Le chemin du débutant ?

Tout ce qui touche à la calligraphie et au dessin à l'aide d'encres. Ecriture d'un point de vue technique.
Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 244
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Le chemin du débutant ?

Message par Oliv' » 07 sept. 2019 20:30

Voilà presque 1 ans que j'ai redécouvert le stylo-plume.
Maintenant je souhaite améliorer mon écriture (et ma main) encore trop habituée(s) à l'œuvre du baron Bic.

Du coup je suis en quête des meilleurs guides et supports pour, à défaut de prétendre de suite à de la vraie calligraphie, au moins débuter avec de bonnes bases et pourquoi pas gommer de vieux défauts pour enfin renouer avec un peu de lisibilité / régularité dans le trait.

Bien sûr je me doute que cela va passer par un grand nombre de lignes. Ce qui me manque aujourd'hui c'est un apprentissage dans le maniement de la plume qui ne m'a jamais été prodigué.

Faisant partie de cette génération à qui on a demandé en primaire d'utiliser un plume comme un crayon gras de maternelle, les lacunes à combler sont grandes.
(la seule réussite à l'époque à été de dégoûter l'écolier de l'instrument)

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 930
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Le chemin du débutant ?

Message par noon » 07 sept. 2019 20:34

Lorsque je me suis remise à la calligraphie il y a quelques années, j'ai commencé à travailler avec un simple crayon à papier. Pas un porte-mine hein, un crayon à papier basique.
Il permet de travailler sur la tenue du stylo, son inclinaison par rapport à la feuille (ce qu'un bic ne permet pas) et également de travailler sur la pression qu'on imprime à l'outil. Plus on appuie, plus le trait est gras.
J'étais tombée sur cette vidéo notamment :
https://www.youtube.com/watch?v=FKaO8MA2nZU

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 930
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Le chemin du débutant ?

Message par noon » 07 sept. 2019 20:39

La série complète de vidéos ici :
https://monkeysee.com/essential-element ... ndwriting/

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 244
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Oliv' » 08 sept. 2019 09:11

Merci noon pour ces liens.

Ca fait un peu retomber en enfance; Nan Jay rappelle très bien des bases oubliées.

Je vais donc commencer par gribouiller quelques pages. Ensuite ce sera la quête de cahier d'exercices. :lire:

Je reste preneur de tout lien, combine ou conseil d'ouvrage. (j'ai une fâcheuse tendance à "m'hyper-documenter" quand je me lance dans un projet)

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 930
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Le chemin du débutant ?

Message par noon » 08 sept. 2019 11:51

Oliv' a écrit :
08 sept. 2019 09:11
Merci noon pour ces liens.

Ca fait un peu retomber en enfance; Nan Jay rappelle très bien des bases oubliées.

Je vais donc commencer par gribouiller quelques pages. Ensuite ce sera la quête de cahier d'exercices. :lire:

Je reste preneur de tout lien, combine ou conseil d'ouvrage. (j'ai une fâcheuse tendance à "m'hyper-documenter" quand je me lance dans un projet)
Franchement, tu peux t'affranchir de cahier d'exercices (au pire, jette un oeil au rayon scolaire niveau CP, c'est le bon moment). Quand on travaille une écriture, il faut écrire des mots, pas des lettres isolées. Tu écris les mots qui te passent par la tête, en commençant par des mots de 3 lettres, puis 4, etc ... Un mot par ligne, que tu répètes autant de fois que nécessaire pour remplir la ligne.
Si tu as le courage, tu remplis une page par jour, c'est déjà un bon entrainement. Essaye de repérer tes défauts visuellement pour les corriger.
Au fil du temps, tu te feras ta bibliothèque de mots "à exercices" qui te feront travailler tes difficultés à toi. Par exemple, moi, j'ai du mal avec le e ... c'est malin, la lettre la plus fréquente :roll:
Lorsque la copie des mots deviennent trop lassante, tu choisis un court texte (dix lignes) que tu écris une fois en te concentrant uniquement sur les lettres, pas le sens des mots (là je trace un d, puis un e, puis un s). Mine de rien, c'est un exercice de concentration de ne pas penser au sens de ce que l'on écrit.

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 244
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Oliv' » 08 sept. 2019 12:15

Encore une fois merci pour les conseils.

J'ai commencé par la position du corps en écriture.
Ma première analyse m'a permis de me rendre compte d'un défaut de positionnement de main. Feuille dans le prolongement du bras, je casse mon poignet pour que mon crayon ne forme pas d'angle avec cet axe.
(une habitude récente liée à mon affection pour les plumes stub et le désir d'exploiter cette particularité à fond)

Au quotidien, en prise de notes cette habitude ne me blesse pas. Pour des séances plus longues je pense qu'il me faudra faire un peu plus attention.

De même en position des doigts. Ce qui risque de me faire évoluer vers des sections plus fines.

Ca fait byzarre d'analyser son ergonomie à l'écriture, et encore plus de retourner au CP :D

jeromeb
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 21
Enregistré le : 11 mai 2019 20:58

Re: Le chemin du débutant ?

Message par jeromeb » 08 sept. 2019 19:54

Bonsoir,

J’en suis à l’étape juste après toi !
Je m’y suis remis en juin et ça fait maintenant 3 mois que j’écris entre une et trois page tous les jours ou presque.

Au début, des phrases au hasard qui me passaient par la tête, en fonction de la diffusion à ma radio notamment. Maintenant je recopie des poésies ou des paroles de chansons qui me plaisent.
Parfois des lignes de mots sur lesquels je butte.

Une séance sur deux, je fais une page de calligraphie appliquée au porte plume, de l’anglaise, parceque c’est ça qui me plaît pour l’instant. Et je me suis rendu compte que j’y apprenais beaucoup sur le geste de formation des lettres ainsi que sur le calme à avoir.

Mon écriture cursive appliquée y a déjà bien gagné. Mon écriture rapide scripte, par contre, y a perdu pour cause d’emmêlement avec la cursive !

Un truc qui aide beaucoup aussi est l’observation des autres écritures, puis se focaliser d’abord sur une ou deux lettres a améliorer/ modifier. Pas tout en même temps.
Car nous voulons la Nuance encor,
Pas la Couleur, rien que la nuance !
(Paul Verlaine)

Avatar du membre
Fabrice
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 792
Enregistré le : 28 sept. 2010 16:18
Localisation : Outreau, Pas-de-Calais

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Fabrice » 08 sept. 2019 21:41

Oui,

Personnellement j'ai pu remarquer qu'il fallait se concentrer sur LA lettre ( je veux dire voyelle ou consonne ) que l'on formait.
Les fautes ou ratures que je fais, c'est quand j'anticipe trop sur le mot. Je pense déjà aux lettres qui vont suivre, et là... PAN ! :toc:
Gribouillis !
Prendre son temps, donc.

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 244
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Oliv' » 09 sept. 2019 05:33

Merci pour les conseils :lire:

Fabrice a écrit :
08 sept. 2019 21:41
Prendre son temps, donc.
Ce qui va certainement être le plus dur à faire :mrgreen:

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 930
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Le chemin du débutant ?

Message par noon » 09 sept. 2019 08:39

Fabrice a écrit :
08 sept. 2019 21:41
Oui,

Personnellement j'ai pu remarquer qu'il fallait se concentrer sur LA lettre ( je veux dire voyelle ou consonne ) que l'on formait.
Les fautes ou ratures que je fais, c'est quand j'anticipe trop sur le mot. Je pense déjà aux lettres qui vont suivre, et là... PAN ! :toc:
Gribouillis !
Prendre son temps, donc.
Prendre son temps et acquérir un rythme. Il y a pour moi un caractère très musical dans l'écriture. Je l'ai réalisé lorsque j'ai travaillé la spencerian, qui se décompose en 5 ou 6 traits de base. Chaque lettre est une combinatoire de ces traits de base (par exemple pour un m 3-1-3-1-3-1-2). En travaillant le ductus de chaque caractère, la combinaison devenait une sorte de phrase musicale avec son propre rythme. Avec cette approche, toute notion de "sens" disparait, au profit d'un point de vue graphique et musical.


....
Comprenne qui pourra :mrgreen:
Ne vous inquiétez pas, je vais très bien :lol:

Avatar du membre
zephyr
Ex Animateur SDD
Ex Animateur  SDD
Messages : 3135
Enregistré le : 20 déc. 2012 21:02
Localisation : Moselle

Re: Le chemin du débutant ?

Message par zephyr » 09 sept. 2019 10:03

Tu peux te documenter aussi sur la méthode SOS Ecriture qui renvoie à la motricité fine et au formage de base des lettres.

Je l'ai utilisée pour améliorer la lisibilité de ma prise de notes et diminuer les tensions musculaires dues à une mauvaise tenue du stylo.
Capless, write more...
Un Lamy 2000 ne fuit pas, il s'enfuit...
Lamy ne fait pas le Man...
19:11? Sailor d'un Montblanc...

Avatar du membre
Fabrice
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 792
Enregistré le : 28 sept. 2010 16:18
Localisation : Outreau, Pas-de-Calais

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Fabrice » 09 sept. 2019 11:54

" Prendre son temps et acquérir un rythme. Il y a pour moi un caractère très musical dans l'écriture. Je l'ai réalisé lorsque j'ai travaillé la spencerian, qui se décompose en 5 ou 6 traits de base. Chaque lettre est une combinatoire de ces traits de base (par exemple pour un m 3-1-3-1-3-1-2). En travaillant le ductus de chaque caractère, la combinaison devenait une sorte de phrase musicale avec son propre rythme. Avec cette approche, toute notion de "sens" disparait, au profit d'un point de vue graphique et musical.

Comprenne qui pourra :mrgreen:
Ne vous inquiétez pas, je vais très bien"
:lol:


Argh Noon...Je retourne à Proust et Saint-Simon, au moins c'est intelligible ;) :D :D :D

jeromeb
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 21
Enregistré le : 11 mai 2019 20:58

Re: Le chemin du débutant ?

Message par jeromeb » 09 sept. 2019 12:19

Oui !!!

Prendre son temps !
J'en arrive à faire des séances d'ecriture comme je ferais des séances de relaxation.

La lettre !
Tout a fait aussi. Si on ecrit des phrases ou même des mots, on se presse et la qualité s'échappe.
Ce qui est difficile, c'est qu'il faut ecrire LA lettre, mais pas toute seule. C'est LA lettre qui se prepare à la suivante.

Le coté musical !
Oui !, une fois un peu entrainé sur un mot ou un groupe de lettre, on arrive à trouver un tempo. Et comme en musique, si on traine ou qu'on presse, on est pas propre.
Car nous voulons la Nuance encor,
Pas la Couleur, rien que la nuance !
(Paul Verlaine)

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 244
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Oliv' » 09 sept. 2019 17:06

Cette notion de rythme est très intéressante, d'autant que l'association à l'écriture ne paraît pas évidente au prime abord.

grindsel
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 4435
Enregistré le : 06 févr. 2015 18:39
Localisation : PACA

Re: Le chemin du débutant ?

Message par grindsel » 09 sept. 2019 18:05

Noon parle de rythme et de musicalité de l'écriture calligraphique...
Les graphothérapeutes disent que la maîtrise de l'écriture et donc l'application, le geste, la répétition, la régularité amènent à une amélioration intérieure, psychique, à mesure que l'écriture devient l'objet de notre attention. Ce n'est pas seulement le graphisme qui s'améliore au fil du temps mais aussi le rapport à soi au fur et à mesure des progrès faits.
En graphologie, il me semble qu'on peut voir une écriture rapide ou lente selon l'inclinaison, le lien des lettres entre elles, des mots aussi, l'appui sur la feuille, etc. et cela traduit la dynamique de la pensée. L'enchaînement des idées pour ne rien perdre de ce qu'elles amènent au développement que l'on suit mentalement. Bizarrement, la calligraphie avec sa lenteur pourrait déchaîner, délivrer des idées, du sens et cela aurait un effet thérapeutique applicable dans certains cas comme l'arthérapie (mais en sens inverse bien sûr)

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 930
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Le chemin du débutant ?

Message par noon » 09 sept. 2019 19:01

Puisque le sujet est lancé, j'en rajoute une couche :hammer:
jeromeb a écrit :
09 sept. 2019 12:19
J'en arrive à faire des séances d'ecriture comme je ferais des séances de relaxation.
Je dirais même plus séance de méditation. Le niveau de concentration que je déploie pour ce type d'activité permet au cerveau de fonctionner "en roue libre", laissant libre cours aux idées, aidant parfois à dénouer des problèmes. Je pense que la respiration qui se cale spontanément sur le rythme d'écriture n'y est pas étrangère.
Oliv' a écrit :
09 sept. 2019 17:06
Cette notion de rythme est très intéressante, d'autant que l'association à l'écriture ne paraît pas évidente au prime abord.
Autre association qui ne parait pas évidente, un rapport à la chorégraphie, mais à l'échelle microscopique. En effet, associé au rythme, il y a aussi une gestuelle propre à chaque lettre, chaque mot, chaque groupe de mot. Et je ne parle pas de la position entière du corps qui peut aider ou contrarier l'écriture.
Rythme et mouvement de l'écriture ... musique et danse des mots.
grindsel a écrit :
09 sept. 2019 18:05
Noon parle de rythme et de musicalité de l'écriture calligraphique...
Les graphothérapeutes disent que la maîtrise de l'écriture et donc l'application, le geste, la répétition, la régularité amènent à une amélioration intérieure, psychique, à mesure que l'écriture devient l'objet de notre attention. Ce n'est pas seulement le graphisme qui s'améliore au fil du temps mais aussi le rapport à soi au fur et à mesure des progrès faits.
En graphologie, il me semble qu'on peut voir une écriture rapide ou lente selon l'inclinaison, le lien des lettres entre elles, des mots aussi, l'appui sur la feuille, etc. et cela traduit la dynamique de la pensée. L'enchaînement des idées pour ne rien perdre de ce qu'elles amènent au développement que l'on suit mentalement. Bizarrement, la calligraphie avec sa lenteur pourrait déchaîner, délivrer des idées, du sens et cela aurait un effet thérapeutique applicable dans certains cas comme l'arthérapie (mais en sens inverse bien sûr)
Je ne connaissais pas la graphothérapie, mais ça a du sens, en tout cas pour moi. Je l'ai peut-être fait instinctivement, car j'ai démarré la calligraphie à une époque où je n'allais pas trop bien ... et ça m'a aidée. Et puis écrire a toujours été un exutoire ainsi qu'un moyen de faire le rangement et la lumière en moi. Donc qu'on aborde la question par le biais du graphisme ou du sens des mots, on arrive au même endroit, aller à sa propre rencontre.

.....
Je vous dois combien docteur ? :mrgreen:

grindsel
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 4435
Enregistré le : 06 févr. 2015 18:39
Localisation : PACA

Re: Le chemin du débutant ?

Message par grindsel » 10 sept. 2019 10:51

C'est intéressant de voir que les thérapies dites rééducatives (principalement pour les troubles "dys", ces inventions du 20 e siècle :roll:) peuvent avoir un effet inverses de celles qu'elles proposent qui est de remettre dans une norme et perdre ainsi toute singularité.

A l'opposé il existe des thérapies ...subversives :D qui consistent à inciter l'enfant ou l'adolescent à sortir des normes (par ex inciter au débordement des cadres lors du coloriage, prolonger un dessin sur une autre page, une autre feuille,...afin de briser les contraintes internes de régularité acquises nécessairement pendant le primaire mais qui musèlent la différence, la singularité ...
En résumé, calligraphie oui, à condition de trouver une activité parallèle pour lâcher le geste, le contrôle, tout ce qui limite l'expression personnelle.

Édit: : je suis sortie un peu du cadre de la question d'Oliv' là.... :mrgreen: Dsl

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1048
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Mirifix78 » 10 sept. 2019 11:48

J'ai eu aussi le sentiment de faire de la méditation en écrivant, mais c'était en écrivant des phrases que je créais moi même, un peu n'importe quoi, ce qui me vide l'esprit. J'ai du mal à imaginer comment on peut méditer en s'appliquant à écrire et copier le texte de quelqu'un d'autre. A moins qu'il ne s'agisse de recopier inlassablement de mêmes lettres, voire mots, sans signification particulière.

Avatar du membre
noon
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 930
Enregistré le : 26 sept. 2016 09:48
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Le chemin du débutant ?

Message par noon » 10 sept. 2019 12:36

Autre "truc" qui peut être utile : recopier des mots / textes dans une langue étrangère qu'on ne maitrise pas ou mal, mais avec un alphabet latin (pour ma part, l'anglais répond parfaitement à ces critères :D ).
Cela permet de débrancher plus facilement le cerveau qui cherche à tout prix à comprendre le sens, et permet également de travailler des lettres moins fréquemment utilisées en français, ainsi que des enchaînements de lettres peu communs.

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 244
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Le chemin du débutant ?

Message par Oliv' » 11 sept. 2019 19:39

Petit retours sur les débuts d'un reapprentissage de l'écriture.

- Correction de la position du poignet jusqu'ici trop "ouvert".
- Tenue du stylo. Positionnement de l'index et du pouce plus hauts sur la section. L'utilisation d'un stylo plus fin de section au quotidien aide grandement.

Impact négatif : la plume ne tombe pas de suite parfaitement sur le papier. Je pense que ça viendra un peu plus tard.
Impact positif: une écriture plus lisible qui s'arrondit énormément. :shock:

Petite gêne pour mon ego de maaaaale. Cette rondeur manque un peu de virilité. Je pense devoir réviser mes verticales (actuellement courtes et galbées) dans mes prochains exercices pour mieux convenir à mon sentiment.

Petit détail : je ne cherche (pas encore) à faire de la calligraphie.
Toujours se fixer un objectif atteignable avant de passer à un autre. (je crois que ça s'appelle "la pensée positive") :D

Pour l'instant c'est "juste" gommer de (très) vieux défauts. Je reste surpris par la facilité et la rapidité de ces quelques progrès tous guidés par vos précieux conseils. :lire:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités