Stub, music, obliques et les autres larges.....

Tout ce qui touche à la calligraphie et au dessin à l'aide d'encres. Ecriture d'un point de vue technique.
titouan
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 229
Enregistré le : 24 oct. 2011 11:43

Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par titouan » 31 oct. 2011 18:44

Bonjour à tous.

Plus je cherche, et moins je comprend la différence entre ces catégories.

Ce que j'ai retenu :
-le stub, c'est une plume à pointe carrée. Permet de calligraphier, faire des pleins et déliés.
-La music? je vois pas la différence...
-Les obliques.... des stub pour les positions particulières.....?
-Les B, BB, etc sont-elles aussi carrées ou toujours rondes?

Bref, c'est la pagaille dans mon esprit.
Si vous pouviez débroussailler pour moi...

Merci d'avance pour vos explications.

Avatar du membre
NG-Huy
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 46
Enregistré le : 12 août 2009 17:47

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par NG-Huy » 02 nov. 2011 19:03

En tant que super fan de ce genre de plumes, voilà ma petite contribution :

Image

De gauche à droite:

1. Oblique Gauche : Taillée en biseau gauche
2. Bold : Bout rond
3. Stub de Danitrio : plume carrée de 1mm
4. Stub de Sheaffer
5. Musique de Platinum : Double "ouverture" sur la plume

Le stub est super pour les exercices de déliés. La bold n'est pas très top, je trouve. Le gros inconvénient, c'est l'encre qui part très vite... Et il faut du papier qui absorbe vite l'encre aussi... Double argh!!

Loositen
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1535
Enregistré le : 19 juin 2009 12:34

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par Loositen » 02 nov. 2011 20:23

La photo précédente vous montre déjà quelques types de plumes mais vous trouverez des explications lumineuses sur l'ensemble de ce qui existe <<ICI>>
C'est à dire sur le site de Richard Binder, un spécialiste de renommée internationale.

D'ailleurs vous y découvrirez quantité de renseignements trés instructifs sur le monde du stylo plume... à condition de lire l'anglais! :)

titouan
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 229
Enregistré le : 24 oct. 2011 11:43

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par titouan » 03 nov. 2011 15:07

Je vous remercie pour vos réponses.
je vais regarder ce site qui effectivement à l'air très complet (avec un bon anglais technique... mais bon!).

Sinon, je suppose que tout le monde n'est pas fait pour ce type de plume très épaisse....

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5047
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par silverado » 03 nov. 2011 20:37

Pour faire vite et simple; les plumes marquées EF, F, M, B, BB et 3B (respectivement extra fine, fine, medium, broad etc... ) sont toutes des plumes à bout rond (celles que les Allemands appelaient "K" (kugel). La seule différence étant la largeur du trait, mais en général de même largeur dans les deux sens (vertical et horizontal).
Les plumes "Italics" sont taillées en carré, à bords francs, pour la calligraphie. Elles sont d'un emploi très malcommode pour écrire normalement, prendre des notes etc...
Les "cursive italics" sont (très) légèrement adoucis sur les bords, afin de ne pas arracher le papier comme les précédentes.
Les "stubs" ou plus exactement les "stub italics" sont encore plus adoucies : les bords sont arrondis et l'écriture rapide est aisée. Par contre, le contraste plein/délié est notoirement plus faible.
( nota : les "B" et "BB" de Mont-Blanc sont plus des "stub italics" que de véritables B et BB.)
Les "Musics" sont des stubs très douces, au débit sans faille, destinées à copier des notes de musique sur des partitions. On s'en sert comme d'une stub avec un bon contraste, comme une Cursive Italic bien alimentée. Elles ont souvent deux fentes (sauf chez Sailor). On les nomme quelque fois "Music Italics".
Il y a d'autres types de plumes. Celle par exemple que John Mottishaw nomme "architect" (en l'honneur de Frank Lloyd Wright qui écrivait (au crayon !) avec des traits verticaux fins et épais horizontalement. Ce type de plume convient tout particulièrement à la calligraphie Arabe et Hébraïque..J'en ai fait faire une par J.Mottishaw et en suis très satisfait.
Voilà... J'espère avoir répondu à tes question ?
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

titouan
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 229
Enregistré le : 24 oct. 2011 11:43

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par titouan » 04 nov. 2011 09:39

silverado a écrit :Pour faire vite et simple; les plumes marquées EF, F, M, B, BB et 3B (respectivement extra fine, fine, medium, broad etc... ) sont toutes des plumes à bout rond (celles que les Allemands appelaient "K" (kugel). La seule différence étant la largeur du trait, mais en général de même largeur dans les deux sens (vertical et horizontal).
Les plumes "Italics" sont taillées en carré, à bords francs, pour la calligraphie. Elles sont d'un emploi très malcommode pour écrire normalement, prendre des notes etc...
Les "cursive italics" sont (très) légèrement adoucis sur les bords, afin de ne pas arracher le papier comme les précédentes.
Les "stubs" ou plus exactement les "stub italics" sont encore plus adoucies : les bords sont arrondis et l'écriture rapide est aisée. Par contre, le contraste plein/délié est notoirement plus faible.
( nota : les "B" et "BB" de Mont-Blanc sont plus des "stub italics" que de véritables B et BB.)
Les "Musics" sont des stubs très douces, au débit sans faille, destinées à copier des notes de musique sur des partitions. On s'en sert comme d'une stub avec un bon contraste, comme une Cursive Italic bien alimentée. Elles ont souvent deux fentes (sauf chez Sailor). On les nomme quelque fois "Music Italics".
Il y a d'autres types de plumes. Celle par exemple que John Mottishaw nomme "architect" (en l'honneur de Frank Lloyd Wright qui écrivait (au crayon !) avec des traits verticaux fins et épais horizontalement. Ce type de plume convient tout particulièrement à la calligraphie Arabe et Hébraïque..J'en ai fait faire une par J.Mottishaw et en suis très satisfait.
Voilà... J'espère avoir répondu à tes question ?
Un GRAND MERCI Silverado, pour cette explication sans faille, je ne pouvais pas espérer mieux...,moi aussi je viens d'apprendre quelque chose, cà fait plaisir...
De plus, ça dissipe mes interrogations concernant les B,BB des Montblanc (que je connais un peu),qui effectivement sont déjà des stub. Je me souviens à une époque avoir tester l'une de ces plumes, ce fut totalement déroutant.

Avatar du membre
Mael
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2537
Enregistré le : 04 sept. 2010 13:09
Localisation : Herblay, Val d'Oise, France
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par Mael » 04 nov. 2011 10:18

silverado a écrit :Pour faire vite et simple; les plumes marquées EF, F, M, B, BB et 3B (respectivement extra fine, fine, medium, broad etc... ) sont toutes des plumes à bout rond (celles que les Allemands appelaient "K" (kugel). La seule différence étant la largeur du trait, mais en général de même largeur dans les deux sens (vertical et horizontal).
Les plumes "Italics" sont taillées en carré, à bords francs, pour la calligraphie. Elles sont d'un emploi très malcommode pour écrire normalement, prendre des notes etc...
Les "cursive italics" sont (très) légèrement adoucis sur les bords, afin de ne pas arracher le papier comme les précédentes.
Les "stubs" ou plus exactement les "stub italics" sont encore plus adoucies : les bords sont arrondis et l'écriture rapide est aisée. Par contre, le contraste plein/délié est notoirement plus faible.
( nota : les "B" et "BB" de Mont-Blanc sont plus des "stub italics" que de véritables B et BB.)
Les "Musics" sont des stubs très douces, au débit sans faille, destinées à copier des notes de musique sur des partitions. On s'en sert comme d'une stub avec un bon contraste, comme une Cursive Italic bien alimentée. Elles ont souvent deux fentes (sauf chez Sailor). On les nomme quelque fois "Music Italics".
Il y a d'autres types de plumes. Celle par exemple que John Mottishaw nomme "architect" (en l'honneur de Frank Lloyd Wright qui écrivait (au crayon !) avec des traits verticaux fins et épais horizontalement. Ce type de plume convient tout particulièrement à la calligraphie Arabe et Hébraïque..J'en ai fait faire une par J.Mottishaw et en suis très satisfait.
Voilà... J'espère avoir répondu à tes question ?
Merci beaucoup pour cette explication qui montre que je me trompais.
Mais ce n'est pas tout à fait clair.
Je ne sais pas si la plume de mon Conway Stewart, à bout carré, qui fait des pleins et déliés, est une stub ou une italique, du coup.
Et quand j'ai essayé un 149 plume B, il faisait aussi des différences de traits. Donc ce serait une stub ? PDZ avait montré un shéma des profil de plume MB et on voyait que la B avait la boule iridium taillée en carré, alors que la M était en boule.
Par contre, je croyais que Oblique et Italic était la même chose, non ? Les OB de MontBlanc sont taillés en biais.
Mael (sans tréma).

http://www.lionvert.fr

Avatar du membre
dwight
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 803
Enregistré le : 16 avr. 2011 12:18
Localisation : Belgique

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par dwight » 04 nov. 2011 11:20

Merci aussi pour cette véritable leçon, bien intéressante pour le néophyte que je suis :)
Raymond

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5047
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par silverado » 04 nov. 2011 18:24

Bonsoir Mael
"... ce n'est pas tout à fait clair.
Je ne sais pas si la plume de mon Conway Stewart, à bout carré, qui fait des pleins et déliés, est une stub ou une italique, du coup."

Si tu fais le signe de Zorro rapidement - comme au cinéma ! - et que tu arraches le papier : c'est une italique. Si ça accroche un peu : c'est une "cursive italic", Si ça glisse, c'est donc une stub.
Par contre, s'il n'y a aucun contraste entre les "downstrokes" et les "cross" (traits vers le bas, puis horizontaux), alors c'est une plume "courante, ordinaire, standard, habituelle" rayer la mention inutile). Autre hypothèse : c'est une plume "normale" - disons à bout rond - mais souple, elle fera des pleins en descendant et des déliés en remontant ou en traçant horizontalement.
Ce genre de plume est très à la mode ici en ce moment; mais à moins d'avoir l'habileté et le goût de Jimmy, les plumes souples et nerveuses ("springy") risquent de ne pas convenir à tout le monde - et surtout à toutes les écritures...
Pour en venir aux "obliques", on peut observer des plumes obliques gauches ou droites, dans toutes les tailles, et même à bout rond ! En général, les obliques d'usine sont plutôt des stubs (donc douces, avec un faible contraste des pleins et déliés). Si l'on souhaite avoir un contraste Pl/Del assez fort, il faut les tailler (ou les faire tailler !) en "cursive italic", voire même pour les fanatiques de calligraphie, en pure et dure italique...
Richard Binder m'a ainsi taillé une O3B en "left foot cursive italic" sur le Souverän M1000 que je lui ai commandé. (je m'éclate !). Mais pour les prises de notes rapides, j'attends pour mon autre 1000 une stub M qui devrait permettre une écriture rapide, douce, avec un léger contraste... Wait and see...
Il faut donc retenir - comme tu le pensais - qu'oblique signifie seulement "taillé en biais", et que cela n'a rien à voir avec "italic, ou stub ou autre type de taille de pointe.
Les gens qui écrivent avec la plume tournée vers la droite (c'est un exemple) ont alors intérêt à se servir d'une right oblique. Quand je dis "tournée vers la droite" je veux dire dans l'axe du stylo. Pareil pour la gauche (mais dans l'autre sens :lol: )
Là dessus, c'est l'heure de l'apéro : à plus tard :)
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Avatar du membre
btr
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1685
Enregistré le : 01 févr. 2011 22:18
Localisation : BEL

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par btr » 09 nov. 2011 14:43

ca y est , j'ai mal au crane :?
WATERPROOF

Avatar du membre
jva
Modérateur M.D.
Modérateur M.D.
Messages : 8526
Enregistré le : 07 janv. 2011 12:59
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par jva » 09 nov. 2011 15:54

Je vais me faire italiciser mon Capless M du côté des Tuileries.
Je vous en donne des nouvelles bientôt ...
Mgr JVA
En attendant de retrouver mon cardinal et pour faire plaisir à Alain
Image

_________________
Orange = modération.
En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5047
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par silverado » 09 nov. 2011 17:02

Je pense que Richard Binder en vend de toute prête à un prix intéressant. Il le fait pour les Capless et les petits Pelikan (200 etc...).
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Avatar du membre
jva
Modérateur M.D.
Modérateur M.D.
Messages : 8526
Enregistré le : 07 janv. 2011 12:59
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par jva » 09 nov. 2011 18:16

C'est vrai. Mais, crois-moi, Monsieur Arabian sait très bien le faire aussi !!
Mgr JVA
En attendant de retrouver mon cardinal et pour faire plaisir à Alain
Image

_________________
Orange = modération.
En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.

titouan
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 229
Enregistré le : 24 oct. 2011 11:43

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par titouan » 28 déc. 2012 17:19

Bonjour à tous

je voudrais revenir sur ce post que j'avais lancé il y a quelque temps, pour un complément d'information.
(silverado si tu me lis)

Pourquoi lorsqu'on parle d'oblique, on ne précise jamais si c'est oblique droit ou oblique gauche.
Du coup, j'ai l'impression que toutes les obliques sont pour gauchers,( haut du stylo orienté vers l'épaule gauche),
car en en juger d'après les photos, je trouve systématiquement ces plumes affûtées dans le même sens.
Auriez vous des précisions à ce sujet

Merci

Avatar du membre
dwight
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 803
Enregistré le : 16 avr. 2011 12:18
Localisation : Belgique

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par dwight » 28 déc. 2012 19:07

Ben... C'est un peu l'inverse :D

Les "Obliques gauche" conviennent habituellement mieux aux droitiers (plume tournée vers la gauche) alors que les "Obliques droite" sont censées mieux convenir aux gauchers.

Mais entre la théorie et la pratique... :roll:
Raymond

Avatar du membre
LYTH
Modérateur P.I.
Modérateur P.I.
Messages : 6185
Enregistré le : 10 oct. 2009 20:08
Localisation : Californistère

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par LYTH » 28 déc. 2012 21:09

Je propose de mettre ce fil en post it car je me (re)pose souvent ce genre de question. Et, franchement, j'y perds chaque fois mon latin.
LYTH
Magnum : "But Higgins,I can explain !"
Jonathan Quayle Higgins III : "I have studied Aristotle, Socrates, William Friedrich Hegel, Bertrand Russell. I have toured college campuses debating the virtues of dialectic versus symbolic syllogism. I have written scholarly articles on the need for a new, more dynamic logic. But nothing in my life has prepared me for the workings of the Thomas Magnum mind."
_______________________________
Orange = modération
Keep calm & upgrade the forum.
Restez calme & promouvez le forum.

En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.

Image

titouan
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 229
Enregistré le : 24 oct. 2011 11:43

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par titouan » 28 déc. 2012 22:14

LYTH a écrit :Je propose de mettre ce fil en post it car je me (re)pose souvent ce genre de question. Et, franchement, j'y perds chaque fois mon latin.
oui, les explications de silverado en début de sujet sont d'un grand intérêt , mais il est vrai que les obliques me posent encore problème.
Quand on parle d'oblique, on ne précise jamais droite ou gauche, donc il existe à mon avis qu'un seul type d'oblique...

A confirmer

Avatar du membre
jva
Modérateur M.D.
Modérateur M.D.
Messages : 8526
Enregistré le : 07 janv. 2011 12:59
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par jva » 28 déc. 2012 22:59

Non.
Il existe les obliques gauches (comme un pied gauche fait plus pour les droitiers) et les droites (comme les pieds droits) qui sont plus pour les gauchers.
Laissez moi un peu de temps et je vous fait des photos.
Mgr JVA
En attendant de retrouver mon cardinal et pour faire plaisir à Alain
Image

_________________
Orange = modération.
En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5047
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par silverado » 29 déc. 2012 08:14

JVA a raison : il existe les deux inclinaisons de plumes obliques. La grande majorité d'entre elles sont les obliques gauche, qui conviennent aux droitiers comme aux gauchers "underwriter, c'est à dire ceux qui en fait écrivent comme les droitiers, mais de la main gauche. Les (rares) "right obliques" sont réservées aux gauchers "overwriters" (voir, par exemple, comment écrit le président Obama), à condition qu'ils souhaitent avoir un contraste pleins/déliés dans leurs écrits. Voilà pourquoi lorsque l'on parle de plume oblique, on fait référence aux plumes obliques gauches ("left foot obliques") et qu'en règle générale, les rares "right obliques" sont toujours spécifiées comme exception ("right oblique", "right foot oblique", etc... En Italie, chez Omas je crois, ils ont également une dénomination pour ces plumes car ils fournissent les deux - du moins aux Etats-Unis d'Amérique).
Donc, pour nous résumer : les plumes de différentes grosseurs sont nommées en fonction de celles-ci EF, F, M, B, BB, 3B.
- La taille (découpe, forme) du bout d'iridium (qui en fait n'en est pas, de l'iridium !) donne de l'italique (bords raides) du "stub" (italique bien adouci) de la "cursive italique" (entre les deux) ou de l'"Architect", aussi dénommée "Hébraïc/Arabic"...
Là dessus, lesdits bouts d'"iridium" peuvent être taillés droit (majorité des cas) ou oblique (voir plus haut).
Bon, tout ceci pour les dandys ou esthètes souhaitant avoir une écriture originale (du moins pour notre époque), personnelle, et pour tout dire : plaisante. Les plumes souples peuvent également donner des pleins et déliés, et certains les préfèrent; elles étaient très dans le vent il y a peu, sur notre forum bien-aimé, et conservent leurs partisans. Ce n'est pas trop mon cas. Lorsque ma main se fatigue un peu, le trait varie alors en épaisseur (downstroke) et ça devient laid.
Toujours à la défense des italiques etc... (les "raides" !) je trouve leur contraste plein/délié bien plus régulier, plus franc. Avec une plume souple, l'attaque des descentes ("downstroke") comme leur fin est progressif - on peut aimer cela, mais ce n'est vraiment pas mon cas.
Dernier argument : les vrais calligraphes utilisent des calames en bois (à la souplesse...Euh, discutable !). Je fais allusion aux moines copistes de notre civilisation, comme aux calligraphes Japonais, Chinois, Arabes, etc...
Sur ce je vous souhaite - par anticipation - à tous une belle nouvelle année et de belles pages d'écriture ! ;)
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5047
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Stub, music, obliques et les autres larges.....

Message par silverado » 29 déc. 2012 08:20

À propos des gauchers "overwriters", il y a un accessoire encore plus utile au quotidien qu'une "right foot oblique", c'est une encre a séchage très rapide ! (le poignet gauche passant régulièrement sur l'écrit tout frais) :twisted:
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité