Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Le rendez-vous hebdomadaire thématique
Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2126
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Nickko » 06 oct. 2019 09:31

En parcourant le forum, vous n'aurez pas pu manquer que la connotation des couleurs mais aussi des formes et des motifs varie fortement d'une personne à l'autre.

Ça va des petites fleurs sur la tranche d'un carnet, de nuance tantôt trop féminines, tantôt trop enfantines aux cahier trop scolaires...

Mais au final pourquoi, pour qui et surtout quoi, partageons nos limites de ce qui nous est personnellement acceptable mais surtout en donnant le cadre.

Par exemple (quart d'heure je reconte ma vie dans l'intro du SDD) j'aime beaucoup les turquoise mais au bureau ça rappeller leurs études à tous les collègues il suffirait sur je sorte un cahier Clairefontaine seyez pour sembler totalement retombé en enfance, ce qui est moyen pour mon rôle au bureau.

J'ajoute toutefois que je n'ai rien dans l'absolu contre la reglure seyez et le papier Clairefontaine.

De fait pour le bureau je cherche plutôt des encres bleues/bleu-noires/marron ou très foncées.

grindsel
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 4456
Enregistré le : 06 févr. 2015 18:39
Localisation : PACA

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par grindsel » 06 oct. 2019 09:49

Ah ! mais Nickko, c'est un sujet de SDD très psy là : où se nichent en nous l'enfant, le féminin, le ridicule, les limites que nous imposons à notre liberté... ...et c'est dimanche alors, je vais voir Ernest à Avignon et reviendrai lire ce soir ou demain
" Les poètes seuls parlent une langue suffisante pour l'avenir "
(Victor Hugo - in "Tas de pierres" 1874)

Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2126
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Nickko » 06 oct. 2019 09:53

Le SDD n'est pas limité à un dimanche 😉 tu pourras même prendre la semaine pour préparer une petite disert'

Et moi qui parlait de retour aux études...

Avatar du membre
Shimaree
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 337
Enregistré le : 02 mai 2016 21:24
Localisation : Ile-de-France ouest

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Shimaree » 06 oct. 2019 10:34

J'ai l'impression que chez moi, les couleurs arrivent par phases, durant lesquelles je recherche activement l'une d'elles en toutes choses...
Mon enfance et une bonne partie de mon adolescence étaient sous l'emprise du bleu. L'âge de mon émancipation était sous le signe de l'orange. Puis m'est venue une longue phase dédiée aux roses, du plus tendre pastel au fuschia le plus vif. Avec une certaine maturité :angel: je panache davantage, les roses (plutôt doux à présent), les mauves et violets, et je commence à ajouter quelques touches de turquoise.
En revanche, je vais rarissimement rechercher tout ce qui est noir.
Mon critère pour choisir une couleur est qu'il me fasse plaisir. Je prends très peu en considération ce que les gens vont en penser. Professionnellement j'ai l'avantage de ne pas devoir respecter des codes trop stricts : il est fréquemment admis que les psys sont tous fous :diable: - ou au minimum perchés - donc s'ils sont attifés en arlequins, ce n'est pas plus surprenant que ça... :lol:
Quant aux fleurs, ou autres imprimés, chez moi c'est avec beaucoup de parcimonie.

Ceci dit, je reste persuadée qu'un objet que l'on trouve beau - en toute subjectivité - est plus agréable et donc plus facile à utiliser. Quand j'avais des agendas papiers, où étaient notées toutes les tâches de ma journée, je les choisissais chez Paperblanks...

Pour ce qui est des encres, après avoir écrit en bleu toute ma scolarité, j'écris aujourd'hui en violet. J'envisage de dédier un stylo à un turquoise foncé (qu'il me reste à choisir).

Petit apparté sur "le rose pétasse" : j'ai été surprise, et amusée par cette dénomination. J'imagine la couleur soutenue; les appellations que j'associerais personnellement à cette nuance sont le fuschia, le rose vif, pourquoi pas framboise, dans certains contextes le "rose Barbie" ou dans ma famille le rosa mexicano.
En revanche, ce que j'associe à une "pétasse" est une femme qui va mettre en valeur ses atouts et les utiliser sans vergogne pour obtenir ce qu'elle désire. Selon mes stéréotypes, ce comportement s'associe aux teintes noires, rouges, voire à plusieurs nuances de fauve que l'on peut trouver dans les cuirs, motifs léopard, etc... mais pas aux roses.
En bref, je suis une femme, et je trouve l'expression plus rigolote qu'insultante. :mrgreen:

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 269
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Oliv' » 06 oct. 2019 10:38

J’adore !

Sujet vaste qui trouve plusieurs origines. Ma pensée perso:

Coté encre

D'un point de vue historique l'encre était noire (et que noire).
La couleur n'apparaissait que pour les enluminures exercées par les copistes.
L'école pour tous, et ainsi le pouvoir d'écrire (car c'est un grand pouvoir) a ouvert de nombreuses portes, et ainsi permit la mise en place d'un code couleur:
- Le noir pour l'administratif et l'officiel
- Le bleu pour l'apprentissage, l'exercice, le brouillon
- Le rouge pour le "jugement" (dans notre culture rouge = sang = douleur = pas-bien-de-le-voir)
- Le vert pour la validation (la correction du devoir) pour son aspect reposant (vert = nature, encore un instinct grégaire de l'époque ou l'écriture se faisait en soufflant des cendres -noires! - sur une paroi de pierre)

Plus tard le côté pratique a conforté l'idée:
Le noir est plus facile à reproduire (par transparence, photocopie...)
Le bleu nous rappellera les polycopies odorantes de nos tendres années (enfin pour certains) ;)

Le saviez-vous ? Les textes imposant le noir comme couleur "administrative" ont disparus. Seule reste la mémoire populaire.

Coté papier

J'ai moins d'infos sur ce sujet (coup de bol pour vous, ça fait moins de lecture) :D
Le papier "blanc" est apparut tard. D'abord pour des raisons techniques.
En raison de son coût de production il fut réservé à l'administration (encore elle!). Il me semble que c'est encore le cas. Pour anecdote, regardez les différents tracts en tout genre que l'on vous remet dans la rue; si c'est blanc, c'est pas normal.

La réglure, encore une adaptation technique à but "scolaire! ".
La seyes, propre à l'hexagone (qu'on nous envie aujourd'hui) restera liée à la petite enfance pour des raisons industrielles et commerciales. Au regard du nombre et de l'origine des fabricants il faut passer sur un autre modèle, plus économique et (par absence de nécessité) moins scolaire.

Le top reste le papier filigrané, luxe associé aux grands noms de l'histoire qui en leur temps étaient les seuls en droit et en capacité de profiter de cette touche personnelle.

Mes a priori

Le bleu me rappelle trop mes petites études(, mais pas que). Moment peu agréable. Du coup j'évite, mais je me soigne avec du bleu-noir, moins scolaire.
J'associe le turquoise à une "camarade" de classe au collège qui utilisait cette couleur. Une nana à fort charisme qui usait de la position sociale de son père pour sa popularité. En bref, une con..sse. Autant dire qu'aujourd'hui encore j'ai du mal.

J'utilise beaucoup de gris (parait-il la couleur des introvertis) ou de marron voir sépia. par cette façon je me dénote de mon entourage professionnel tout en conservant une certaine sobriété. Mais "l'officiel" reste noir.
Pour la parenthèse j'évolue dans un milieu très conformiste, je passe pour un original. Ce même milieu m'a dégoutté de certains bleus et du vert sous toutes ses formes et nuances.

Les autres variantes/couleurs me paraissent plus "artistiques". Je regarde avec plaisir des tonnes de nuanciers numériques, mais ne voit pas en utiliser la très grande majorité.

Pour le papier, longtemps vulgaire support de notes, c'est au contact de ce forum que j'apprends à l'apprécier autrement.
Mais j'ai encore vision très technique: Seyes pour me réapprendre à écrire (enfin me relire), 5*5 pour le quotidien.
Je n'ai pas encore la maîtrise nécessaire à me passer de réglures autrement que pour une carte postale. :siffler:

J'espère que ce pavé participe au sujet plus qu'il n'aura endormit de lecteurs. :hammer:

edit: (pour éviter le double post)
Shimaree a écrit :
06 oct. 2019 10:34
Selon mes stéréotypes, ce comportement s'associe aux teintes noires, rouges, voire à plusieurs nuances de fauve que l'on peut trouver dans les cuirs, motifs léopard, etc... mais pas aux roses.
Une couleur à qualifier "macho" ? Ce sera marrant. :mrgreen:

Avatar du membre
jddegap
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1452
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par jddegap » 06 oct. 2019 12:32

Je ne repère guère de situation où mes manuscrits professionnels devraient être lus par autrui : je les transpose en fichiers numériques avant cette étape.

Par contre, ils peuvent être aperçus, par exemple lors d’une prise de notes en réunion. Est-ce pour cette raison qu’au bureau, je n’utilise que de l’encre noire ou bleue-noire ? (Actuellement : Iroshizuku Shin-kai).
Quels sont les ressorts qui me cantonnent à ces couleurs, pourquoi est-ce que j’adhère aux règles établies ?

Sans doute suis-je moi-même quelqu'un d'assez conventionnel.

La convention, outre, comme son sens l'indique, l’adhésion commune à une façon de faire, repose sur l’expérience partagée au long court et, même si certains critères techniques ne sont plus de mise aujourd’hui, un texte écrit à l'encre sombre me semble plus facile à déchiffrer, quelque soient les conditions d’éclairage et d’observation. (La Montblanc Oyster Grey à la semi-pénombre d’un amphi où passe un powerpoint, c’est moyen pour le scripteur…)


Lorsque j’écris pour moi-même, dans mes petits carnets A5, ou que je suis en situation de partage épistolaire, c’est mon goût pour les effets d’ombrage qui prend le dessus, sauf qu’il est contrebalancé par les propriétés visco-dynamiques et potentiellement destructrices des liquides les plus expansifs.

Là encore, malgré quelques incursions en direction du vert et du rouge, je me cantonne essentiellement au bleu, bleu noir, gris bleu, bleu vert et même vert bleu lorsque je me lâche.
A noter : ça correspond aux couleurs des chemises que je porte l’été.

Donc, pour répondre à la question du genre et de la couleur des encres, je dois reconnaître que oui, ça joue.
Il y a quelques 43 ans, lorsque j’étais en classe de première, je trouvais séyante l’association turquoise pour le texte et rose fushia pour les titres, mais il ne m’est jamais venu l'idée de la reproduire dans mes propres classeurs.

Maintenant, peut-être qu’un jour je commanderai un flacon d'Iroshizuku Kosumosu.
Jérôme

Avatar du membre
darazs
Ex Animateur SDD
Ex Animateur        SDD
Messages : 3948
Enregistré le : 27 nov. 2015 07:18
Localisation : L’autre pays du fromage

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par darazs » 06 oct. 2019 19:51

Vivre aux Pays-Bas est assez libérateur, même si ils peuvent être terriblement conservateurs aussi. Je ne me souci donc guère de la couleur pour mes notes personnelles au bureau. C’est en fonction de l’inspiration du dimanche quand vient le moment d’encrer les stylos.

Il arrive cependant qu’on fasse des boulettes. Je me souviens avoir signé un document en vert et d’avoir surpris un collègue syrien car je n’étais pas le signataire final du document. Du coup, j’utilise maintenant un feutre noir dans ce genre de situation.

Alors, quelles sont les limites? Ma collection d’encre ;)
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur œil jaune. Ils méditent

Avatar: Autoportrait...

Olorin
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 243
Enregistré le : 02 mai 2019 11:04
Localisation : Belgique

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Olorin » 06 oct. 2019 20:40

J'ai grandi, comme tous ceux qui utilisaient des stylos à l'école, en utilisant des encres bleues effaçables, essentiellement du Pelikan et du Parker Quink (j'avais d'abord un Pelikano puis un stylo Ferrari basé sur l'Aurora Hastil; je les ai toujours). Plus tard, pendant mes études supérieures, j'ai aussi utilisé un Hémisphère, mais j'y mettais essentiellement des cartouches Pelikan. Contrairement à d'autres, cela ne m'a pas traumatisé, et je trouve toujours ça normal d'écrire en bleu avec les stylos. Il y a même de très belles encres bleues.

Depuis un an, la ferveur des stylos m'a rattrapé, et j'augmente tout doucement ma collection d'encres. Je garde de la Pelikan 4001 bleue, noire, rouge et verte dans mes stylos standard au bureau, car je peux m'y procurer ces cartouches-là, ainsi que de la Parker Quink bleue et noire.

J'affectionne le vert pour mes corrections, mais malheureusement le vert foncé qui a remplacé le vert brillant 4001 y convient peu. J'ai réussi à trouver deux vieux encriers de 4001 Brilliant Grün dans un magasin local, donc j'ai un petit stock. La De Atramentis Dokumententinte en vert convient aussi pour cela.

Sinon j'aime de plus en plus les encres mauves ou violettes pour des annotations de textes. Ca ressort sans être trop flashy. J'utilise le bleu permanent de Montblanc pour signer des documents officiels.

Par contre, en dehors des cartouches que j'utilise au travail, je n'ai pas encore trouvé d'encre noire qui me satisfait vraiment. Je suis ouvert aux suggestions.

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 6239
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par silverado » 07 oct. 2019 05:35

Olorin a écrit :
06 oct. 2019 20:40

(...)Par contre, en dehors des cartouches que j'utilise au travail, je n'ai pas encore trouvé d'encre noire qui me satisfait vraiment. Je suis ouvert aux suggestions.
Dans les encres "classiques" je te conseillerais l'Aurora noire. Très noire, et très qualitative.
Dans les encres à l'épreuve de l'eau et même de la Javel ( ! ) du temps qu'il fait et du temps qui passe, je me suis arrêté sur la Noodler "Heart of Darkness". Cette dernière, n'étant ni ferrogallique ni pigmentaire, n'exige aucunement un entretien paranoïaque de son stylo.
Modifié en dernier par silverado le 07 oct. 2019 07:53, modifié 1 fois.
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 6239
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par silverado » 07 oct. 2019 05:58

Pour répondre brièvement au SDD : Lorsqu'étant enfant (eh ! Oui...) on nous obligeait à écrire à l'encre violette, et, la torture ne s'arrêtant pas là, à la plume Sergent Major. Un truc qui grattait horriblement le papier et une teinte que j'ai pris en haine (pardon Psyann). J'aime les couleurs tranchées, pas "entre deux". J'aime les bleus qui s'éloignent franchement du mauve, qui tirent plutôt vers le turquoise - ou même plus précisément vers le "teal"-
Sinon - et n'y voyaient pas là une façon de me distinguer - le Noir. Simplement parce que cette teinte est la plus contrastée, la plus lisible sur une feuille blanche. Arborant ainsi les couleurs de l'absolu...
Modifié en dernier par silverado le 07 oct. 2019 07:54, modifié 1 fois.
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Avatar du membre
GGeorge
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 563
Enregistré le : 21 déc. 2014 15:04
Localisation : Lorraine

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par GGeorge » 07 oct. 2019 07:26

silverado a écrit :
07 oct. 2019 05:35
Dans les encres "classiques" je te conseillerais l'Aurora noire. Très noire, et très qualitative.
Et fluide en plus, ce qui favorise un débit généreux, renforçant ainsi la noirceur.

C'est mon encre préférée pour l'Edson.

► Mais l'Aurora Black n'a-t-elle pas été arrêtée ? J'ai du mal à en trouver.

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 934
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par noon » 07 oct. 2019 09:14

Pour moi, les couleurs n'ont aucun sens. La vision d'une couleur me procure simplement un plaisir sensoriel dont je ne me lasse pas, quelque soit le support de la couleur (encre, stylo, papier, tissu, peinture, fil ...).

Olorin
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 243
Enregistré le : 02 mai 2019 11:04
Localisation : Belgique

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Olorin » 07 oct. 2019 09:54

GGeorge a écrit :
07 oct. 2019 07:26
silverado a écrit :
07 oct. 2019 05:35
Dans les encres "classiques" je te conseillerais l'Aurora noire. Très noire, et très qualitative.
Et fluide en plus, ce qui favorise un débit généreux, renforçant ainsi la noirceur.

C'est mon encre préférée pour l'Edson.

► Mais l'Aurora Black n'a-t-elle pas été arrêtée ? J'ai du mal à en trouver.
Merci Silverado et GGeorge.

Aurora Black est sur ma liste des encres à essayer, et je pense bien qu'elle existe encore. En ce qui concerne Heart of Darkness, j'avais une certaine appréhension. J'utilise la X-Feather de la même marque, qui fonctionne très bien dans les plumes flexibles, mais ne sèche jamais. La Heart of Darkness est-elle plus sympa de ce point de vue?

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 6239
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par silverado » 07 oct. 2019 10:22

Olorin a écrit :
07 oct. 2019 09:54
En ce qui concerne Heart of Darkness, j'avais une certaine appréhension. J'utilise la X-Feather de la même marque, qui fonctionne très bien dans les plumes flexibles, mais ne sèche jamais. La Heart of Darkness est-elle plus sympa de ce point de vue?
Je n'ai jamais remarqué ce comportement avec le HoD.
La X-Feather, devant éviter la "fougération", est plutôt destinée aux papiers bas de gamme, assez poreux, ceux qui, justement diffusent l'encre dans les fibres du papier..
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Avatar du membre
jddegap
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1452
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par jddegap » 07 oct. 2019 10:30

GGeorge a écrit :
07 oct. 2019 07:26
...
► Mais l'Aurora Black n'a-t-elle pas été arrêtée ? J'ai du mal à en trouver.
Ici :
https://appelboom.com/aurora-ink-ink-bottle-3-colors/
Jérôme

grindsel
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 4456
Enregistré le : 06 févr. 2015 18:39
Localisation : PACA

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par grindsel » 07 oct. 2019 11:45

" Les poètes seuls parlent une langue suffisante pour l'avenir "
(Victor Hugo - in "Tas de pierres" 1874)

Avatar du membre
senzen
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 326
Enregistré le : 06 janv. 2017 22:47

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par senzen » 07 oct. 2019 14:18

Je n'ai pas de limites au travail, mais tout le monde utilise soit son téléphone ou son ordinateur, soit un stylo bille.

Les encres qui me disent quelque chose, même si je ne sais pas l'exprimer parfaitement:

Tsuyu Kusa, beauté parfaite? Une espèce de clarté dans un contexte de bruit, et pas seulement sonore.
Verdigris, Yama Guri, il y a quelquechose de classique intemporel, de sobre. Surtout dans leur m205 bleu transparent et Studio bleu.
Ajisai: réfléctions sans encombrements? Je sais, ça ne veut rien dire, c'est une encre belle en elle même mais qui ne compose pas facilement avec les autres.
Asa Gao: force juste, droit dans ses bottes.
Vert Empire dans sa teinte normale: autorité.
Vert Empire dans sa teinte claire: une espèce de liberté.
Aonibi: ambiance feutrée.
Surtout Hisoku me semble très calme, même quand elle est très saturée.
Modifié en dernier par senzen le 08 oct. 2019 00:36, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Psyann
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 719
Enregistré le : 27 mai 2017 16:28
Localisation : Castres

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Psyann » 07 oct. 2019 20:06

silverado a écrit :
07 oct. 2019 05:35
Olorin a écrit :
06 oct. 2019 20:40

(...)Par contre, en dehors des cartouches que j'utilise au travail, je n'ai pas encore trouvé d'encre noire qui me satisfait vraiment. Je suis ouvert aux suggestions.
Dans les encres "classiques" je te conseillerais l'Aurora noire. Très noire, et très qualitative.
Dans les encres à l'épreuve de l'eau et même de la Javel ( ! ) du temps qu'il fait et du temps qui passe, je me suis arrêté sur la Noodler "Heart of Darkness". Cette dernière, n'étant ni ferrogallique ni pigmentaire, n'exige aucunement un entretien paranoïaque de son stylo.
J'aime bien la Noodler's Black Eel, mais je la trouve un peu longue à sécher, la Heart of Darkness est-elle plus performante à ce niveau?
"Si vous m'avez compris, c'est sans doute que je me suis mal exprimé !"
Alan Greenspan


Qui je suis? -> viewtopic.php?f=4&t=14335

Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2126
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par Nickko » 07 oct. 2019 23:21

senzen a écrit :
07 oct. 2019 14:18
Tsuyu Kusa, beauté parfaite? Une espèce de clarté dans un context de bruit, et pas seulement sonore.
Verdigris, Yama Guri, il y a quelquechose de classique intemporel, de sobre. Surtout dans leur m205 bleu transparent et Studio bleu.
Ajisai: réfléctions sans encombrements? Je sais, ça ne veut rien dire, c'est une encre belle en elle même mais qui ne compose pas facilement avec les autres.
Asa Gao: force juste, droit dans ses bottes.
Vert Empire dans sa teinte normale: autorité.
Vert Empire dans sa teinte claire: une espèce de liberté.
Aonibi: ambiance feutrée.
Surtout Hisoku me semble très calme, même quand elle est très saturée.
Merci pour cette participation pleine de poésie.

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 6239
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Sujet du dimanche 6/10/2019 : le sens des couleurs

Message par silverado » 08 oct. 2019 19:20

Psyann a écrit :
07 oct. 2019 20:06
J'aime bien la Noodler's Black Eel, mais je la trouve un peu longue à sécher, la Heart of Darkness est-elle plus performante à ce niveau?
Oui, sans aucun doute. Elle se comporte comme n'importe quelle très classique encre à colorants. Ses incroyables propriétés venant d'une chimie (alchimie ?!) qui la lie au papier.
J'avais fait un test de cette encre il y a quelques temps je crois.
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités