Page 1 sur 2

Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 16:54
par mopsletroll
Le but de ce post est principalement de répondre à des interrogations de nouveaux amateurs (que tout le monde s'est un jour posé).

Quelques légendes urbaines ou idées reçues et quelques tentatives de réponses (sans trop de parti pris :) ). (votre aide est la bienvenue pour ajouter des commentaires, des légendes, des précisions ou des fôtes d'orthographe/grammaire de frappe)

* Il ne faut utiliser que des encres de la marque du stylo
Purement un argument de vente. Un stylo Mont-Blanc accepte des encres d'une autre marque. Je crois que Pollux utilise l'analogie avec l'essence et les voitures, car nombres d'utilisateurs font le plein dans d'autres stations que celles exclusivement recommandées par le constructeur.

* Les plumes 14 carats sont plus flexibles que les plumes 18 carats
On trouve des plumes 14 carats dures comme du bois et des plumes 18 carats flexibles. La flexibilité fait certes intervenir la nature de la plume, mais également la géométrie et l'épaisseur de la plume ce qui permet ou pas à la plume de s'ouvrir. (voir la signature du maître de la flexibilité : Hobiecat)
Pour un même modèle de stylo, donc une géométrie de plume identique, il est possible de trouver les plumes 14ct plus flexibles que les 18ct.

* Plus c'est cher, mieux ça écrit! voir les deux remarques ci-dessous

* Les plumes en or écrivent mieux, et le reste ne vaut rien
L'or résiste à la corrosion provoquée par les encres historiques. Les encres actuelles sont généralement moins agressives et l'acier inoxydable (ou le titane, quoique bien plus rare) parfaitement adapté à la plupart des usages. On fait des plumes acier très agréables. Il faut ajouter que la matière de la plume n'a pas de lien direct avec sa souplesse. Ex : les plumes acier des Pelikan M2xx sont renommées pour leurs qualités.

* Les plumes en Or sont plus douces que celle en acier
Le contact entre la plume et le papier assure la douceur. A même papier, deux facteurs principaux entrent en jeu. Le premier facteur est la matière de la pointe. Les plumes Or sont protégées de l'abrasion par une pointe recouverte avec un alliage à base d'iridium. les plumes en acier et les plumes en titane sont suffisamment résistantes pour ne pas avoir à être protégées de l'abrasion du papier. Le second facteur, qui est le plus important, est la forme et le polissage de la pointe. Une pointe avec une boule ronde (une grande partie des stylo plumes modernes) est plus douce qu'une plume taillée avec un bout carré aux bords plus acérés.

* Il ne faut jamais prêter un stylo plume car celui-ci se fait à la main de son propriétaire
Si c'était vrai, le marché de l'occasion se porterait particulièrement mal, ce que dément la section dédiée de ce forum. En revanche, laisser courir cette rumeur permet élégamment d'éviter de prêter son stylo plume à votre voisin aux airs de bûcheron canadien (avec tout le respect que je leur dois) qui risque d'appuyer comme il faut pour plier la plume de manière irrémédiable.

* Un stylo plume se fait à notre écriture
La pression exercée sur la plume par la main est généralement insuffisante pour modifier une plume. Si la force exercée est trop forte, il y a déformation et la plume ne revient pas dans son état initial. Il y a une période d'adaptation entre la main et l'outil, mais ce n'est pas l'outil qui s'adapte. :)

* Les stylos plume fuient systématiquement en avion
C'est faux : parfois ils ne fuient pas. Même rarement. En fait, il semble que ce soit assez dépendant du modèle et des conditions de transport (notamment, conserver la plume vers le haut réduit très fortement les risques). Mais ça fait partie du charme ;-) Certains modèles permettent de clore le réservoir et vider le conduit pour empêcher les fuites (Bulkfiller, custom 823, Namiki Empereur, eyedropper Danitrio...) Il ne faut pas oublier de légèrement les dévisser avant d'écrire.

* Les pistons c'est mieux que les convertisseurs (ou l'inverse)
Tout dépend de l'utilisation de chacun. Le convertisseur peut, sans souci, être remplacé par une cartouche classique en cas de panne sèche. Pour remplir un stylo à piston, il faut pouvoir tremper la plume, donc il faut une bouteille ou un récipient à échantillons (et parfois un chiffon). Certains seront peu rassurés par une utilisation nomade d'une bouteille d'encre. D'autre plus sédentaire avec bureau fixe ou petits déplacements n'auront aucun souci de remplissage.
Au niveau de la conception, il doit être plus délicat de prévoir un mécanisme à piston lors de la fabrication que l'utilisation d'un convertisseur. On trouve cependant des pistons de qualité différentes suivant la gamme des stylos. Par exemple les Pelikan M2xx/M4xx actuels possèdent un piston pur plastique, alors que les M8xx présentent un piston de plus haute qualité et démontable. Les pistons ont, en général, une capacité d'encre supérieur.
Les pistons et les convertisseurs actuels sont assez fiables et c'est donc purement un choix d'utilisation de l'utilisateur.

* Les vintages, c'est mieux!
On trouve d'excellents stylos qui ont un âge plus que respectable et qui ont des plumes sensationnelles. On trouve également des stylo moderne qui sont d'excellente facture et qui procurent autant de sensations. De même on trouvera des "vintages" insipides et des modernes décevants. Tout est une affaire de goût, même si la variation des qualités des plumes vintages est plus grande que les plumes actuelles qui sont plus standardisées. L'idéal (pas toujours possible) étant de pouvoir essayer l'objet avant l'achat

* Les mélanges d'encres sont dangereux?
Non ils ne risquent pas d'exploser, sauf preuve du contraire ;) . Par contre on peut avoir des surprises de taille, comme une couleur immonde ou obtenir une encre avec des morceaux donc indigeste pour les stylos. Il faut tester et laisser reposer quelques heures ou jours avant de procéder à la dégustation. On peut analyser plus finement les propriétés des encres (pH, densité, proportion eau/alcool...) pour éviter certains mélanges.

* Utiliser de l'eau distillée ou eau filtrée lors du rinçage des stylos?
L'eau distillée de par sa préparation, ne contient pas d'ions (pas de calcaire donc) susceptibles de boucher les conduits lors de leur dépôts.
L'eau de robinet filtrée est une eau qui est passée sur un résine échangeuse d'ions. Les ions calcium (qui donneront le calcaire) sont substitués par des ions sodium (qui ne donneront pas des calcaire) qui risquent tout de même de produire des dépôts lors de l'évaporation de l'eau.
Les colorants (solubles dans l'eau à la différence des pigments) sont, en général, sous forme ionique pour être solubles dans l'eau.
On peut également utiliser une eau faiblement minéralisé type Volvic ou Evian. Suivant les régions, une eau du robinet (pas trop dure) puis un séchage avec essuie-tout convient parfaitement.

* Faut-il secouer un flacon d'encre avant de remplir son stylo ?
Un flacon d'encre bien fermé présente parfois, après un certain temps de repos, des gouttes incolores en haut du flacon ou sur le bouchon. C'est un phénomène normal (principe du caloduc). On peut secouer le flacon pour récupérer ce solvant, cependant, il est intéressant de vérifier avant si il n'y a pas de dépôts visibles. Il est prudent d'essuyer le bord du flacon et l'intérieur du bouchon lors du remplissage afin d'éviter qu'ils ne se collent lorsque l'encre sèche et que la réouverture ne devienne difficile.

* La laque Urushi résiste à l'acétone!
Oui c'est prouvé et cela permet de réparer les traces malencontreuses de colle cyanolite.

* Faut-il nettoyer un stylo neuf avant de l'utiliser?
C'est fortement conseillé. Cela permet d'éliminer les traces de graisse qui pourraient se trouver dans le conduit et ainsi faciliter l'écoulement de l'encre.

* la Bay(le) et la Bay(rk)
- on y trouve de tout. On peut trouver des articles de grande qualité (neuf ou d'occasion) ou encore des escrocs sans nom qui n'y connaissent rien. Avant tout, une petite recherche permet d'avoir une idée de la réputation du vendeur. Il ne faut pas hésiter à poser des questions ou demander des photos supplémentaires. Une bonne communication est déjà une gage de qualité. On peut également vouloir privilégier PayPal, pour être assurer d'un recours en cas de dérive de la transaction. Il ne faut pas non plus s'attendre à toujours faire des affaires mais on peut avoir parfois de bonnes surprises.

(sujets supplémentaires, ordre ?,...)

Édition: corrections et ajouts

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 17:21
par Gineok
C' est pas mal du tout .... ces petits rappels.

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 19:24
par coltis
Bravo Super pédagogique ! Il devrait être mis en post it ce post isn't it ? :siffler:

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 20:34
par allen
Nooooooon toutes mes certitudes s'effondrent ! Mops je te déteste :angel:

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 20:53
par Plum73
J'aime bien toutes ces légendes :D

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 21:03
par Hobiecat
Merci pour cet excellent travail !
Pour les plumes 14K plus souples que les 18K, le seul cas que je connaisse est celui des Pilot Capless, pour lequel les anciennes plumes 14K (elles ne sont plus vendues) sont très légèrement plus souples que les 18K, à géométrie strictement identique.

Sinon, pour l'eau, il me semblerait bon de préciser que la bonne vieille eau du robinet est tout à fait utilisable, à condition de bien sécher le stylo ensuite au moyen de papier essuie-tout.

PS : et je suis loin de prétendre au qualificatif de maître, étant donné mes maigres connaissances stylographiques... ;)

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 21:08
par LYTH
:thumbsup: :thumbsup: :thumbsup:
Bravo mops ! Tu te débrouilles pas mal pour un troll ! :mrgreen:

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 21:10
par petitdauphinzele
Je l'ai épinglé, le message par notre bon troll. ;)

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 21:20
par Nyel
Très intéressant. Puis-je jouer aussi ? Voici d'autres d'idées reçues à démonter (avec ici aussi des propositions de réponses toutes personnelles)

- Les plumes en or écrivent mieux, et le reste ne vaut rien
L'or résiste à la corrosion provoquée par les encres historiques. Les encres actuelles sont généralement moins agressives et l'acier inoxydable (ou le titane, quoique bien plus rare) parfaitement adapté à la plupart des usages. On fait des plumes acier très agréables. Il faut ajouter que la matière de la plume n'a pas de lien direct avec sa souplesse. Ex : les plumes acier des Pelikan M2xx sont renomées pour leurs qualités.

- Il ne faut jamais prêter un stylo plume car celui-ci se fait à la main de son propriétaire
Si cétait vrai, le marché de l'occasion se porterait particulièrement mal, ce que dément la section dédiée de ce forum. En revanche, laisser courir cette rumeur permet élégament d'éviter de prêter son stylo plume à votre voisin aux airs de bûcheron canadien (avec tout le respect que je leur dois) qui risque d'appuyer comme il faut pour plier la plume de manière irrémédiable.

- Les stylos plume fuient systématiquement en avion
C'est faux : parfois ils ne fuient pas. Même rarement. En fait, il semble que ce soit assez dépendant du modèle et des conditions de transport (notamment, conserver la plume vers le haut réduit très fortement les risques). Mais ça fait partie du charme ;-)

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 22:33
par mopsletroll
Merci à GG917 et à Nyel pour les idées que j'ai ajoutées. Elles étaient déjà parfaitement préparées par Nyel.

@Hobiecat si tu refuses le titre de maitre, puis je t'attribuer celui de "grand théoricien de la flexibilité"?

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 22:40
par Hobiecat
mopsletroll a écrit :@Hobiecat si tu refuses le titre de maitre, puis je t'attribuer celui de "grand théoricien de la flexibilité"?
Remplisseur de tableau à la rigueur ! :lol:
D'ailleurs, cela me fait penser que j'ai une mise à jour à faire... :oops:

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 26 févr. 2014 22:56
par philgood
Super Boulot, Merci !!!!!

A ajouter peut être :

Faut-il secouer un flacon d'encre avant de remplir son stylo ?
Pas nécessairement, mais ça ne lui fait pas de mal.
Mais penser à essuyer les bords du récipient afin d'éviter qu'il ne se colle lorsque l'encre sèche et que la réouverture ne devienne difficile.

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 27 févr. 2014 01:30
par Cally'plume
Quelle belle idée !! Quand j'ai débuté sur le forum, je me rappelle avoir compilé plus de la moitié du forum avant d'avoir osé posé ma première question :)

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 27 févr. 2014 06:58
par jva
Tu peux ajouter, Nyel, pour le chapitre sur les avions, que le Namiki Empereur, le Pilot 823 et le Bulkfiller entre autres (mais lesquels ?) disposent d'un système qui permet de vider l'encre de l'anti-chambre alimentant le conduit vers un plus grand réservoir. Une fois ce dernier fermé par un système qui se visse à l'extrémité du stylo, ce dernier est étanche.

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 27 févr. 2014 08:33
par allen
jva a écrit :Tu peux ajouter, Nyel, pour le chapitre sur les avions, que le Namiki Empereur, le Pilot 823 et le Bulkfiller entre autres (mais lesquels ?) disposent d'un système qui permet de vider l'encre de l'anti-chambre alimentant le conduit vers un plus grand réservoir. Une fois ce dernier fermé par un système qui se visse à l'extrémité du stylo, ce dernier est étanche.
Même chose pour les eyedropper danitrio. Mais il faudrait préciser que c'est une question d'air avant tout. Un stylo bien rempli ne doit pas fuir quelle que soit la marque.
Par ailleurs les nouvelles générations d'avions type dreamliner climatisent sur la base d'une altitude plus basse pour apporter un meilleur confort. Je soupçonne les ingénieurs d'être des membres de FPN :D

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 27 févr. 2014 08:36
par zephyr
philgood a écrit :Super Boulot, Merci !!!!!

A ajouter peut être :

Faut-il secouer un flacon d'encre avant de remplir son stylo ?
Pas nécessairement, mais ça ne lui fait pas de mal.
Mais penser à essuyer les bords du récipient afin d'éviter qu'il ne se colle lorsque l'encre sèche et que la réouverture ne devienne difficile.
Et cela permet aussi d'éviter de se colorer les doigts plus que de raison ;-)

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 27 févr. 2014 13:31
par outremerBIS
:thumbsup:

Excellent post, très bonne synthèse!
Peut-on rajouter une autre de ces évidences qui ont la vie dure chez certains: " les stylo chers écrivent mieux que les trucs en plastoc"?

;)

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 27 févr. 2014 13:36
par Flying Dutchman
Oh, je crois que certains morceaux de plastique valent très chers... :lol:

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 27 févr. 2014 17:58
par mopsletroll
Merci à philgood, JVA, allen, OutremerBIS pour les remarques qui ont été ajoutées.

Re: Légendes urbaines et idées reçues

Posté : 03 mars 2014 03:17
par BillHoony
Et une autre question : "La plume est-elle vraiment plus forte que l'épée :vieux: " ?
:mrgreen: