www.stylo-plume.org

Nous sommes actuellement le 17 Août 2018 08:49

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 27 Nov 2011 18:35 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Jan 2011 13:17
Message(s) : 235
Localisation : Paris
DÉCONTENANCÉ PAR LES CONTENANCES…

…. RÉSULTATS DES MESURES RÉELLES DES VOLUMES D'ENCRE EMBARQUÉS DANS LES STYLOS-PLUME


INTRODUCTION

J'avais naguère pensé à mesurer à la seringue les contenances réelles des quantités d'encre embarquées dans nos chères plumes. Intuition ou nez creux, je me doutais que les résultats effectifs seraient surprenants. Cette envie a été réactivée par un post récent de Francis Fountainbel que je cite plus bas. Les remarques que Francis fait sur la standardisation des pistons Pélikan pour les employer sur différentes tailles et modèles de stylos m'ont remis la puce à l'oreille. Je me suis donc livré à ce jeu de mesures : les conclusions ne sont pas surprenantes, c'est pire, elles sont confondantes pour certains modèles.



LA MÉTHODE EMPLOYÉE

- J'ai utilisé tout simplement la bonne vieille méthode expérimentale pour avoir des résultats effectifs réels. Je dispose de deux seringues graduées différemment : 1 seringue fine allant de 0 ml à 2,5 ml par pas de 0,1 ml. 1 seringue épaisse, de diamètre équivalent au Pélikan M1005 Demonstrator, allant de 0 ml à 5 ml par pas de 0,2 ml. Avant de démarrer les mesures, j'ai vérifié que ces deux seringues étaient étalonnées de la même manière, soit 1 ml dans la première est strictement égal à 1 ml dans la seconde.

- J'ai testé différents modèles de stylos-plumes que je possède, des vintages et des modernes intégrant des pistons et des eye-droppers, ainsi que quelques cartouches plastiques standard actuelles, et encore les 3 modèles de cartouches de verre vintage Waterman pour mémoire et pour l'intérêt de la référence. Je ne possède évidement pas tous les modèles de stylos-plume et ces résultats seront donc limités à quelques unes de mes acquisitions.

- Pour les modèles à pistons et à dépression, j'ai réeffectué mes mesures jusqu'à 5 fois pour être certain de mes résultats. Lorsque le stylo à piston était chargé, j'ai éliminé les quelques gouttes de surcharge sur la plume et les ailettes de la conduite pour ne pas les prendre en compte, puisqu'on essuie ce surplus en réalité lorsqu'on charge le stylo. Or chaque goutte compte pour gagner quelques précieux ml de nectar… Puis j'ai vidé le piston dans un petit flacon en verre de médicaments, et repompé le piston jusqu'à vider les dernières gouttes stockées à l'intérieur, et secoué à nouveau la plume, dans le flacon cette fois puisque ces dernières gouttes font partie du remplissage.

- J'ai laissé tomber les stylos vintages à sac et Lever-fillers tant leurs contenances sont réduites : l'objet pour moi était surtout de mettre en lueur les éventuelles mauvaises surprises — voir aberrations — des modèles de stylos censés embarquer une grande quantité d'encre.

- Je présente les résultats de la manière suivante :
Mes propres résultats en noir / ceux de Francis en vert (quand je les ai) / Ceux affichés par nibs.com en bordeau (quand je les ai)



RAPPEL DU POST DE FRANCIS

grande contenance, taille = progear, très large


Fountainbel a écrit :
Malhereusement la "taille" des Pelikan modernes sont pas proportionelles avec le volume d'encre.
Les grand marques - Pelikan mais ausi Montblanc -ont standariseé leur mecanique et utilise le meme mecanique sur plusiers tailees
J'ai fai une simple calculation sur les Pelikan, en utilisant de diametre et la course du piston, et apres j'ai controle avec une syringe.
Les calculations sont confirmeé par mes testes
Voici les resultat por les Pelikan's :

Contrary to what is logically expected, the potential ink intake is not proportional to the diameter & length of the pen.
The potential ink intake of a modern 1000 is only slightly higher as a modern 400 & considerably lower as a vintage 400.

Resuming :
Modern 200/400 : piston bore 8.2mm, piston stroke 24.5mm, potential ink volume:1.29 ml
Modern 600 : piston bore 8.2mm, piston stroke 26 mm, potential ink volume:. 1.37 ml
Modern 800 : piston bore 8.2mm, piston stroke 26 mm , potential ink volume: 1.37 ml
Modern1000: piston bore 8.2mm, piston stroke 28 mm , potential ink volume: 1.47 ml
Vintage 400 : piston bore 9.0 mm, piston stroke 31 mm , potential ink volume: 1.97 ml

Cordialement,Francis

PS: Mon nouvelle systeme de remplissage , le "bulkfiller" sera fabriquer avec une contenance de 2,5 et 3,0 ml




LES RÉSULTATS DE MES MESURES


Les cartouches de verre vintages Waterman (pour mémoire et référence) :
- Big Size : 2,5 ml (les 2 modèles plein et vide, en haut sur les photos)

- Medium Size : 2,2 ml (le 3ème modèle plein en partant du haut, enfiché dans le bloc plume)

- Small Size : 1,5 ml (les 4 derniers modèles en partant du haut, 1 vide enfiché et 3 pleins)

Image

Image




Les cartouches en plastiques standard actuelles :
- Waterman cartouche longue : 1,5 ml

- Waterman cartouche courte : 0,9 ml

- Montblanc cartouche (courte uniquement) : 1 ml

- Pilot cartouche standard : 0,9 ml



Les converters Pilot actuels :
- Pilot CON-70 à pompe* : 1,2 ml / Nibs.com : Namiki Yukari Royale Black Or Vermilion Urushi : CON-70 à Pompe : 1,9 ml

- Pilot CON-50 : non mesuré, mais contenance limitée

- Pilot CON-20 : non mesuré, mais contenance très limitée

[ * ce converter, le plus grand des 3 converters existant chez Pilot, équipe ou peut équiper divers modèles de Namikis et de Pilot, comme le Custom 74 par exemple ]



Stylos-plume vintages (à système d'alimentation intégré) - classés de la plus grande contenance à la plus petite contenance :
- Waterman n°12 ébonite noire chased - années 1900 - eyedropper filler : 2,7 ml

- Pélikan 100N gris marbré - années 1949-1950 - Piston : 1,8 ml à 1,9 ml

- Pélikan 140 ligné vert - années 1950 - Piston : 1,6 ml à 1,7 ml



Stylos-plume modernes actuels (à système d'alimentation intégré) - classés de la plus grande contenance à la plus petite contenance :
- Stipula Passport Clear Demonstrator - Eyedropper** : 3 ml (oui, oui : 3 ml)
[ ** Possible aussi d'utiliser ce modèle avec des cartouches courtes si l'on ne veut pas bénéficier de l'importante contenance eye-dropper ]

- Pilot Custom 823 Demonstrator - Plunger (à dépression)*** : 2,7 ml / Nibs.com : Vacuum Filler intégré : 2,2 ml
[ *** Rempli avec la méthode de TheDizzyPen, indiquée par Furriozo plus bas, soit 100% du réservoir rempli]

- Montblanc Meisterstück 149 - Daté de 1986 - Piston : 1,8 ml à 1,9 ml / Nibs.com : Montblanc Meisterstück 149 : Piston intégré : 2,7 ml

- Montblanc Meisterstück 149 - Daté de 1991-1995 - Piston : 1,8 ml à 1,9 ml / Nibs.com : Montblanc Meisterstück 149 : Piston intégré : 2,7 ml

- Pilot Custom 823 Demonstrator - Plunger (à dépression)**** : 1,6 ml à 1,7 ml / Nibs.com : Vacuum Filler intégré : 2,2 ml
[ **** Rempli avec la méthode du constructeur, soit seulement 2/3 du réservoir rempli]

- Pélikan M101N Tortoise - Version 2011 - Piston : 1,4 ml à 1,5 ml

- Pélikan M1005 Clear Demonstrator - Série spéciale limitée non numérotée 2011 - Piston : 1,4 ml à 1,5 ml / Fountainbel : Modern Pélikan 1000 : potential ink volume: 1.47 ml / Nibs.com : Pélikan M1000 : Piston intégré : 2,2 ml



QUELQUES COMMENTAIRES ET RÉACTIONS SUR CES RÉSULTATS

Le premier constat est vraiment affligeant. Il va totalement à l'encontre de l'équation [ modernité + innovations = progrès ], car la plupart des systèmes d'alimentation vintages mesurés ici embarquent des quantités d'encre plus importantes que les cartouches actuelles ou de nombreux modèles modernes (ou des quantités très respectables eut égard à la taille du stylo), que ce soient les deux plus grosses cartouches en verre Waterman, les eye-droppers du début du siècle (et encore celui-ci n'est qu'un petit n°12), ou bien les pistons des petits Pélikans années 40-50. Francis Fountainbel avait bien raison : la standardisation des mécaniques chez Pélikan par exemple, empêche l'utilisateur de bénéficier des capacités maximales potentielles que l'on pourrait mettre dans un M1000.


Le deuxième constat, si l'on compare nos stylos modernes entre eux, est que la contenance de 1,5 ml des cartouches Waterman/Internationales standard n'a absolument pas à rougir d'être comparée aux mastodontes à piston, le M1000/M1005 par exemple. Et si une différence réelle de -0,3 ml à -0,4 ml existe par rapport au MB 149 actuel, ce n'est pas grand chose par rapport à ce que pourrait probablement contenir le MB 149 avec un piston redesigné et optimisé, j'ai à l'idée un piston télescopique en titane par exemple !


Troisième constat : je ne sais pas où John Mottishaw est allé chercher ses volumes annoncés dans ses tableaux, mais ils ne correspondent en rien à la réalité des mesures que j'ai effectuées : je pense qu'il a du indiquer les "messages très très fiables" que les constructeurs ont transmis dans leur fiches techniques, ou bien les volumes annoncés doivent être ceux du potentiel du corps du stylo évidé… Par exemple, pour le Pilot custom 823, on ne parvient jamais à remplir complètement le réservoir avec le vacuum filler avec la méthode de la fiche technique du stylo, mais au maximum les 2/3 du corps du stylo : reste en ce cas 1/3 vide, déperdition non exploitée par conséquent.


Quatrième constat, je vais quelque peu charger Pélikan car je suis dépité du résultat réel de contenance du M1005 Démonstrator : en effet je m'attendais à un super tanker aux soutes bondées de pétrole pigmenté. Je m'attendais encore à un mammouth à la trompe XXXL pleine à ras-bord, prête à barrir sa douche massive de liquide pour coucher toutes les idées concupiscentes qui me viennent à l'esprit. Je suis bien désappointé, désenchanté, surtout que ce modèle est présenté comme "à grande contenance" dans certaines présentations ou fiches de vendeurs.

Et bien non, ce M1005 contient moins d'encre qu'une cartouche Waterman standard longue (1,4 ml à 1,5 ml contre 1,5 ml) : le mammouth n'est donc qu'à peine un éléphanteau mal dégrossi. Et le plus petit des stylos-plume que je possède, le Stipula Passport Clear Demonstrator qui est encore plus petit que les watermans vintage 1920's-30's modèles ladies 452 1/2 V et 552 1/2 V, et bien ce plus petit stylo moderne est celui qui gobe la plus grande contenance : il bat de très très loin tous les mastodontes actuels avec ses 3 ml.

Image



Certes, ce Stipula est un eye-dropper et de tous temps l'eye-dropper est le système d'alimentation qui a garanti de très grosses contenances. Mais c'est l'aspect différence de taille spectaculaire entre les deux modèles qui m'intéresse, tout en mettant en regard la modernité, les progrès techniques et tous leurs possibles ainsi que la communication usurpée sur un soi-disant "gros container". Cette différence de taille illustre fort bien tout ce que les ingénieurs pourraient faire de mieux si les directions générales et financières leurs lâchaient la bride et lâchaient surtout la tentation erronée d'économies de bouts de chandelles.

Image



Image



Les deux photos illustrent clairement l'importante différence de gabarit entre les deux modèles : il y a de toute évidence un mastodonte, et un moucheron. Et ce moucheron bât à plates coutures tous les éléphants actuels !

Ce qui me fait penser à cette épigramme truculente de François De Maynard, certes nous sommes le jour du seigneur, et aussi jour du SDD que je déserte, mais je n'y résiste pas !

Épigramme – François DE MAYNARD (v. 1620)
En français actualisé
Mon vit est de petite taille, 
Mais il n’en est point qui le vaille. 
Ô beauté qui l’as à dédain ! 
Que si ta main blanche le touche, 
Tu verras qu’elle peut soudain 
Faire un éléphant d’une mouche.



À force de rationnaliser les productions, de ne veiller qu'au compte de résultats, on supprime l'innovation, la vraie innovation, celle qui peut rendre de vrais services ayant une valeur ajoutée aux utilisateurs. D'ailleurs, Mr Dyson a bien failli ne jamais voir ses aspirateurs sans sacs exister réellement, quand on sait la réaction a postériori des dirigeants de Hoover… Lire à cet effet un très bon bouquin sur l'innovation et le leadership, "Les secrets d'innovation de Steve Jobs", par Carmine Gallo, bourré d'idées très instructives. Intéressant aussi à lire pour ceux qui lancent des artisanats, de petites affaires ou de petites entreprises. Francis Fountainbel, tu as eu raison de faire exploiter ton projet de système d'alimentation novateur par un fabricant moins renommé : une grande maison aurait tout à fait pu t'acheter ta licence à bon prix pour avoir main mise sur le brevet… et le laisser dormir au placard sans jamais le réaliser. C'est ce que les dirigeants d'Hoover ont déclaré qu'ils auraient voulu faire à Mr Dyson : ils auraient ainsi gardé tout le pognon des royalties des achats de sacs pour aspirateurs classiques en écartant d'un revers de la main une idée très innovante, donc dangereuse. Ils ont déclaré cela bien après qu'ils aient rencontré Dyson à sa demande quand il essayait encore de vendre son idée aux grandes marques d'aspirateurs et qu'ils l'aient alors gentiment éjecté avec son idée d'aspirateurs sans sac à la mords-moi-le-noeud… Dyson a finalement décidé de produire et distribuer par lui-même ses fameux aspirateurs sans sac.

Je dirai donc, honte aux leaders de Pélikan, et quant à Montblanc, ils ne font guère plus brillant avec leur "Mythiquestück 149" moderne et ses 1,8 ml à 1,9 ml. Ouh Ouh Ouh, c'est vraiment la honte ! Au Japon, ils auraient dû se faire collectivement seppuku naguère, et pour bien moins que ça. Jean-Elie et Francis Fountainbel, merci si vous pouvez mesurer la contenance réelle du MB 149 des années 1950-1960 pour voir le résultat…

Au passage, égratignons aussi un peu le Pilot Custom 823 chéri de Tonton Pilotnamiki qui ne fait pas beaucoup mieux sur la question de la contenance avec ses 1,7 ml, lorsqu'il est rempli avec la méthode préconisée par le constructeur, alors que son vacuum à dépression est censé procurer plus de contenance. Certes le gabarit du Custom 823 est aussi moins imposant que celui des deux allemands…

Édit du 28/11/2011 : Mais voilà un rebondissement 24h00 après avoir écrit la V.1 de cette petite étude. Grâce aux précieuses informations de Furiozzo ci-dessous, j'apprends que l'on peut remplir intégralement son réservoir avec une autre méthode que Pilot a omis de nous indiquer : j'ai illico refait des mesures, et la bête peut avaler en effet, non pas les 2,2 ml de Mottishaw au lieu des 1,7 ml indiqués par mes soins dans les premiers résultats, mais bien 2,7 ml d'encre via une astuce de chargement. Le C. 823 est finalement assez goulu, et son honneur est sauf !

Vive donc le Bülkfiller à venir de Fountainbel, mais attention hein, pas dans sa version short à 2,5 ml Francis, au moins dans sa version maximale à 3 ml, parce que même à 3 ml ton Bülkfiller est lourdement concurrencé par mon moucheron de Stipula Passport !
Édit du 28/11/2011 : Et avec la version à 2,5 ml, le Bülkfiller est aussi dépassé par les 2,7 ml du Pilot Custom 823.

Pour revenir au Pélikan M1005 Démonstrator, je me suis posé la question d'où vient la déperte de volume. Certes, le piston est un piston standardisé non optimisé pour ce stylo, et d'ailleurs son alterhego moderne le petit Pélikan M101N Tortoise 2011 possède exactement la même capacité de 1,4 ml à 1,5 ml. Certes encore, le piston est une mécanique qui, même optimisée, occupe par nature un grand volume et occasionne une déperte conséquente de capacité. En observant de plus près mon mastodonte Démonstrator, en zyeutant le piston de l'extérieur à travers la paroi du corps, on a l'impression d'avoir à affaire à une pastille noire immense, un cercle géant qui laisse croire à une mèche foreuse de tunnels de montagne : on croirait qu'il peut avaler 20 litre de liquide ce corps de stylo avec son gros diamètre de 14,5 mm.

Et bien non, tu te goures ma bonne dame, tu te fourres les doigts dans les deux yeux parce qu'il y a ce truc qui s'appelle l'illusion d'optique : en fait, pour utiliser le piston de taille et de diamètre standard réduit, l'épaisseur des parois du corps du M1005 est fort considérable. Elle doit être d'au moins l'épaisseur des carreaux d'un grand myope qui a -8 dioptries à chaque oeil parce que ça te fait un mastard grossissement de la pastille noire du piston à travers les parois de la résine transparente.

Pour démystifier la bête, il suffit de regarder la pastille noire du piston droit dans les yeux par le cylindre du corps du stylo après avoir dévissé le bloc-plume (très bonne idée de Pélikan sur tous ses modèles depuis belle lurette d'ailleurs que de pouvoir ôter si facilement le bloc-plume). Et là, tu t'aperçois frangin que le piston l'est "low touti rikkiki" en diamêtre, et du coup "maousse pas costaud du tout" !!!

Conclusion, le Pélikan M1005 Démonstrator a beau avoir raflé "LE GRAND TROPHÉE DU STYLOGRAPHE 2011", fichtre, bigre, mazette, quelle grande affaire… il a beau avoir été décrit comme un sans faute, il n'empêche que démystification faite, il comporte un bel handicap par rapport à ce qu'il pourrait surement donner à l'aune du critère de la contenance, auquel personne ne pense bizarrement. Et bien sûr, cette réflexion s'applique surement aussi de droit aux M1000 modernes et toutes séries spéciales et/ou limitées dérivées du M1000 dont seul le décor change.

En fait, j'aime beaucoup mon Pélikan M1005, je le trouve sobre, beau, et classe en Clear Démonstrator avec attributs rhodiés, avec sa plume immense et souple pour une moderne, plume aussi rhodiée pour la circonstance (Il est mieux réussi à mon goût que le Pélikan M800 clear démonstrator avec attribut dorés). Son logo à l'extrémité du capuchon dont les interstices sont gravés d'une texture granuleuse et matifiante est aussi une réussite. Alors oui, c'est un sans faute en design et esthétique.


POUR AUTANT, JE CONCLURAI EN DISANT QUE JE NE SUIS DÉFINITIVEMENT PAS D'ACCORD SUR DEUX CRITÈRES

- La contenance comme je viens de longuement m'en expliquer. Et surtout, on ne communique pas sur "une grande capacité" si c'est faux et usurpé. Le fait d'être ainsi trompé sur la réalité est une posture qui m'est hautement insupportable.

- Et aussi, le prix officiel du marché Français de ce modèle : 580 € est un tarif ultra élevé pour un modèle de stylo dont les principaux coûts de base, coûts fixes et de développement sont amortis depuis un bail, et dont le modèle classique vert ligné ou noir coûte 110 € de moins au bas mot.

Il est facile de justifier ce tarif pour le constructeur par l'argument d'une série spéciale non numérotée mais limitée en nombre d'exemplaires, nombre total qui n'a jamais été indiqué par ailleurs... Quel grand mystère ! On se prend pour Apple en utilisant de tels procédés de communication, mais n'est pas Apple ou Steve Jobs qui croit… surtout vu le parcours de vie du bonhomme et vu ce qu'il a refait en 15 ans à peine d'une Apple reprise à l'état de moribonde !!!

Et on connait la musique, on vous dit que vous avez ainsi un bien bel objet très exclusif et limité, la justification du tarif élevé. C'est en fait un moyen possible pour la marque de tester l'attractivité d'un modèle d'essai pour conclure à l'opportunité de le déployer à grande échelle sans limitation. C'est la mode de l'industrie du luxe en ce moment : elle crée des soi-disantes séries limitées très bien marketées qu'elle fait payer aux prix d'articles très luxueux, et ces séries limitées sont en fait des tests avant éventuelle production à grande échelle. Ou comment faire payer le prix fort aux cobayes... J'appelle cela de la quasi-arnaque tout simplement, pour rester poli.


Finalement, souvenez-vous…
… Souvenez-vous qu'un Pélikan M1000/M1005 ou dérivé contient moins d'encre qu'une grande cartouche Waterman actuelle,

… Souvenez-vous qu'un gros Pélikan M1000/M1005 ou dérivé contient exactement autant d'encre que son petit frère le M101N Tortoise édition 2011,

… Souvenez-vous que le moucheron de Stipula Passport imbattable en capacité en a 3 ml dans le buffet, soit plus de deux fois plus que le gros M1000,

… Et souvenez-vous surtout que le moucheron tient dans la petite poche avant du jean, toujours prêt à être dégainé pour chopper le téléphone de votre future épouse si vous la rencontrez boucles au vent au coin de la rue.


Édité pour corrections de coquilles et ajouts de précisions.


Dernière édition par FineNib le 28 Nov 2011 17:50, édité 6 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2011 19:08 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Nov 2010 21:11
Message(s) : 1279
Localisation : Midi-Pyrénées / Occitanie
Magnifique étude…… ÉDIFIANTE !

_________________
"La liberté, c'est de dire que deux et deux font quatre. Quand cela est accordé, le reste suit." G.Orwell (1984)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2011 19:47 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Sep 2010 08:48
Message(s) : 335
Bravo, une excellente étude, précise et détaillée, édifiante !
A tort ou à raison, je pense que globalement le critère de contenance est passé au rang lambda dans la conception des stylos pour les fabricants modernes; un peu à l'image de l'abandon du double piston par Montblanc qui à l'origine devait décupler la capacité de ses modèles.Par curiosité je serais curieux de savoir sur un TWBI ou un Visconti quels seraient les résultats.
En tout cas bravo pour ton étude et la qualité de la restitution ( sans oublier la touche d'humour ! )
Jean Elie

_________________
http://www.paperandco.com
Code de réduction: paperandco
Image
"Un stylo est bien plus puissant qu'une épée, et tellement plus pratique pour écrire."
Marty Feldman
http://www.portecartesandco.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2011 20:17 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2011 12:18
Message(s) : 803
Localisation : Belgique
Bravo et merci pour cette étude autant que pour le style et l'humour.
C'est édifiant.

_________________
Raymond


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2011 22:46 
Hors-ligne
ex animateur SDD
ex animateur   SDD
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2011 20:10
Message(s) : 3644
le piston des 149 a été réduit en diamètre à partir de 1986, année ou le 149 a eu le même diamètre de piston que le 146. Avec mes 149 des années 60 à 70 je suis bon pour 1 semaine d'écriture facilement. Quand aux stylo qui contiennent le plus d'encre ce sont mes sheaffer vac fill, bons pour 1 semaine à 2 semaines d'écriture sans recharger.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2011 23:29 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Mai 2010 12:37
Message(s) : 443
Localisation : Dijon
Bonsoir FineNib,

Merci pour cette étude très précise et fort révélatrice sur l'autonomie de nombreux modèles.

Concernant le Pilot C823, je me permets de préciser qu'il est possible de le remplir à 100%, ce que je fais à chaque fois que je change d'encre, en suivant la méthode de TheDizzyPen, visible ici:

http://www.youtube.com/watch?v=SoekRCh_DSM

Le 823 demeure mon stylo à grande autonomie le plus performant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 19:16 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Jan 2011 13:17
Message(s) : 235
Localisation : Paris
o1984 a écrit :
Magnifique étude…… ÉDIFIANTE !


cfpen a écrit :
Très intéressant, merci.


dwight a écrit :
Bravo et merci pour cette étude autant que pour le style et l'humour.
C'est édifiant.


Merci à vous trois et à Jean-Elie, Yann et Christophe pour vos commentaires sympathiques : j'y ai passé du temps, autant pour effectuer les mesures que pour organiser les idées et écrire. J'ai même éprouvé beaucoup de joie à écrire un article fouillé qui pouvait apporter quelques connaissances à chacun ou bien appuyer sur un point douloureux… Mais il fallait donc que je sois en arrêt de travail pour trouver le temps de participer plus activement ici !




georges zaslavsky a écrit :
le piston des 149 a été réduit en diamètre à partir de 1986, année ou le 149 a eu le même diamètre de piston que le 146. Avec mes 149 des années 60 à 70 je suis bon pour 1 semaine d'écriture facilement. Quand aux stylo qui contiennent le plus d'encre ce sont mes sheaffer vac fill, bons pour 1 semaine à 2 semaines d'écriture sans recharger.


Georges, merci pour ces informations précises et précieuses. Mais tu possèdes je crois des MB 149 de version pré-1986 dans ta fabuleuse collection aperçue par ailleurs sur le forum : tu pourrais donc nous mesurer leur capacité réelle en encre de fait, juste pour avoir l'information….

Image




Furiozzo a écrit :
Bonsoir FineNib,

Merci pour cette étude très précise et fort révélatrice sur l'autonomie de nombreux modèles.

Concernant le Pilot C823, je me permets de préciser qu'il est possible de le remplir à 100%, ce que je fais à chaque fois que je change d'encre, en suivant la méthode de TheDizzyPen, visible ici:

http://www.youtube.com/watch?v=SoekRCh_DSM

Le 823 demeure mon stylo à grande autonomie le plus performant.


Bonjour Yann ! Heureux de te relire… :-)
Merci effectivement de ton lien vers cette information fondamentale. Je me suis empressé d'aller vérifier effectivement ce mode de remplissage, et de mesurer le nouveau résultat de la capacité réelle. J'ajoute que dans mes mesures initiales de la capacité du C. 823, j'ai trouvé parfois 1,5 ml comme ce que Dizzy dit dans la vidéo, tout comme 1,7 ml, et j'avais donc reporté le meilleur résultat parmi mes mesures initiales.

Les nouvelles mesures que j'ai effectué avec cette méthode donnent, non pas 2,2 ml comme John Mottishaw et Dizzy l'indiquent, mais bel et bien 2,7 ml d'encre !

J'ai aussi revérifié la note technique de remplissage que Pilot fournit dans le coffret du C. 823 : cette note n'indique et ne conseille que le mode de remplissage qui permet de remplir seulement 2/3 du corps du stylo. Les images du C. 823 sur la notice montrent bien d'ailleurs que le réservoir n'est pas plus rempli qu'aux 2/3. Pilot enfonce encore le clou en disant qu'il faut surtout utiliser les bouteilles de 70 ml d'encre Pilot comme celles fournies avec le C. 823 pour remplir au maximum le C. 823, et que même les autres bouteilles d'encre Pilot de 60 ml ne permettent pas d'obtenir un résultat de remplissage satisfaisant… Le conseil est donc clair : "débrouillez-vous pour trouver nos bouteilles de 70 ml…". Bien, on peut toujours conserver la bouteille de 70 ml vide et la remplir de nouvelles encres…

Et par ailleurs, la méthode indiquée par Dizzy permet de remplir complètement le réservoir à partir de n'importe quelle taille de flacon d'encre. Néanmoins, la manipulation est un chouilla laborieuse… Il faut être des fanas fadas des tylos comme nous pour aller à ces détails. Néanmoins le C. 823 en sort grandi sur la question de la contenance ! Et ses 2,7 ml garantissent à peu près 3 semaines d'autonomie : pas mal du tout !

Et bien entendu, l'objet de mon article était d'étudier les contenances pour pointer les surprises : il ne remet par ailleurs en cause aucune des grandes qualités de design ou de scripteurs des modèles de stylos que j'évoque, et surtout pas celles du C. 823 qui est un stylo-plume remarquable à bien des égards ! Il suffit de relire la superbe revue de Pilotnamiki à ce sujet pour s'en convaincre !

Dommage que Pilot n'importe pas régulièrement ce modèle en France : le rapport qualité/prix/contenance/construction/Plume or Pilot/Conduite excellente/Flux d'encre jamais en défaut font de ce stylo l'un des meilleurs qui soit sur le marché. On trouve des stylos à plus de deux fois son prix français, 380€ environ, qui sont très loin de le valoir !




Paperandco a écrit :
Bravo, une excellente étude, précise et détaillée, édifiante !
A tort ou à raison, je pense que globalement le critère de contenance est passé au rang lambda dans la conception des stylos pour les fabricants modernes; un peu à l'image de l'abandon du double piston par Montblanc qui à l'origine devait décupler la capacité de ses modèles.Par curiosité je serais curieux de savoir sur un TWBI ou un Visconti quels seraient les résultats.
En tout cas bravo pour ton étude et la qualité de la restitution ( sans oublier la touche d'humour ! )
Jean Elie


cfpen a écrit :
Je suis très déçu par certains (les volatiles pour ne pas les nommer), mais finalement la capacité d'emport d'encre est-elle un critère si important ?
Dans la plupart des cas je pense que non, le seul cas me frustrant est le convertisseur CON-50 de Pilot, trop petit et casse-pied à remplir.


Xof72000 a écrit :
:o
Alors là, Chapeau bas pour ce travail remarquable Térence !

Je viens de prendre le temps de le lire en détail, c'est remarquable.

A vrai dire, c'est une chose (la contenance) à laquelle je ne fais pas particulièrement attention : à l'instar de ce qu'évoque Jean Elie, ce critère ne me semble pas fondamental dans le choix d'un stylo plume, neuf ou vintage (je donne plus de poids à l'esthétique, au "feeling", à la forme de la plume, ...).

Je n'ai d'ailleurs aucune idée de combien de mots (signes) on peut écrire avec 1 ml d'encre dans le réservoir... celà doit bien évidemment dépendre du débit d'encre, qui est un critère à prendre en compte également, me semble-t-il (une grosse contenance peut être contrecarrée par un débit glouton...).

As tu essayé de faire le test ? (on rempli une page A4 ? deux ?... dix ? :?: )

Bravo en tous cas pour ce travail ! ;)


Comme vous avez du vous en apercevoir, je suis très très diplomate ;-) et ici c'est l'école des fans, et donc vous avez tous raison sur la question de la nécessité accessoire de grosses contenances ;-)

En fait, pas plus que vous, la capacité réelle d'encre n'entre en compte, jusque-là, dans le choix de mes stylos. Je n'ai pas fondamentalement besoin d'un instrument qui embarque 5 ml ou plus d'encre. Ce qui m'a vraiment intéressé ici, c'est d'aborder un sujet passé copieusement sous silence et dont surtout l'on nous masque la vérité sur ce point. Ce qui m'horripile le plus, c'est qu'on me mente en me disant "Prenez ce modèle, et l'un de ses avantages de poids c'est qu'il possède une grande capacité et une super autonomie" alors que c'est totalement faux ! Je déteste être pris pour un pigeon. Je trouvais aussi très amusant le contraste entre le moucheron et le mastodonte, tout autant que d'aller fouiller sous ce que l'on nous montre. Je sens que je vais bien m'amuser en passant chez quelques vendeurs parisiens et en leur posant innocemment quelques questions sur le M1005…

Christophe, je n'ai pas essayé ce test-là. Mais tu connais peut-être un modèle vintage de chez Conklin, le Conklin Nozac word gauge qui possédait une échelle de graduation sur sa fenêtre transparente permettant d'avoir un aperçu du nombre de mots que l'on pouvait à peu près encore écrire avec l'encre à témoin du nombre indiqué. Ce modèle est très recherché par les collectionneurs et vaut cher en bon état. En voici des photos :

Image

ImageImage

ImageImage



Sinon, j'ai fait par hasard une découverte qui vaut son pesant de moutarde sur le site de Richard BINDER. Surement en a t'on déjà parlé ailleurs sur le forum, mais pas le temps de chercher. Il est co-investi dans une marque, The Fountain Pen Gate, qui réédite en moderne des stylos vintages qu'ils aiment lui et Jim Baer, quelles que soient les raisons de ces attraits. Deux modèles qu'ils proposent embarquent de très grandes contenances (annoncées par eux bien sûr, je n'ai pas vérifié…). Ces modèles sont réédités sous la marque The Fountain Pen Gate, exclusivement distribuée par Richard BINDER, sur son site ou en direct aux pens shows. Voici les images.

Le 1er, le New Dunn Pen embarquerait 3,4 ml d'encre avec un système de remplissage super performant créé dans les années 1920. Le second, Le New Postal Reservoir Pen, 3,2 ml…

Image

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 19:42 
Hors-ligne
Modérateur M.D.
Modérateur M.D.
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2011 12:59
Message(s) : 8458
Localisation : Nantes
Tiens ... Mon message de remerciements de Dimanche n'est pas passé.
Je profite donc de ce complément que je vais lire attentivement tout à l'heure pour te remercier pour ce beau travail très instructif.
Je pense que la présentation de nombreux stylos s'impose pour le 10 chez Mael. Si la contenance est faible, autant que la plume en vaille la peine. Si l' on peut voir un Pelikan M1000 et quelques 149 de la grande époque de la marque, ce serait tellement bien :mrgreen: .

_________________
Mgr JVA
En attendant de retrouver mon cardinal et pour faire plaisir à Alain
Image

_________________
Orange = modération.
En cas de désaccord avec la modération, merci de contacter Leibniz ou PDZ.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 20:15 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juil 2011 06:47
Message(s) : 2418
Localisation : Région parisienne
Boulot colossal, dont à vrai dire l'intérêt m'échappe un peu, même si je salue l'exploit !
Un stylo et une pleine boîte de cartouches devraient pallier tous les problèmes de contenance... ;) Non ?

_________________
"Pour progresser, ne cherche pas à dépasser ton voisin, mais dépasse-toi"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 20:18 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2011 12:18
Message(s) : 803
Localisation : Belgique
J'aime pâââââs les cartooucheeeeus :evil:


Dis, Jean, si tu pouvais, tu mettrais vraiment une cartouche dans ton beau 149? :mrgreen:

_________________
Raymond


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 21:00 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Jan 2011 13:17
Message(s) : 235
Localisation : Paris
JeanB a écrit :
Boulot colossal, dont à vrai dire l'intérêt m'échappe un peu, même si je salue l'exploit !
Un stylo et une pleine boîte de cartouches devraient pallier tous les problèmes de contenance... ;) Non ?


Il est vrai qu'ayant du temps contre mon gré — souffrant et en arrêt maladie — j'ai pu le consacrer à des broutilles. Et ayant déjà fait référence à mon cerveau de blonde dans la review du ROC, j'ai un alibi de choc : vous comprendrez que mes neurones défaillants choisissent les sujets à traiter à mon corps défendant, leur intérêt est donc aléatoire. Mais rassurez-vous, je me soigne et cela a déjà bien progressé par rapport à ce que c'était : avant j'étais schizophrène, maintenant nous allons mieux ! ;)

Sinon, un M1005 qui contient moins qu'une cartouche standard longue Waterman, et autant qu'un petit M101N Tortoise, désolé Jean, mais à 580€, cette pilule là ne passe pas...

D'autant plus que le réglage d'usine du débit du M1000/M1005 est ultra juteux, et que le réservoir se vide presque à vue d'oeil quand on écrit, même avec une "F", une presque hémorragie d'encre sur le papier cette plume qui glisse, glisse, comme à la patinoire... Et là, comme dit Dwight, si on préfère les alimentations embarquées, pas pratique d'emporter avec soi des bouteilles d'encres quand on est professionnellement nomade 5 jrs/7.

En 2012, vous savez mieux que moi que ce sont les 60 ans du Meisterstück 149 que Montblanc fête : s'ils sortent une série spéciale du 149 à cartouches, crime de lèse, voudrez-vous l'acquérir ?


Dernière édition par FineNib le 28 Nov 2011 22:32, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 21:11 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue

Inscription : 13 Déc 2010 07:31
Message(s) : 1144
Merci pour cette étude très intéressante et très fouillée qui a le mérite de poser le débat et surtout de donner des outils de comparaison. Pour ce qui me concerne, l'intérêt d'une grande contenance est très variable d'un stylo à l'autre. Pour les stylos avec lesquels j'écris tous les jours, j'apprécie qu'ils ne se vident pas en 1/2 journée, c'est pour moi une évidence.

L'idéal ? Un stylo avec une plume juteuse, permettant de bien profiter de l'encre, et en même temps avec une grande contenance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 21:18 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2011 12:18
Message(s) : 803
Localisation : Belgique
Je crois qu'il y a un certain plaisir à utiliser un stylo muni d'un vrai système de remplissage, comme le piston, par exemple ou, sans doute, les Vac-Fill mais je n'en ai pas (encore?).
Même les converters, dont je me contente parfois, me font l'effet d'une prothèse.

Oh, tout cela est bien subjectif, évidemment.
C'est une certaine idée du bel objet, doté d'un mécanisme propre qu'on imagine précis, efficace, sans heurts au fonctionnement. C'est le plaisir du rituel de nettoyage, de remplissage... Même, parfois les petites tracasseries ;)
Pour moi, la cartouche, c'est un peu souvenir d'école mais c'est surtout le monde du jetable, ce que je ressens comme l'antithèse du stylo dans lequel j'ai le sentiment de retrouver quelques traces du temps qui passe, un petit bout d'histoire pour les vintages.

Alors, oui, en effet, merci à FineNib pour son travail et sa savoureuse présentation, mais il n'empêche que ce qu'il met là en évidence me laisse un peu amer, comme lui-même, face à ces fabricants qui nous traitent comme des pigeons.

_________________
Raymond


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 22:07 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Mai 2010 12:37
Message(s) : 443
Localisation : Dijon
FineNib a écrit :

Les nouvelles mesures que j'ai effectué avec cette méthode donnent, non pas 2,2 ml comme John Mottishaw et Dizzy l'indiquent, mais bel et bien 2,7 ml d'encre !


Chiffre impressionnant! Et dire que bien souvent je "peste" contre la grande contenance en encre du C823, ayant très envie de passer d'une encre à l'autre... ;-) Il m'arrive donc de faire exprès de ne le remplir qu'au quart - contrairement à ce que j'ai dit plus haut - pour ne pas avoir à attendre trop longtemps, au cas où l'envie d'une nouvelle encre me toquerait.

Merci encore pour toutes ces informations qui nourrissent notre passion!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 22:15 
Hors-ligne
Midnight Blue
Midnight Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Jan 2011 13:17
Message(s) : 235
Localisation : Paris
Furiozzo a écrit :
FineNib a écrit :

Les nouvelles mesures que j'ai effectué avec cette méthode donnent, non pas 2,2 ml comme John Mottishaw et Dizzy l'indiquent, mais bel et bien 2,7 ml d'encre !


Chiffre impressionnant! Et dire que bien souvent je "peste" contre la grande contenance en encre du C823, ayant très envie de passer d'une encre à l'autre... ;-) Il m'arrive donc de faire exprès de ne le remplir qu'au quart - contrairement à ce que j'ai dit plus haut - pour ne pas avoir à attendre trop longtemps, au cas où l'envie d'une nouvelle encre me toquerait.

Merci encore pour toutes ces informations qui nourrissent notre passion!


Yann, rien que pour avoir appris comment remplir à 100% le réservoir de mon C. 823, grâce à toi, je ne regrette pas d'avoir passé tout ce temps sur ce dossier là !

L'important est de savoir qu'on peut le faire, sachant après qu'il est possible de moduler la charge à volonté pour changer de teinte ou moduler le ton... ;-)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 22:31 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue

Inscription : 15 Août 2011 09:59
Message(s) : 1475
Excellent etude Terence, merci et bravo !
Mes excuses, j'ai initiallement ete confus et pense que les resultats "Nibs.com" sont votre mesures !
Je suis quand meme content de lire que vous avez trouvez le meme volume que moi sur le Pelikan 1000
Cordialement, Francis


Dernière édition par Fountainbel le 28 Nov 2011 23:14, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 22:41 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juil 2011 06:47
Message(s) : 2418
Localisation : Région parisienne
dwight a écrit :
J'aime pâââââs les cartooucheeeeus :evil:


Dis, Jean, si tu pouvais, tu mettrais vraiment une cartouche dans ton beau 149? :mrgreen:



Euhhhhhhh.......non, je le confesse ! :twisted:

_________________
"Pour progresser, ne cherche pas à dépasser ton voisin, mais dépasse-toi"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2011 22:45 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juil 2011 06:47
Message(s) : 2418
Localisation : Région parisienne
FineNib a écrit :
JeanB a écrit :
Sinon, un M1005 qui contient moins qu'une cartouche standard longue Waterman, et autant qu'un petit M101N Tortoise, désolé Jean, mais à 580€, cette pilule là ne passe pas...



Oui, je comprends l'argument, mais je ne considère pas mes stylos comme des citernes à encre...en tout cas pas seulement ! Si j'ai le choix entre un stylo à grosse contenance mais à l'esthétique et à la qualité de fabrication douteuse ou un beau stylo qui écrit divinement mais dont le réservoir se vide vite...mon choix est vite fait.
Une fois encore, ça ne change rien au boulot de romain que vous avez accompli. Chapeau pour ça.
Jean

_________________
"Pour progresser, ne cherche pas à dépasser ton voisin, mais dépasse-toi"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Nov 2011 00:25 
Hors-ligne
ex animateur SDD
ex animateur      SDD

Inscription : 02 Avr 2011 18:28
Message(s) : 334
Après avoir lu la passionante étude, j'ai démonté la plume de mon Blue O Blue. Effectivement, il y a une couche de plastique assez importante et l'espace intérieur est du meme ordre qu'une simple cartouche.

Je ne sais pas si c'est un bien ou un mal. Une faible capacité nous oblige a le recharger souvent (personellement, j'aime bien le faire) et, puisque la résine est plus épaisse, le stylo a plus de consistence en main. De plus, si on peut voir le niveau d'encre, on n'est pas pris au dépourvu.

_________________
Pelikan et ses instruments de tortu(r)e...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Nov 2011 13:03 
Hors-ligne
Asa Gao
Asa Gao

Inscription : 28 Fév 2011 21:26
Message(s) : 100
Paperandco a écrit :
...Par curiosité je serais curieux de savoir sur un TWBI ou un Visconti quels seraient les résultats.


Bonjour Jean-Elie,
1,4ml pour un 530.
Le 540 a une contenance annoncée supérieur, mais je n'en possède pas pour faire la mesure.
Ni de Visconti d’ailleurs, ce qui peux constituer une bonne idée de cadeau de noël !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL