Pourquoi une plume ?

emsiscrib
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2197
Enregistré le : 23 juin 2013 22:00

Re: Pourquoi une plume ?

Message par emsiscrib » 14 janv. 2018 02:26

Pourquoi je préfère la plume
jva a écrit :
Jérôme DELFOSSE a écrit : Vous avez compris : à un moment donné, j’ai eu le réflexe "jus d’orange" et j’ai aspiré au lieu de souffler.
Je n’oublierai jamais le regard navré des deux adultes posé sur mon visage éclaboussé de taches violettes ...
:lol: :lol: :lol:
:D



Après de si jolies évocations, pleines de poésies ou teintées d'humour, j'ose à peine encore vous livrer ce qui fait pour moi le charme de la plume et son agrément, et me la fait préférer aux autres instruments d'écriture.

Les raisons de cette préférence sont très subjectives.

Une plume surtout c'est le mouvement, c'est vivant, sensible, chaleureux et sensuel. Ce que j'apprécie dans une plume même peu flexible est le feedback, l'impression de ressenti de l'état de surface du papier. C'est très subtil mais présent, et jamais un autre instrument n'égale la plume à cet égard.

Il est donc important pour moi de choisir le papier, ni trop lisse, ni froid ni surtout buvard et qui peut même être très légèrement rugueux, car rien n'est plus agréable que de s'élancer sur les courbes, ralentir sur une boucle ou terminer un mot par une ligne plus légère et effilée. Les pleins n'ont surtout pas besoin de l'être trop, j'apprécie davantage la versatilité, mais aussi le moelleux, le velouté, ou le répondant, la vivacité et la précision de la plume.

L'encre enfin occasionne pour moi, dans sa quête perpétuelle surtout, un petit plaisir inégalé...

Le rituel du remplissage est toujours un moment privilégié; il y a quelque chose de presque mystique dans l'attention portée à un geste d'apparence pourtant si profane. La plume c'est aussi profiter d'un moment de quiétude dans le simple fait d'ouvrir un bel encrier, d'en faire doucement miroiter le contenu, dans le fait aussi d'y plonger cette plume, de prendre le temps d'en admirer les gravures et l'éclat un bref instant colorés par le liquide nourricier, sublimé par le jeu de lumière...

Au delà de l'agrément des plumes modernes, les vintage, dans leur désuétude et la réminiscence d'une époque révolue ont pour moi le charme sépia que les modernes ne pourront jamais égaler... Et c'est bien comme cela...

Et comme l'a si bien dit jva, "parce que ce sont elles, ...."

Voilà. :)

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 720
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Pourquoi une plume ?

Message par Mirifix78 » 14 janv. 2018 09:34

Merci pour ces moments de presque poésie.
Comme on peut le constater, tu as une "belle plume" !

emsiscrib
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2197
Enregistré le : 23 juin 2013 22:00

Re: Pourquoi une plume ?

Message par emsiscrib » 14 janv. 2018 22:06

Merci surtout à toi pour ce fil Mirifix, on aura pu y lire de bien jolies choses, je me suis régalée. :D

Avatar du membre
Alma Aura
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 53
Enregistré le : 15 déc. 2017 11:16

Re: Pourquoi une plume ?

Message par Alma Aura » 15 janv. 2018 11:33

Pour commencer, l'outil d'écriture que j'utilise le plus est l'ordinateur. Entre mails, forum, et documentations, je n'arrête pas.
C'est de l'écriture de masse, même si cela ne m'empêche pas d'apprécier la chose (correction, déplacement, modification ultra simple), et la production qui va de l'article à l'essai.

Pourquoi aller vers les plumes pour les reste du temps :
- Par habitude, imposé quand j'étais jeune, je n'ai jamais arrêté.

- Fascination pour l'objet, le bic est commun, alors que le plume plus unique. C'est faux, je le sais, les stylos plume se font en série tout pareil. Mais on trouve rarement deux personnes avec le même stylo plume, et si jamais c'est le cas, c'est comme pour les motos, on se sent complices, on en parle, on partage, on échange.

- Le jetable contre le durable. On ne devrait pas dire que l'on écrit au Bic, mais aux Bic. Ils se suivent et se ressemblent. Le plume, c'est différent. Même deux stylos identiques ne provoqueront pas les mêmes sensations d'écriture. Et un stylo se recharge, et dure. Il devient un compagnon de route.

- Le symbole. Mon arrière-grand mère m'a offert un Waterman. Mon grand-père un Parker. Avec un Conté (je change un peu de marque, sinon vous allez vous faire de fausses idées) serait-ce pareil ? Il y a quelque chose derrière. Et même dans le choix de ceux que je m'offre, il y a quelque chose derrière : comme dirait ma douce, Aurora, c'est nos deux noms joints par une alliance.

- Pour la classe. Comme bien s'habiller procure du plaisir, bien s'armer m'importe.

- Pour la pratique : une activité se pratique différemment en fonction des outils. La plume impose un état d'esprit, un rythme, une recherche, une combinaison. Bien sûr, une bille ou un feutre peut le remplacer, mais provoquerait-il le même état d'esprit ? Chez moi, non. Là encore, c'est faux, avec la facilité de la cartouche, certains n'auront qu'écrit avec le bleu Waterman, ou le noir Parker.
Je peux comparer avec le rasage, où je ne me comporte pas pareil entre un jetable (Qui a dit bic ?!) et un coupe chou. L'un fait "tchrac tchrac bisous je file", l'autre demande trempage du blaireau (choix du poils), affûtage du rasoir (strop et patience), montage de la mousse (et donc choix du savon), dépôt sur le visage, et enfin seulement ! "chouuuing chouiiiiiing, rah encore coupé !"

- Pour l'écriture : les variations sont infimes car j'écris mal et mes plumes sont dures, mais elles sont là tout de même. Et c'est plaisant. Alors je commence à acheter d'autres pour obtenir un style plus varié dans l'épaisseur.

- Unique :
Combien font exactement le même quatuor : Stylo / plume / encre / papier ?
Modifié en dernier par Alma Aura le 15 janv. 2018 21:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
sylvietwfr
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 38
Enregistré le : 06 juin 2017 23:40
Localisation : ile de france

Re: Pourquoi une plume ?

Message par sylvietwfr » 15 janv. 2018 18:08

je dirai et pourquoi pas ?

a l'ère du tout numérique un peu d’écriture manuscrite
à l’ère du tout jetable un peu d'encre et tout repart
à l'ère de l'obsolescence programmée un peu de nettoyage et un cinquantenaire écrit comme au premier jour
à l’ère de la mondialisation et de l'uniformité générale des multitudes de plumes ;de traits ;de couleurs

alors pourquoi une plume ? PARCE QUE !
"Il est grand temps de rallumer les étoiles " G Apollinaire

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités