Les éditions limitées

Le rendez-vous hebdomadaire thématique
Répondre
Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2145
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Les éditions limitées

Message par Nickko » 01 déc. 2019 01:20

Devenues une habitude pour beaucoup de marques certains ce jettent dessus tandis que d'autres regrettent le manque d'originalité ambiant, alors, pour ou contre c'est éditons limitées ? Selon vous, doit-on y voir plus qu'une technique marketing pour nous pousser à l'achat. Et surtout, ce qui est pour moi LA question que j'aimerai poser à tout ceux qui regrettent le manque d'originalité des fabriquants de stylos, que serions nous en mesure d'attendre de leur part en terme d'innovation, qu'est-ce qui selon vous ferait une bonne édition limitée.

La parole est à vous.

Oliv'
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 344
Enregistré le : 05 janv. 2019 15:20

Re: Les éditions limitées

Message par Oliv' » 01 déc. 2019 09:19

Soit je m'y perds, soit c'est de la sémantique, soit...

Je distingue l'édition limitée comme un modèle à part et numéroté (souvent à prix d'or) avec une réelle recherche en terme de différences d'un modèle "factory".
Pour mauvais exemple MB qui nous régale les yeux régulièrement.
Et encore je dis mauvais exemple car leur méthode, sur ces dernières années, est trop codifiée à mon goût.

A coté de ça il y a l'édition spéciale: on prend le modèle habituel et on change la couleur... :gneu:
Autant cela peut ravir car il arrive de se dire: "tiens, celui là en <la couleur de mon choix> serait chouette", autant voir défiler les éditions de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel au fil des mois ne laisse penser qu'a du marketing.
"Eh les gars, on va sortir la production en décalé, couleur par couleur. Comme ça si le modèle ne marche pas; on économise sur les frais de production. Si le modèle fonctionne, on pourra augmenter nos marges sur les coloris suivants $$$"

Pour ma part j'essaie de fonctionner au coup de cœur, seul organe de raison dans ce genre de choix (avec l'autorisation de Porky) quelque soit l'appellation de l'édition.

Avatar du membre
Shimaree
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 492
Enregistré le : 02 mai 2016 21:24
Localisation : Ile-de-France ouest

Re: Les éditions limitées

Message par Shimaree » 01 déc. 2019 11:15

Je débarque dans le monde des stylos et j'ai encore vu peu d'éditions limitées. Je pense spontanément au Capless turquoise de Hobiecat, qui me semble-t-il est une édition limitée que je trouve jolie. Je pense ensuite aux éditions limitées d'Aurora Optima en différentes couleurs et avec une plume flex... Quand on se rend compte qu'il n'y a pas tant de stylos violets que ça :mrgreen: ça ne me dérange pas une édition limitée en violet.
Ensuite de mon point de vue, une édition limitée reste une réédition. Ce n'est pas un nouveau modèle. C'est le même modèle, avec de légères modifications... donc je trouve logique que ça ressemble au modèle d'origine... non?

Mirifix78
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1096
Enregistré le : 09 nov. 2017 18:06

Re: Les éditions limitées

Message par Mirifix78 » 01 déc. 2019 12:07

Je ne suis pas assez stylomaniaque pour m'intéresser aux éditions limitées.
Je pense que la stylomania est le fait d'un nombre assez restreint d'acheteurs. Et comme les fabricants de stylos doivent nécessairement faire perdurer leur entreprise, la production de séries limitées représente un moyen astucieux de relancer l'intérêt des clients à moindre frais.
Pelikan a sans doute depuis longtemps amorti ses outils de production et ses moules. Il multiplie à l'envi les couleurs de plastique pour ses modèles qui restent, si je ne m'abuse, strictement identiques dans la forme et les attributs. Cela semble exciter certains, tant mieux pour la firme allemande et ses employés.
Montblanc fait preuve de beaucoup plus d'originalité avec des modèles très différents à tous égards dans ses séries limitées. Mais il s'agit là d'une production marginale, qui entretient le prestige de la marque et ici encore, permet sans doute de faire travailler des machines et des ouvriers qui sans ça, se retrouveraient peut-être au chômage. Après, comme on dit, les goûts et les couleurs...
Si je devais rechercher une série limitée, je pense que je serais intéressé pas des matières différentes comme le bois, mais guère plus.

quintus.1009
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 70
Enregistré le : 23 nov. 2019 16:10

Re: Les éditions limitées

Message par quintus.1009 » 01 déc. 2019 13:44

Je pense que les éditions limitées sont surtout fait pour le marketing mais bon effectivement cela permet d'avoir un stylo qu'on ne voit pas tous les jours mais faut mettre le prix en conséquence
Cordialement
Quintus

Skyzophrenique
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 275
Enregistré le : 30 août 2018 17:30

Re: Les éditions limitées

Message par Skyzophrenique » 01 déc. 2019 14:53

quintus.1009 a écrit :
01 déc. 2019 13:44
Je pense que les éditions limitées sont surtout fait pour le marketing mais bon effectivement cela permet d'avoir un stylo qu'on ne voit pas tous les jours mais faut mettre le prix en conséquence
Je suis d'accord ! L'édition limitée est fait pour le marketing mais oui, on en obtient un bel objet presque unique des fois. Je pense que c'est ce qui me plaît dans ces éditions : le fait de posséder un objet que peu de gens possède un peu comme sortir de la mode pour acheter des vêtements.
"Le plus important dans une robe, c'est la femme qui la porte." -Yves Mathieu-Saint-Laurent.

Olorin
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 365
Enregistré le : 02 mai 2019 11:04
Localisation : Belgique

Re: Les éditions limitées

Message par Olorin » 01 déc. 2019 18:14

Vaste sujet, et qui divise en plus!

On pourrait commencer par différencier les vraies séries limitées, avec un un nombre précis de stylos fabriqués, numérotés, des séries spéciales qui peuvent être limitées dans le temps, mais pas forcément en nombre. Mais dans les deux cas, les questions qu'on peut se poser restent les mêmes.

Il y a des éditions limitées qui sont des pièces uniques, et je pense que sur ce point on ne peut pas vraiment critiquer. Je pense notamment à Montblanc, dont les éditions limitées sont très originales (trop pour moi, elles ne m'intéressent pas). Et quoi dire de Montegrappa? On ne peut pas les accuser de toujours faire le même stylo. De nouveau, ça ne me plait absolument pas, mais c'est original. A chacun de décider s'il aime est s'il est prêt à mettre le prix.

D'autres séries limitées et spéciales sont des modèles de la gamme existante déclinés dans des matières différentes, et c'est - si j'ai bien compris - ce principe là qui dérange. Personnellement, je ne vois pas pourquoi je serais offensé par un modèle existant en une matière ou couleur différente? Après tout, si ça plait, c'est très bien. J'ai personnellement préféré acheter un M800 Renaissance Brown plutôt que le modèle standard parce que je le trouve plus beau dans ces habits là. C'est tout.

En ce qui concernce les critiques du marketing, il faut admettre qu'une partie de la stratégie des fabricants est de créer ce que les anglo-saxons appellent FOMO - la peur de passer à côté. Mais de nouveau, si les fabricants le font, c'est qu'il y a une demande. Il ne faut donc pas les considérer comme uniques responsables.

Et n'oublions pas les collectionneurs, pour qui la présence d'une pièce rare dans leur collection peut avoir un attrait particulier. C'est tout à fait respectable. Je ne collectionne pas, j'accumule les stylos qui me plaisent, sans méthode, sans thème, avec comme seul motivation ma curiosité et comme seul objectif mon plaisir quand j'écris avec. Et de cette façon, j'ai des éditions limitées, des éditions spéciales, des modèles standard, et des chinoiseries à deux balles. La valeur d'un stylo est toujours celle qu'on est prêt à mettre. Honni soit qui mal y pense.

Le mulot
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 40
Enregistré le : 03 août 2011 21:12
Localisation : Senlis 60300

Re: Les éditions limitées

Message par Le mulot » 01 déc. 2019 19:40

Bonsoir,
Pour ma part, une édition limitée est intéressante quand elle apporte une nouveauté, et pas
seulement une look différent. Cela peut être un nouveau matériau de corps ou de plume, mais
aussi une nouvelle technologie ( un safety par exemple) ou une plume révolutionnaire ( en titane
ou avec un profil différent comme le myu ou l’heritage 1912)
Le mulot

Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2145
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Les éditions limitées

Message par Nickko » 01 déc. 2019 19:48

Pour précision souvent on parle d'une édition limitée pas juste quand les modèles sont numéroté mais aussi quand la production ne dure qu'une année.

Olorin
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 365
Enregistré le : 02 mai 2019 11:04
Localisation : Belgique

Re: Les éditions limitées

Message par Olorin » 01 déc. 2019 19:59

Les pratiques sont divergentes sur ce point. Certains appellent ça des éditions spéciales, et ça me paraît plus correct.

Avatar du membre
darazs
Ex Animateur SDD
Ex Animateur        SDD
Messages : 4003
Enregistré le : 27 nov. 2015 07:18
Localisation : L’autre pays du fromage

Re: Les éditions limitées

Message par darazs » 01 déc. 2019 20:31

Bon, je suis un chouïa collectionneur, ou tendance mono-maniaque comme vous voulez avec mes nombreux Conway Stewart 58, mes Duro 2, deux séries incomplètes, mes 7 Hastils et quelques autres. C’est que je trouve ça satisfaisant d’amasser les variantes d’un même objet. Ceci devrait faire de moi la victime parfaite des Editions Limités, et pourtant...

Je n’ai en fait que trois stylos numérotés (serial number, not part number), dont deux ont le numéro 17, ce qui n’est pas un hasard. Le hasard est plutôt que je possède ces stylos avec un numéro, car leur attrait n’a rien à voir avec ce fait. En effet, mon Faivet Ubik numéro 17 m’a plu par sa forme, son matériau et son créateur. Il en va de même pour mon AvdA numéro B-17, forme, technologie, création. Deux stylos qui me parlent, même sans leur identité numérotée.
Le troisième, un Aurora Dante (vert, original) est une création magnifique. Ce qui est génial, c’est que les trois ont des plumes qui sont tout à fait à mon goût.

Pourquoi écris-je tout cela? C’est en fait un genre de « disclaimer », certainement.

Même si je possède ces stylos et d’autres pièces uniques (les stylos d’artisans le sont toujours, mon AGJ), ce n’est pas cet aspect qui m’importe le plus. Mais je vois bien que MB recherche (rarement avec goût selon moi, mais c’est juste mon point de vue) à créer des stylos tout en vivant d’un segment de marché très spécifique, et pourquoi pas? Il faut leur trouver le courage de la création. Devrais-je casser Pelikan qui surfe aussi cette vague en variant simplement les matériaux? Bien sur que non, mes 58 montrent bien que je suis aussi sensible à ce petit jeu. Et ceux qui n’aiment pas n’ont qu’à suivre leur propre chemin.
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur œil jaune. Ils méditent

Avatar: Autoportrait...

Avatar du membre
senzen
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 359
Enregistré le : 06 janv. 2017 22:47

Re: Les éditions limitées

Message par senzen » 01 déc. 2019 21:09

Je suis victime des éditions limitées pour quelques stylos: je ne voulais pas "un stylo" mais "ce" Pelikan m205 bleu ou complètement transparent, et mon graal est justement une édition limitée plus ancienne.

Je ne supporte pas les éditions limitées pour les encres, c'est la raison pour laquelle je ne suis pas l'évolution des encres Montblanc: si vous trouvez une encre jolie, elle ne sera plus jamais disponible, ou à des prix hilarants; ça m'est arrivé avec "Leonardo red chalk" que j'ai cherché mais jamais acheté.

En termes d'innovation, je pense qu'il s'agit d'innovation commerciale, économique, qui pourrait donner lieu à des stylos et encres faits sur mesure pour des segments de clients: au lieu de deviner, produire, envoyer aux distributeurs qui demandent un pourcentage et attendre pour voir si ça se vend, vous demandez la participation des clients qui vous disent ce qu'ils veulent, vous produisez seulement si un nombre de ventes potentielles est atteint, et vous vendez directement: moindre invéstissement, moindre risque, meilleure rentabilité, même avec un meilleur prix pour le client; zero gaspillage donc moindre coût écologique et pour le client s'est "son" stylo, "son" encre. Résultat pour les calamophiles? Un Pelikan m805 anthracite au prix de m205, un Carène en bois ou transparent... Pas évident car il s'agit surtout d'une nouvelle mentalité, loin des limitations du capitalisme et de l'étatisme.

Avatar du membre
Misko
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 269
Enregistré le : 24 août 2019 14:45
Localisation : Lyon

Re: Les éditions limitées

Message par Misko » 02 déc. 2019 09:47

Les EL, et les ES, ne chipotons pas, permettent des revues et récapitulatifs d’anthologie et ma réflexion sur le sujet, plutôt qu’un avis personnel bien trop limité par mon expérience sera un hommage aux contributeurs de beaux fils comme creatorcom, Hobiecat, Christof ou Cyrille81 savent en faire.

Comment passer à côté de ceci pour les Pelikan :
https://www.stylo-plume.org/viewtopic.php?f=26&t=15175

Et de celui-ci pour les Capless !
https://www.stylo-plume.org/viewtopic.php?f=26&t=16445

Et celui-là pour les Safari ? Dingue non ? (Oui, je sais, pas vraiment des EL !)
https://www.stylo-plume.org/viewtopic.php?f=39&t=15205

Et là, un simple exemple des stripteases que nous inflige Cyrille ...
https://www.stylo-plume.org/viewtopic.php?f=26&t=16373
Il faudrait qu’il nous fasse une petite compilation, ne pensez-vous pas ?

Il y en a d’autres ... Il y a de belles revues sur les Kaweco Sport, sur divers Waterman ou Pilot (houuuuuuuuuuuuuu, les Myuuuuuu :ko: ) mais les photos envolées en condamnent beaucoup à l’oubli, malheureusement ...

Avouez : n’est-ce pas après de telles revues que vous êtes partis en quête du stylo comme-ci ou comme-ça, qui , tout d’un coup, vous devient indispensable ?

Cyrille81
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 785
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:49
Localisation : Namur (Belgique)

Re: Les éditions limitées

Message par Cyrille81 » 08 déc. 2019 17:05

C'est un sujet qui m'est presque destiné étant donné que la majorité des stylos de ma collection sont des éditions limitées mais je n'avais pas encore pris le temps d'y participer.
Je n'ai pas de préférences personnelles ou de but précis en ce qui me concerne pour les éditions limitées. Chez Montblanc, il y a plusieurs séries annuelles avec l'avantage de proposer des modèles au design différent à chaque fois ou enfin presque. La série Héritage Rouge & Noir est un peu à part car les stylos se ressemblent presque tous (il y a la séparation entre le serpent et l'araignée) et seule la couleur ou la matière change. J'aime bien ce choix de Montblanc car cela permet d'avoir une collection diversifiée et de pouvoir utiliser des stylos différents presque à chaque fois, en fonction de son envie ou humeur du moment, d'accorder l'encre en fonction du stylo, etc. D'autres marques, principalement Pelikan, a fait le choix de garder les mêmes modèles et de jouer sur les couleurs et je comprends que celé plaise à beaucoup de monde, permettant d'avoir toujours le ou les modèles que l'on préfère (taille, forme, etc.) et de varier avec les couleurs différentes. Je rangerai cela plus dans les éditions spéciales, comme chez Montblanc, non numérotées mais fabriquées sur une période de temps donnée.
Après le problème avec les éditions limitées chez Montblanc, c'est que quand on a un côté collectionneur comme moi, cela peut tenter à "obliger" d'acheter un modèle que l'on aime pas trop, juste pour compléter la collection. Me concernant, dans la série Patron of Art, je n'en ai qu'un même si il y a bien 2-3 modèles qui me tenteraient bien mais il faut malheureusement faire des choix pour éviter de se mettre le banquier à dos, dans la série très populaire des écrivains, je n'en ai que quelques uns (4) et je ne cherche pas à la compléter juste pour les avoir tous, surtout qu'elle existe depuis 1992 donc ça fait beaucoup de stylos manquant même si il y a également quelqu'uns qui me font de l'oeil (soit pour le modèle, soit aussi pour l'écrivain auquel Montblanc a rendu hommage) et enfin dans la série des grands personnages, la série est plus complète et j'ai parfois tendance à vouloir la compléter même si le stylo me plait un peu moins (dans ce cas il y a la possibilité de se tourner sur l'édition spéciale depuis quelques années). Dans la série des grands personnages il me manque Gandhi, Hitchcock et Warhol. Celui qui m'intéresse le moins c'est le Warhol car je n'ai pas d'affection particulière pour l'artiste et la personne et je ne suis pas fan du capuchon très long et recouvrant une grande partie du corps du stylo. Si je l'achète un jour, ça sera donc sûrement l'édition spéciale et pas la version limitée, comme j'ai fait avec le James Dean, d'autant plus que je préférai la couleur rouge du stylo par rapport au corps en argent et le capuchon en bois de l'édition limitée.
Il y a enfin la série des Great Masters/Masters for Meisterstück qui sont plutôt des éditions spéciales car non numérotés sauf pour des modèles Artisan et on rentre plutôt dans l'ultra limité avec un tout autre budget ! Peut-être qu'un jour mon rêve de posséder un modèle Artisan se réalisera, on ne sait jamais :siffler: (et parmi mes préférés il y a le skeleton Leonardo ou bien le 149 skeleton du 75e anniversaire. Il y a aussi le Walt Disney qui n'est pas mal mais ce ne serait pas forcément vers celui-ci que je me jetterais si je devais choisir ou bien JFK, l'Einstein, le Metamorphosis 88 ou les Kandinsky).

Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 2145
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Les éditions limitées

Message par Nickko » 09 déc. 2019 00:16

Wahou, alors ça c'est complet !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités