Je veux une belle encre bleue

Les encres pour stylos-plume.
Avatar du membre
Fdelbano
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1743
Enregistré le : 09 nov. 2014 15:11
Localisation : Nord

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par Fdelbano » 26 nov. 2014 10:49

Hobiecat a écrit :En tout cas, pour ce qui me concerne, je préfère de loin un mot barré discrètement et remplacé par un autre, qu'un grand coup d'effaceur, avec un mot ré-écrit par dessus avec un feutre d'un bleu différent parce que l'encre du stylo-plume ne peut plus écrire. Je trouve que l'esthétique de la page en est moins "massacrée". ;)
Il est clair que bien des pages ont été massacrées grâce aux effaceurs et au "blanco" sur nos cahiers de collégien ou de lycéen. Et cela n'est guère mieux de nos jours avec les rubans correcteurs, sur lesquels l'encre adhère mal, de sorte que le résultat est pire et plus sale que quelques mots rayés.

Du reste, il est parfois intéressant de voir que ce qui a été barré révèle l'évolution de la pensée de l'auteur.
Fabrice

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5690
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par silverado » 26 nov. 2014 11:26

Je ne peux qu'approuver ce que dit FDELBANO :

"Il est vraisemblable que les encres n'étaient pas effaçables à cette époque, du moins celle-ci.

Si je me souviens bien de ma scolarité, c'est plutôt vers la fin des années 70 que ces encres sont apparues, avec les effaceurs d'encre qui allaient avec.

Mais il y a sans doute des spécialistes sur le forum, qui sauront apporter une réponse précise."
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Michel75
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 383
Enregistré le : 24 déc. 2012 17:12
Localisation : Paris

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par Michel75 » 26 nov. 2014 13:53

Bonjour,

Je vous préviens tout de suite : je suis un dangereux maniaque des effaceurs (pointes larges et fines), rajout au feutre sur le mot ou la lettre effacée, blancs Tippex Fluid.... Pas sur le beau courrier bien sûr, mais sur les notes personnelles cela ne me gêne pas.
Et ce qui n'est pas effaçable, je le gratte avec la pointe de la lame d'un cutter, je rajoute une couche de mine de plomb pour lisser et imperméabiliser, j'écris à nouveau là dessus et j'efface la mine du crayon de papier avec une gomme blanche...

J'ai eu mon premier effaceur en 1972, j'étais en 6ème et cela ne marchais pas.... j'écrivais avec un stylo-plume Parker muni d'une cartouche d'encre bleue-nuit. Je suis passé au bleu efaçable comme cela.
En 1976 est apparu l'effaceur parfumé au citron ! Le comble du superflu et de l'inutile !

Sinon, auparavant il y avait le corrector. Il était composé de deux flacons : un couche successive du liquide chimique contenu dans chaque flacon, et l'encre (noire ou bleue) était effacée. Un peu rustique quand même !

Sinon, trouvé sur internet (Wikipedia) :

" Le corrector est un sénateur chargé de mission par l'empereur romain pour redresser la gestion de cités (le mot est dérivé du verbe latin corrigēre, signifiant « une action de rectifier, de corriger une faute »). Dans la période du Bas Empire romain, c'est un gouverneur civil préposé à l'administration d'une province."
Caran d'Ache Léman, Lamy, Montblanc 149, 146, Héritage 1912, Parker 51, Pilot Capless, Waterman Man 100. Plumes extra-fines et fines.
Encres préférées : Monblanc Royal blue, Waterman Bleu des mers du sud, Iroshizuku Asa Gao et Kon Peki.

Avatar du membre
allen
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1917
Enregistré le : 14 déc. 2012 19:24
Localisation : Milan

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par allen » 26 nov. 2014 16:06

MICHEL75 a écrit :Bonjour,

Je vous préviens tout de suite : je suis un dangereux maniaque des effaceurs (pointes larges et fines), rajout au feutre sur le mot ou la lettre effacée, blancs Tippex Fluid.... Pas sur le beau courrier bien sûr, mais sur les notes personnelles cela ne me gêne pas.
Et ce qui n'est pas effaçable, je le gratte avec la pointe de la lame d'un cutter, je rajoute une couche de mine de plomb pour lisser et imperméabiliser, j'écris à nouveau là dessus et j'efface la mine du crayon de papier avec une gomme blanche...

J'ai eu mon premier effaceur en 1972, j'étais en 6ème et cela ne marchais pas.... j'écrivais avec un stylo-plume Parker muni d'une cartouche d'encre bleue-nuit. Je suis passé au bleu efaçable comme cela.
En 1976 est apparu l'effaceur parfumé au citron ! Le comble du superflu et de l'inutile !

Sinon, auparavant il y avait le corrector. Il était composé de deux flacons : un couche successive du liquide chimique contenu dans chaque flacon, et l'encre (noire ou bleue) était effacée. Un peu rustique quand même !

Sinon, trouvé sur internet (Wikipedia) :

" Le corrector est un sénateur chargé de mission par l'empereur romain pour redresser la gestion de cités (le mot est dérivé du verbe latin corrigēre, signifiant « une action de rectifier, de corriger une faute »). Dans la période du Bas Empire romain, c'est un gouverneur civil préposé à l'administration d'une province."
Merci pour la technique du grattage \ crayon Michel

Et j'adore le corrector !
Allen

OMAS Fellowship
Image

www.motuum.com

Michel75
Midnight Blue
Midnight Blue
Messages : 383
Enregistré le : 24 déc. 2012 17:12
Localisation : Paris

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par Michel75 » 26 nov. 2014 17:07

Pas de quoi Allen,

C'est une pratique qu'il me reste de la classe de tehnologie en 4ème (1975). Le prof nous avait appris cela pour le dessin industriel, le cartouche en particulier. Nous le réalisions sur du papier à dessin Canson A4, avec des plumes spéciales, un tire ligne et de l'encre de chine. Les ratures étaient strictement interdites.

Michel
Caran d'Ache Léman, Lamy, Montblanc 149, 146, Héritage 1912, Parker 51, Pilot Capless, Waterman Man 100. Plumes extra-fines et fines.
Encres préférées : Monblanc Royal blue, Waterman Bleu des mers du sud, Iroshizuku Asa Gao et Kon Peki.

BillHoony
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 971
Enregistré le : 29 janv. 2014 02:24

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par BillHoony » 26 nov. 2014 19:55

Les pros-râtures, contre les effaceurs. Vraiment digne d'un roman de science fiction. :hammer:

Image
Tenez-vous à carreau... :mrgreen:

Kookie
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 30
Enregistré le : 01 déc. 2018 09:23

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par Kookie » 02 déc. 2018 12:27

silverado a écrit :
24 nov. 2014 18:56
Tout à fait d'accord avec Michel.
Bleu effaçable, que l'on trouve facilement, qui est très bien (mais pas très exotique...!) : le Waterman effaçable (ex "Florida blue")
Mon préféré, question couleur : l'Iroshizuku Tsuki-Yo (à presque égalité avec le Bleu-Noir Waterman)
et pour la permanence, voir du coté des Sailor et Platinum pigmentaires, ou des Noodler's "Bulletproof" & "Eternal"
Bonjour
Je fais remonter ce sujet et vous cite silverado car je suis à la recherche d'une encre bleue qui résisterait à l'eau, à la chaleur et aux UV; et qui de surcroît conviendrait à mon Waterman's CF et mon Waterman's Ideal Fountain.
Pourriez-vous, s'il vous plaît, me guider dans mon choix et m'indiquer éventuellement des sites de confiance où acheter cet or bleu ?

Merci :)

Nickko
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1873
Enregistré le : 01 août 2016 19:37
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par Nickko » 02 déc. 2018 19:40

Plume en or ou en ancier ?
Si la plume est en or, la Rohrer & Kinkgler Salix devrait correspondre à ton besoin.

C'est une encre ferrogallique, ce qui signifie quelle marque le papier en lui-même impossible à effacer sans gratter (et encore).

Inconvient : lubrification faible et aurait tendance à être agressive avec les plumes en acier.

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5690
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par silverado » 03 déc. 2018 09:51

Bonjour Kookie : je viens de te répondre ailleurs...
La Salix étant ferro gallique "creuse" un peu la papier. Je crains qu'il ne faille gratter longtemps :lol:
Non, je plaisante, mais les ferro gallique médiévales ont abîmées un grand nombre de manuscrits anciens en découpant les lettres :o
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Taranis
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1425
Enregistré le : 31 mai 2016 19:49

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par Taranis » 03 déc. 2018 11:19

silverado a écrit :
03 déc. 2018 09:51
en découpant les lettres :o
:o :o :o :shock:
Image
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. - Aristote

Avatar du membre
jddegap
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 1095
Enregistré le : 22 déc. 2017 17:57
Localisation : Hautes-Alpes
Contact :

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par jddegap » 03 déc. 2018 12:40

On trouve ici un excellent dossier à ce propos avec illustrations :

https://journals.openedition.org/ceroart/1698


On y lit en particulier :

... on constate de nombreuses dégradations locales liées à la présence de l’encre : des brunissements prononcés autour des tracés et au verso de ceux-ci, une fragilisation du papier dans les zones encrées et de nombreuses fentes et pertes de matières dans les zones où les tracés sont les plus larges et les plus chargés en encre.
Jérôme
jddegap, Jérôme D. de Gap dans les Hautes-Alpes quoi, anciennement connu sous le nom de Jérôme D. ... ;)

kick38
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 79
Enregistré le : 24 mars 2018 11:42

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par kick38 » 03 déc. 2018 15:35

Kookie a écrit :
02 déc. 2018 12:27
Bonjour
Je fais remonter ce sujet et vous cite silverado car je suis à la recherche d'une encre bleue qui résisterait à l'eau, à la chaleur et aux UV; et qui de surcroît conviendrait à mon Waterman's CF et mon Waterman's Ideal Fountain.
Pourriez-vous, s'il vous plaît, me guider dans mon choix et m'indiquer éventuellement des sites de confiance où acheter cet or bleu ?

Merci :)
Bonjour Kookie,
tu parles d'encres résistantes à la chaleur, il me vient une question : cela s'applique à l'encre dans le stylo, ou aux conditions de stockage du papier (genre le coffre d'une voiture en plein cagnard) ?

Je n'est pas le recul de nombreuses années en matière d'archivage avec des encres bien identifiées, tout ce que je peux dire c'est que mes cours d'étudient et de lycéen, que j'ai eu l'occasion de ressortir, ont mal évolué dans un environnement humide (encre Parker noire- bleue nuit et encre Waterman bleu effaçable).

J'utilise principalement les encres Noodler's pour leur propriétés anti fraude et résistance à l'eau, en bleu j'ai testé les suivantes :
Kung te Cheng, Luxury Blue, The prime of the Common's, 54th Massachuset's, Legal Blue, the Britania's blue waves (plus distribuée ?) pour les plus résistantes à l'eau (la Luxury et la Britania's ont besoin de quelques jours pour être très résistantes)
Blue Black, le bleu ne tient pas mais il reste un gris bien lisible qui semble inaltérable.

Les "Bad" Blue Heron et Belted Kingfisher, je ne comprend pas leur "classement" même après 1 mois elles ne supportent pas la moindre goutte d'eau surtout la Belted Kingfisher la trace restante est à peine lisible dommage c'est un beau bleu qui donne sa dimension sur les papiers extra blanc du bureau. Les "Bad" sont malgré tout de bonnes encres en terme de fluidité et autres propriétés (glisse, diffusion dans le papier, temps de séchage...).

Avec le recul je resterai sur la Kung Te Cheng et la Prime of Common's même si ces encres n'aiment hélas pas trop la chaleur en séchant dans la plume dès qu'il fait chaud surtout la KTC.
La Luxury est très sympa sur du papier ivoire ou blanc cassé. Domage pour la Belted Kingfisher la même mais réellement "bulletproof " je prends, je stocke.
Les autres (54th, Legal) elles sont très (trop) fluides et je me suis lassé de leur couleur. La Britania est trop "spéciale"
Je pense revenir sur la Blue Black que j'aime bien et que l'on peut transformer en Lexyngton grey en cas d'accident humide :mrgreen:
Me reste à tester Upper Gange et Lermonto pour faire le tour des "bullet proof" bleues mais j'ai encore de quoi faire et puis d'ici là, le temps de finir mes fioles et autres échantillons d'autres encres peuvent sortir :vieux:
A+
Plumes :
Parker 75 plume or M - Kaweco Dia2 (doré / argenté /Amber) plume Bock 076 2 tons F/EF - argent EF
Kaweco Classic Sport Bordeaux & Chess (piqué par le fiston) plumes bock 180 2 tons EF
Encres du moment :
Noodlers : El Lawrence - Legal Blue - La Reine Mauve - Fox -54 th Massachusett's - Kung-Te-Cheng
Kaweco : Royal Blue (pour le fiston)

Kookie
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 30
Enregistré le : 01 déc. 2018 09:23

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par Kookie » 03 déc. 2018 19:55

Bonsoir :)

Merci beaucoup pour vos réponses.
Nickko a écrit :
02 déc. 2018 19:40
Plume en or ou en ancier ?
Si la plume est en or, la Rohrer & Kinkgler Salix devrait correspondre à ton besoin.

C'est une encre ferrogallique, ce qui signifie quelle marque le papier en lui-même impossible à effacer sans gratter (et encore).

Inconvient : lubrification faible et aurait tendance à être agressive avec les plumes en acier.
Il s'agit de plumes en or.
silverado a écrit :
03 déc. 2018 09:51
Bonjour Kookie : je viens de te répondre ailleurs...
La Salix étant ferro gallique "creuse" un peu la papier. Je crains qu'il ne faille gratter longtemps :lol:
Non, je plaisante, mais les ferro gallique médiévales ont abîmées un grand nombre de manuscrits anciens en découpant les lettres :o
Bonsoir Silverado J'ai vu et je vais de ce pas y répondre. Merci beaucoup encore :)

kick38 a écrit :
03 déc. 2018 15:35
Kookie a écrit :
02 déc. 2018 12:27
Bonjour
Je fais remonter ce sujet et vous cite silverado car je suis à la recherche d'une encre bleue qui résisterait à l'eau, à la chaleur et aux UV; et qui de surcroît conviendrait à mon Waterman's CF et mon Waterman's Ideal Fountain.
Pourriez-vous, s'il vous plaît, me guider dans mon choix et m'indiquer éventuellement des sites de confiance où acheter cet or bleu ?

Merci :)
Bonjour Kookie,
tu parles d'encres résistantes à la chaleur, il me vient une question : cela s'applique à l'encre dans le stylo, ou aux conditions de stockage du papier (genre le coffre d'une voiture en plein cagnard) ?

Je n'est pas le recul de nombreuses années en matière d'archivage avec des encres bien identifiées, tout ce que je peux dire c'est que mes cours d'étudient et de lycéen, que j'ai eu l'occasion de ressortir, ont mal évolué dans un environnement humide (encre Parker noire- bleue nuit et encre Waterman bleu effaçable).

J'utilise principalement les encres Noodler's pour leur propriétés anti fraude et résistance à l'eau, en bleu j'ai testé les suivantes :
Kung te Cheng, Luxury Blue, The prime of the Common's, 54th Massachuset's, Legal Blue, the Britania's blue waves (plus distribuée ?) pour les plus résistantes à l'eau (la Luxury et la Britania's ont besoin de quelques jours pour être très résistantes)
Blue Black, le bleu ne tient pas mais il reste un gris bien lisible qui semble inaltérable.

Les "Bad" Blue Heron et Belted Kingfisher, je ne comprend pas leur "classement" même après 1 mois elles ne supportent pas la moindre goutte d'eau surtout la Belted Kingfisher la trace restante est à peine lisible dommage c'est un beau bleu qui donne sa dimension sur les papiers extra blanc du bureau. Les "Bad" sont malgré tout de bonnes encres en terme de fluidité et autres propriétés (glisse, diffusion dans le papier, temps de séchage...).

Avec le recul je resterai sur la Kung Te Cheng et la Prime of Common's même si ces encres n'aiment hélas pas trop la chaleur en séchant dans la plume dès qu'il fait chaud surtout la KTC.
La Luxury est très sympa sur du papier ivoire ou blanc cassé. Domage pour la Belted Kingfisher la même mais réellement "bulletproof " je prends, je stocke.
Les autres (54th, Legal) elles sont très (trop) fluides et je me suis lassé de leur couleur. La Britania est trop "spéciale"
Je pense revenir sur la Blue Black que j'aime bien et que l'on peut transformer en Lexyngton grey en cas d'accident humide :mrgreen:
Me reste à tester Upper Gange et Lermonto pour faire le tour des "bullet proof" bleues mais j'ai encore de quoi faire et puis d'ici là, le temps de finir mes fioles et autres échantillons d'autres encres peuvent sortir :vieux:
A+
Bonsoir,

Mes cahiers et mes blocs de prises de notes ont mal vieilli aussi.
Quant à la chaleur, l'eau et les UV c'est pour des questions d archivages possiblement indisciplinés du papier et également pour limiter les risques de falsification et les dommages dûs aux accidents éventuels.

Suite au message de Silverado en commentaire de mon poste "Une nouvelle plume dans l'encrier" et avant d'avoir lu ici vos réponses , je suis allée faire un tour sur le site, cité par Silverado, et j'ai acheté notamment la Kung Te-Cheng et la Legal Blue.

kick38
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud
Messages : 79
Enregistré le : 24 mars 2018 11:42

Re: Je veux une belle encre bleue

Message par kick38 » 04 déc. 2018 01:22

Re
la KTC est avec La Reine Mauve, l'encre qui me semble être la plus résistante des Noodler's. C'est mon encre administrative du travail. Attention a ne pas stocker ton stylo dans un environnement chaud car elle risquera de sécher, j'en ai fais l'expérience cet été :evil: Il lui faut un stylo ayant un bon débit genre Pilot ou Sailor :siffler:

La Légal Blue c'est l'inverse, très fluide. Sa couleur me fait penser au blue jean, je lui reproche de devenir "pâle" dessaturée en séchant et de perdre sa belle couleur , malgré cela j'ai pas mal écrit de pages avec.

A+
Plumes :
Parker 75 plume or M - Kaweco Dia2 (doré / argenté /Amber) plume Bock 076 2 tons F/EF - argent EF
Kaweco Classic Sport Bordeaux & Chess (piqué par le fiston) plumes bock 180 2 tons EF
Encres du moment :
Noodlers : El Lawrence - Legal Blue - La Reine Mauve - Fox -54 th Massachusett's - Kung-Te-Cheng
Kaweco : Royal Blue (pour le fiston)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité