Quelques encres Montblanc

Vos essais et vos commentaires sur les différentes marques d'encres du marché. Présentation des encres par couleur et par marque...
Répondre
Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 15472
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Hobiecat »

Je suis partagé sur le stockage sur le long terme : il y a toujours de l'évaporation, donc il faudrait marquer le niveau à l'achat et recompléter de l'eau au moment où on s'en sert.
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.
Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1533
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Cyrille81 »

Deckard a écrit : 16 sept. 2020 08:54 Merci Cyrille, une très belle revue associée à un comparatif fort utile !
silverado a écrit : 16 sept. 2020 05:31 Je me souviens d'une certaine encre brun-rouge de Sailor, en des temps anciens, qui avait rendu presque tout le forum amoureux de ses tons rares... Et qui avait disparue Pfff
Nous avions alors cherchés fébrilement à la remplacer; certains se ruinaient en de rares élixirs exotiques (introuvables pour le commun des mortels), d'autres (n'est-ce pas JVA ?!) se sont lancés dans l'élaborations de savants cocktails - dont votre humble serviteur, ailleurs !-; puis l'oubli consola le deuil...
En ce qui me concerne, je me suis voué au bleu et (surtout) au noir, ne me concentrant plus que sur l'écriture elle même - qui échappe de plus en plus à mon regard :evil:
Merci Silverado, je me sens moins seul :) j'ai le même problème avec la MB Tolstoy. Difficile de remettre la main sur une encre identique....
J'ai la chance d'avoir 2 flacons de la Tolstoy. Le deuxième ayant été acheté en même temps que mon Petit Prince il y a quelques semaines. Elle trainait sur le présentoir et je trouvais dommage de la laisser toute seule :mdr:
Deckard
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2749
Enregistré le : 03 févr. 2015 12:34
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Deckard »

Et tus as bien fait :thumbsup:
Do Androids Dream of Electric Sheep? (Philip K. Dick)
Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1533
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Cyrille81 »

Voici un peu de lecture pour le week-end qui arrive et continuons sur la lancée des encres accompagnant les stylos de la série Writers Edition/Écrivains avec une encre de couleur verte peu commune mais néanmoins intéressante avec la Daniel Defoe Palm Green.

Emballage
Tout comme le stylo en hommage à l’écrivain Daniel Defoe, célèbre pour les aventures de Robinson Crusoe, l’encre est sortie en 2014 et elle est donc vendue dans l’ancien emballage formé d’un carton souple et d’une bouteille ronde. Le carton est décoré d’un motif rappelant la mer et le sable d’une plage pour coller au thème de Robinson Crusoe. J’aime bien cette forme de bouteille et de bouchon, même si l’emballage actuel me plaît bien également. Qui dit ce format de bouteille ronde, dit plus petite contenance par rapport aux flacons actuels, avec une contenance de 35 ml contre 50 ml maintenant.

Voici une photo de l’ensemble pour se faire une idée :
Image

Présentation
La couleur verte n’est pas la couleur la plus présente dans la collection d’encres de Montblanc et donc c’est toujours mieux que d’avoir une nième encre presque identique où juste le nom et le packaging change. En plus, ici ce vert est assez spécial et peu courant, même chez les marques concurrentes. Le nom Palm Green nous donne un indice sur l'inspiration de Montblanc pour choisir la couleur, à savoir les palmiers, toujours pour rester dans le thème de Robinson Crusoe sur son île déserte. Cette encre me rappelle beaucoup la chiku-rin d’Iroshizuku comme nous pourrons le voir dans les comparaisons.

Image Image
Image

Fiche technique
  • Nom : Daniel Defoe Palm Green
  • Couleur : Verte
  • Série : Limitée
  • Emballage/Forme : Boîte en carton souple et flacon en verre rond
  • Contenance : 35 ml
  • Parfumée : non
Tests
Maintenant que le stylo et l’encre sont prêts, il est temps de passer aux tests « grandeur nature ». Les tests ont été effectués avec mon stylo Montblanc Walt Disney LE1901 et sa plume M.
Tout d’abord sur du papier Tomoe River et la petite fiche caractéristique de l’encre réalisée chaque fois :
Image
La plume écrit sans problème, avec un débit régulier et on peut remarquer quelques effets d'ombrage sur le papier. La couleur est jolie et peu courante, l’encre sèche rapidement et la fluidité est bonne, sans être trop importante comme pourrait l’être une Iroshizuku.

Passons maintenant à des tests d’écriture sur un autre papier, en l'occurrence celui du carnet Montblanc des Beatles. Le carnet est composé d’un papier Premium (dixit Montblanc), de 85g/m², ligné avec une tranche noire.
Image Image
Image Image
Image
Les effets d'ombrage sont encore présents et visibles sur ce papier, et la largeur du trait reste assez similaire qu’avec le Tomoe River, sans être très large pour autant comparé à d’autres plumes M et d’autres encres.

Voici une page écrite avec le Walt Disney et l’encre Montblanc Maya Blue. On peut remarquer que le trait est un peu plus épais, mais la différence n’est pas énorme pour autant.
Image Image

Comparaison
Maintenant que l’encre a été dûment présentée, place aux comparaisons. Je ne vais pas la comparer avec toutes les encres vertes de ma collection car ce vert est vraiment très spécial et donc la comparaison n’aurait que peu d'intérêt. C’est pour cette raison que je ne vais la comparer qu’avec la Iroshizuku chiku-rin (ou bamboo forest) qui sont très proches l’une de l’autre en terme de couleur et de résultat sur le papier.

Iroshizuku chiku-rin (bamboo forest)
Image Image
Image Image
Image
Iroshizuku oblige, l’encre est beaucoup plus fluide, le débit plus important et le trait sur le papier plus large par rapport à l’encre Montblanc. Il faut aussi prendre en compte qu’il ne s’agit pas du même stylo et donc de la même plume, même si dans les deux cas il s’agit d’une M. La plume de L’Aubrac possède un débit plus important et donne un trait plus large sur le papier que celle du Walt Disney. L’encre chiku-rin est plus vive, d’un vert plus clair que la Daniel Defoe mais avec un peu moins de shading sur le papier. Les deux encres sont très agréables à utiliser et le résultat sur le papier pour chacune d’elle est de qualité et agréable à observer.

Conclusion
Pour conclure, l’encre Daniel Defoe est une encre verte intéressante et originale, avec un joli résultat sur le papier et d’une utilisation agréable. N’ayant qu’un seul flacon de cette encre, je continuerai à écrire avec tant qu’il m’en restera, même si ce n’est pas la couleur que j’utilise le plus souvent et tous les jours. Quand on a envie de changer du vert traditionnel, c’est un excellent candidat, même s’il est devenu presque mission impossible pour en trouver encore à la vente, encre Montblanc limitée oblige... Souhaitons que Montblanc continue d’oser de temps en temps afin de nous proposer des couleurs un peu inhabituel en sortant des sentiers battus.
Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 15472
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Hobiecat »

Merci Cyrille pour ce test très complet ! :thumbsup:

Au début de l'article, je me suis dit qu'elle ressemblait à Chiku Rin, c'est d'autant plus flagrant cote-à-cote ! ;)
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.
Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 9269
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par silverado »

Merci Cyrille, c'est effectivement intéressant de comparer des deux encres. Malgré leur parenté chromatique, je préfère la Montblanc qui me semble moins verdâtre, plus terrestre... Elle semble contenir une ombre de rouge qui la fait tirer vers le marron, enfin, presque...
Je ne suis pas fan du vert, même contenant beaucoup de jaune comme ces deux-là, et surtout la Chic Urine qui n'aura pas souvent l'occasion de se répandre sur mes papiers :diable:
"Dieu a fait des hommes forts et
Dieu a fait des hommes faibles.
Je les ai rendus égaux"
Samuel Colt
Olorin
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1732
Enregistré le : 02 mai 2019 11:04
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Olorin »

Merci Cyrille, c'est vrai que c'est une couleur qui sort de l'ordinaire.. Celle qui m'est venue en tête en voyant la couleur est la Rohrer & Klingner Alt-Goldgrün.
silverado a écrit : 02 oct. 2020 19:07 Chic Urine
:ko:
tab
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 558
Enregistré le : 23 sept. 2019 20:24
Localisation : paris
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par tab »

Merci pour le test et le comparatif, j'aime bien les verts en général et je trouve cette Montblanc intéressante, elle a assez d'intensité, pour une encre verte ... j'ai pensé à la Robert Oster Avocado, mais la Montblanc a peut-être un poil plus de lumière, de vie
silverado a écrit : 02 oct. 2020 19:07 et surtout la Chic Urine qui n'aura pas souvent l'occasion de se répandre sur mes papiers
:mdr:

(j'ai réveillé l'immeuble, tellement ça m'a fait rire )
Avatar du membre
Shimaree
Ex animatrice
Ex animatrice
Messages : 2526
Enregistré le : 02 mai 2016 21:24
Localisation : Ile-de-France ouest
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Shimaree »

Merci Cyrille pour la présentation de cette encre !
Je trouve cette Daniel Defoe un peu khaki, non?
Tandis que la Chiku Rin est plutôt d'un vert tendre (de celui qu'ont les premières feuilles au printemps).
Si tu es amateur de khakis, il me semble me souvenir que Caribou en a testé plusieurs...
Nebula
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 183
Enregistré le : 16 déc. 2018 11:23
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Nebula »

Côté couleur, cette Montblanc m'a plutôt fait penser à celle de Diamine Safari (qui est + foncé, - jaune et + sobre qu'Alt-Goldgrün), mais ses ombrages sont plus contrastés.
J'aime aussi beaucoup Iroshizuku chiku-rin (bamboo forest), qui me semble plus joyeuse, moins vert kaki.
Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1533
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Cyrille81 »

Voici un peu de lecture en cette fin d'année avec le test de l'elixir egyptomania collection green.
Pour accompagner les stylos de la série Heritage Egyptomania, Montblanc a décidé de sortir une encre verte dans sa collection d’encre elixir. Qu’est-ce qui change par rapport aux autres encres (limitées comme standards) ? Le prix évidemment avec Montblanc, l’emballage, la forme du flacon et l’utilisation de pigments naturels (ou tout du moins plus naturels) que dans les autres.

Emballage
L’emballage des encres de la série elixir (parfumées ou non) est différent de celui des encres en édition limitée (de forme cubique et décoré) et tend à donner un côté un peu plus luxueux au packaging (et essayer de justifier la différence de prix ?). L’emballage est plus haut, en deux morceaux avec un socle plus rigide (qui fait penser à du bois) avec l’emblème de la marque sur le dessus. Sur ce modèle, on a même le droit à des décorations avec un scarabée et le cartouche représentant « Montblanc » comme on le retrouve sur les stylos.
Montblanc ne donne pas d’explication sur le choix de sortir cette encre dans la série elixir ni cette couleur verte. Sur un premier visuel que j’avais trouvé sur internet, le nom de l’encre était green jade, mais finalement Montblanc n’a conservé que green. Nous reviendrons plus tard dans ce test sur la couleur avec des photos pour l’illustrer, mais on peut se demander pourquoi ce choix de couleur, qui n’est pas vraiment dans les couleurs les plus utilisées par les Pharaons.

Image Image

Présentation
Une fois l’interrogation sur le choix de cette couleur verte pour accompagner la série Egyptomania, intéressons-nous plus directement à cette encre. Annoncée verte par Montblanc dans le nom et les caractéristiques de l’encre, sur le papier il n’est pas vraiment facile de trancher. En tout cas, ce n’est pas un vert classique, comme l’Irish Green de la marque. La couleur ne ressemble pas non plus à l’Emerald ni à l’encre If de Kipling. C’est une couleur à part, dont je trouve beaucoup de nuances bleues, presque plus que le vert. Quand je la regarde, elle me fait plus penser à une encre bleue-verte qu’une encre verte-bleue.

Image Image

Fiche technique
- Nom : elixir egyptomania collection green
- Couleur : Verte
- Série : elixir
- Emballage/Forme : Boîte cartonnée (et socle en bois ?) avec un flacon et un capuchon cubique propre à la série elixir
- Contenance : 50 ml
- Parfumée : non

Tests
Il est temps maintenant de passer aux tests de cette encre avec le stylo Heritage Egyptomania Doué muni d’une plume M et de ses sensations caractéristiques des stylos de la série (vous pouvez retrouver le test complet du stylo et de sa plume ICI).
Tout d’abord sur du papier Tomoe River et la petite fiche caractéristique de l’encre réalisée chaque fois :
Image

L’écriture est régulière, avec quelques rares ratés sur les accents ou les points (mais ces ratés sont très liés au papier utilisé car sur de la toile impériale de G. Lalo il n’y a aucun souci). L’encre sèche rapidement, est fluide sans plus et le trait d’une largeur normale pour une plume M. On ne distingue pas d’effet d’ombrage sur le papier, il s’agit d’une couleur assez uniforme quels que soient les lettres et les mots.

Passons maintenant à des tests d’écriture sur un autre papier, en l'occurrence celui de mon carnet Montblanc actuellement utilisé, celui du StarWalker Cosmos. Le carnet est composé d’un papier Premium (dixit Montblanc), de 85 g/m², ligné avec une tranche argentée.
Image Image
Image
Sur la deuxième page de tests, uniquement la deuxième citation est écrite avec cette encre.
Comme sur le Tomoe River, nous ne voyons pas d’effet d’ombrage et le comportement de l’encre est la même qu’avec le premier papier.

Comparaison
Étant donné la couleur assez unique de l’encre, il est difficile de la comparer avec d’autres, tout du moins parmi celles en ma possession.
Je vais néanmoins mettre des photos de la Kipling If, l’Emerald, d’une encre bleu-gris de la StarWalker Blue Planet (dont le test suivra prochainement) et enfin de l’Edelstein Olivine.

Kipling If Jungle
Image Image

Emerald
Image Image

StarWalker Blue Planet
Image Image

Image Image

Edelstein Olivine
Image Image

Image Image

Conclusion
Pour conclure ce test, l’encre est de qualité, permet une écriture régulière et agréable, sans ombrage malheureusement pour les amateurs, avec une fluidité normale et délivrant un trait conforme à la taille de la plume. La couleur est assez originale même si ce n’est pas forcément flagrant qu’il s’agit d’une encre verte. Le décor de l’emballage est sympa et similaire à ce que l’on retrouve sur les stylos Egyptomania ainsi que sur l’étui en cuir pour un stylo sorti en même temps. Néanmoins, étant donné qu’il s’agit d’une encre de la série elixir, le prix est encore beaucoup plus élevé que les encres limitées (qui sont déjà chères). Je ne suis pas un grand fan de ces encres elixir non parfumée (tout du moins celles que j’ai testées) et je préfère souvent les encres très proches limitées. Pour cette encre, je ne vois pas vraiment d’équivalent en encres limitées donc je ne peux pas comparer, mais ce n’est pas une encre que je conseillerai, surtout vu le prix.
Avatar du membre
Caribou
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 3330
Enregistré le : 07 août 2016 13:06
Localisation : Brabant wallon (Belgique)
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Caribou »

Merci pour ces somptueuses revues d'encres MB, Cyrille, et pour les photos qui les illustrent ! :thumbsup:
C'est passionnant à lire et à voir ! :msp_love :

Parmi toutes ces encres d'exception, la James Purdey & Sons Cigar garde ma préférence... :angel:
Cari.
"La tradition, c'est nourrir les flammes, pas vénérer les cendres" (Gustav MAHLER).
Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1533
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Cyrille81 »

Caribou a écrit : 23 déc. 2020 13:01 Merci pour ces somptueuses revues d'encres MB, Cyrille, et pour les photos qui les illustrent ! :thumbsup:
C'est passionnant à lire et à voir ! :msp_love :

Parmi toutes ces encres d'exception, la James Purdey & Sons Cigar garde ma préférence... :angel:
Merci bien :D J'aime également beaucoup la couleur de la Cigar, dommage que la senteur ne soit pas à la hauteur. Pour cette raison, je préfère la Single Malt.
Avatar du membre
jddegap
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 3409
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par jddegap »

Merci Cyrille.
J'aime cet elixir egyptomania collection green.
Comme j'ai la chance de l'avoir sous les yeux, apposé sur du papier à lettre, je peux dire de mon côté que c'est un bleu qui paraît vert à côté des autres bleus mais est nettement bleu lorsque on le met à côté d'un vert. :gneu:
Je la trouve très très proche de l'Edelstein Aquamarine et de la Kyo no Oto Hisoku.
Jérôme
Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 9269
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par silverado »

Quelle revue ! Un grand merci Cyrille pour cette somme et ces photographies !
"Dieu a fait des hommes forts et
Dieu a fait des hommes faibles.
Je les ai rendus égaux"
Samuel Colt
Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1533
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Cyrille81 »

jddegap a écrit : 23 déc. 2020 16:57 Merci Cyrille.
J'aime cet elixir egyptomania collection green.
Comme j'ai la chance de l'avoir sous les yeux, apposé sur du papier à lettre, je peux dire de mon côté que c'est un bleu qui paraît vert à côté des autres bleus mais est nettement bleu lorsque on le met à côté d'un vert. :gneu:
Je la trouve très très proche de l'Edelstein Aquamarine et de la Kyo no Oto Hisoku.
Merci Jérôme pour ta confirmation de la couleur pas simple à catégoriser et les autres encres assez proche pour les autres :thumbsup:
Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1533
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Cyrille81 »

Je continue sur ma lancée de tests d’encres que j’ai encore en stock et on reste dans les encres elixir, mais cette fois, il s’agit d’une encre parfumée, la wood & tobacco grey. C’est la première encre parfumée que j’ai testée et c’est une que j’apprécie énormément.

Emballage
Niveau emballage, on reste sur le même style que la précédente encre (l’Egyptomania green dont vous pouvez retrouver le test ICI), les décorations en moins. On retrouve donc juste l’emblème Montblanc sur le dessus du couvercle et le nom de la marque sur le devant. La base du socle fait toujours penser à du bois et le flacon et son bouchon sont toujours de forme cubique avec des « arêtes tranchantes ».

Image Image
Image

Présentation
Depuis quelque temps maintenant, Montblanc a complété sa série d’encres elixir avec des encres parfumées. Ici il s’agit de l’elixir parfumeur collection wood & tobacco grey. Quand on ouvre le flacon de l’encre, on découvre tout de suite une senteur agréable qui vient titiller les narines. Pour être honnête, je n’ai pas reconnu une senteur ni boisée ni de tabac, mais ce parfum est néanmoins agréable. Et même lorsque je décapuchonne un stylo encré avec cette encre, on retrouve ce parfum.
La philosophie de Montblanc avec ces encres elixir, c’est de recourir à des essences nobles et naturelles et si l’on en croit la description du site de Montblanc, il semblerait que l’on retrouve des essences de bois d’agar dans cette encre.
Voici le petit discours marketing de Montblanc à propos de cette encre :
La collection Montblanc Elixir Parfumeur propose des encres unisexes aux parfums délicieux. Composées à base d'huiles et de plantes nobles, elles livrent une intensité maximale. Les senteurs stimulent la mémoire et les émotions à travers une réinterprétation d'odeurs naturelles caractéristiques et particulièrement appréciées. Le parfum de l'encre Elixir Parfumeur Wood & Tobacco diffuse des arômes chauds et boisés très évocateurs. Le bois d'agar est réputé pour être l'essence la plus chère au monde. La couleur gris profond est inspirée de l'évaporation du bois et de la fumée de tabac.
Fiche technique
- Nom : elixir parfumeur collection wood & tobacco grey
- Couleur : Gris foncé
- Série : elixir parfumeur
- Emballage/Forme : Boîte cartonnée (et socle en bois ?) avec un flacon et un capuchon cubique propre à la série elixir
- Contenance : 50 ml
- Parfumée : oui

Tests
Maintenant il est temps de passer au test de cette encre. Je l’ai utilisé dans deux stylos différents (avec le Purdey en attendant de trouver l’encre Single Malt) et dans mon Cervantes depuis que je l’ai acheté.
Le Purdey est doté d’une plume M tandis que le Cervantes possède une plume F. Comme je l’ai indiqué dans la présentation, l’odeur est bien présente lorsque l’on ouvre l’encrier ou bien qu’on décapuchonne le stylo. On sent également le parfum en écrivant mais malheureusement, sur le papier, l’odeur ne reste pas et donc le destinataire sera incapable de se rendre compte qu’il s’agit d’une encre parfumée. C’est dommage, mais c'est le cas avec toutes les encres parfumées Montblanc que j’ai testées.

Commençons donc les tests avec le Purdey sur du papier quadrillé Clairefontaine classique :
Image Image
Image Image

L’encre est très fluide, d’un beau gris foncé, presque noir. L’encre fournit un débit régulier et sans le moindre raté à la plume sur le papier. Le trait est assez large, sûrement un petit plus que le trait d’une plume M avec une encre plus sèche/normal (non parfumée). Nous verrons que cela est encore plus visible avec la plume F du Cervantes.
Je n’ai pas retrouvé d’autres photos d’écriture du Purdey avec cette encre.

Maintenant, voici quelques tests et illustrations avec le Cervantes et sa plume F.
Image Image
Image

On retrouve les mêmes caractéristiques physiques de l’encre qu’avec le Purdey, toujours le même plaisir d’écriture sur le papier, toujours sans le moindre raté. On peut voir assez nettement la largeur du trait assez épais sur le papier, pour une plume F. C’est une remarque assez générale et un ressenti que j’ai également avec les autres encres parfumées de Montblanc que j’ai testées et qu’on observe encore plus avec des plumes fines (j’ai eu le même cas avec la plume F de mon James Dean et l’encre Marine Blue).
Le premier exemple a été écrit sur du papier Fedrigoni SPLENDORGEL 85 g/m² de goodINKpression tandis que le deuxième a été fait dans un carnet Taroko Design Enigma avec papier Tomoe River 68 g/m2 crème à points.

Enfin voici quelques exemples dans mon carnet Montblanc actuellement utilisé, celui du StarWalker Cosmos. Le carnet est composé d’un papier Premium (dixit Montblanc), de 85 g/m², ligné avec une tranche argentée.
Image Image
Image

Je trouve que ce stylo et cette encre forme un duo bien assorti et harmonieux, avec lequel j’ai grand plaisir d’écrire.

Comparaison
Maintenant une petite comparaison avec d’autres encres grises : l’Iroshizuku Fuyu-Syogun, la Montblanc Heritage Spider Metamorphosis Web Grey et la Montblanc Meisterstück 90 Years Permanent Grey.

Iroshizuku Fuyu-Syogun
Voici un comparatif entre les deux encres, même si la fuyu-syogun est beaucoup plus grise et claire que la Montblanc. En plus, les deux tests sont sur la même page donc cela est facile pour comparer les deux encres. La fuyu-syogun est utilisée dans le Montblanc Steinway et une plume M, sur le papier Montblanc.
Image Image

Montblanc Heritage Spider Metamorphosis Web Grey
Image Image
Image

On a même le droit à de l’Oyster Grey pour compléter la comparaison, même si ce n’est pas le même papier dans chaque test.
Maintenant une comparaison sur du Tomoe River :
Image Image

Montblanc Meisterstück 90 Years Permanent Grey
Image Image

Image Image

Conclusion
Pour conclure, une encre que j’aime beaucoup, le seul bémol, c’est que le parfum ne persiste pas plus longtemps sur le papier, une fois séchée. Une belle couleur gris foncé, proche du noir, qu’on ne trouve pas forcément couramment. L’encre n’offre pas d’effet d’ombrage, mais ce n’est pas spécialement un problème avec cette encre. Il faut juste savoir que l’encre parfumée, élargie le trait et est très fluide, elle n’est donc pas forcément conseillée avec des plumes avec déjà un gros débit au départ.
Avatar du membre
Mrs Hobie
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 3065
Enregistré le : 20 mai 2015 13:42
Localisation : Presque à l'ouest !
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par Mrs Hobie »

Merci beaucoup pour tous ces tests !!!
Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 9269
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par silverado »

Mrs Hobie a écrit : 23 déc. 2020 21:30 Merci beaucoup pour tous ces tests !!!
+1
"Dieu a fait des hommes forts et
Dieu a fait des hommes faibles.
Je les ai rendus égaux"
Samuel Colt
pel
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 364
Enregistré le : 12 janv. 2013 10:48
Localisation : Genève CH
Contact :

Re: Quelques encres Montblanc

Message par pel »

Merci pour la présentation de ces encres.

Ces présentations me permettent de ne pas succomber à la tentation à la seule vue d'un flacon pensé pour être acheté (c'est moâââ Montblanc, la plus belle et intrigante des encres qui te manque, achète-moi tu ne le regrettera pas, un peu de magie viendra illuminer ton quotidien, etc, etc.).

L'elixir Egyptomania est intéressante (quant au prix !) et sa couleur est plaisante. Au vu de ce que j'ai à l'écran et au compte rendu, elle est plus verte que bleue me semble t-il. Ou alors à la frontière exacte (ou ça ?) entre le vert et le bleu (quelle question !) ?
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités