www.stylo-plume.org

Nous sommes actuellement le 22 Juin 2018 12:34

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Acidité des encres
Message Publié : 12 Jan 2009 13:39 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Il est un sujet qu'on n'aborde pas assez souvent, c'est celui de l'acidité des encres. Peu de fabricants indiquent le pH de leurs produits. Or l'acidité est un des principaux facteurs de destruction des stylos : pendant des années, j'ai vu les bagues d'un Parker Duofold se dégrader après chaque remplacement ; ce n'est que bien plus tard que j'en ai compris la cause : j'utilisais de l'encre Montblanc bleu-noir qui est ferro-gallique.

Je me suis récemment mis à mesurer progressivement l'acidité des quelque centaines encres que j'ai en stock, à l'aide d'un simple pH mètre Hanna Checker HI 1207. Les surprises sont nombreuses ! Bien sûr, il ne faudrait pas résumer les caractéristiques d'une encre à son pH. Sa viscosité est également importante, mais le matériel pour mesurer ce paramètre est beaucoup plus lourd. Il faudrait aussi mentionner la taille des particules en suspension, la vitesse de séchage, etc. Ainsi, l'encre Califolio Violette possède un excellent pH de 7,70 mais elle sèche vite dans les conduits et sur les plumes ; l'encre Herbin Lierre sauvage coule mal dans quelque stylo que ce soit.

Un pH très bas n'est pas non plus rédhibitoire : si toutes les pièces métalliques en contact avec l'encre sont en or, il n'y aura pas de dégat. Comme avec certaines encres très chargées - Private Reserve ou Levenger par exemple - il conviendra aussi de rincer plus souvent le stylo. Le problème principal est d'être conscient de ce qu'on utilise afin d'adapter son comportement au produit.

Je communiquerai progressivement les pH de chaque marque. Je vous fais part de quelques valeurs prises au hasard de ce qui était à ma portée de main ces derniers jours :
- Sailor Vert 6,8
- Private Reserve Black Cherry 4,27
- Lamy Rouge 7,98
- Sheaffer Turquoise 7,73
- Rohrer & Klingner Sepia 6,63
- J. Herbin Cyclamen 2,22 ; Myosotis 2,30
- L'Ecritoire Sucre roux 5,70
- Montblanc Bleu-Noir 1,97 (oups !) ; Bleu 3,35
- Califolio Violette 7,70
- Aurora Bleu 2,81
- Duke Blue-Black 5,72
- Noodler Green Marine 7,71
- Omas Rouge 7,77
- Montegrappa Bordeaux 2,37
- Caran d'Ache Grand Canyon 8,50

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 14 Jan 2009 10:45 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 24 Oct 2008 14:48
Message(s) : 7
Bonjour françois,

Votre article m'a particulièrement intéressé. Je me présente, je suis le chimiste qui formule les encres Callifolio. Tous les fabriquants sérieux porte une attention toute particulière au pH de leurs encres. Petit rappel pH acide si inférieur à 7, ph basique si supérieur à 7, et pH neutre si égal à 7 ; en milieu aqueux le pH peut varier de 0 à 14.
En effet comme vous l'avez justement souligné, un pH trop acide est corrosif et va endommagé les parties métalliques. Par exemple les plumes en aluminium ou en fer sont détruites par les encres acides et les joints également. Mais à un pH inférieur ou égal à 3, c'est également le papiers qui sont attaqués et on a pu observé des manuscrits ou l'encre acide a véritablement mangé le papier, au point de transpercer la feuille. Un pH trop basique est aussi corrosif en particulier vis à vis des parties en aluminium, et au de dessus de 10 des autres métaux. L'or lui n'est pas sensible au Ph des encres.
Les encres trop acides ou trop basiques posent également un problème car elles peuvent pas en général se mélager avec d'autres encres.
En conclusion le pH qui semble idéal pour une encre devrait se situer entre 6 et 8.
Votre étude est véritablement, passionnate pour moi, puisque je travaille en ce moment sur le pH des encres callifolio, et évidemment vos mesures sont une précieuse source d'information. Je vous en remercie vivement.
Je travaille sur un un autre point qui est capital pour l'agressivité des encres vis à vis des stylo-plumes et qui ce que l'on appel leur potentiel rédox (oxydo-réduction), en effet si ce potentiel n'est pas adapté, les encres peuvent être très corrosives et agressives.
Je communiquerai les résultats de mon travail probablement dans le courant de l'année 2009, sur le blog du site internet stylo-plume.net.

Pour information, j'ai augmenté le temps de séchage et la fluidité des encres Callifolio, pour répondre à votre demande.

Cordialement

_________________
Didier BOINNARD
Ingénieur chimiste
db@artisanpastellier.com
http://www.artisanpastellier.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 08:43 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
Possédant un pH-mètre basique Hanna comme François, je m'étais un temps amusé à tester les encres. Passé quelques surprises avec certaines encres très acides, hors encres galliques, l'apprenti-chimiste avait vite cessé ses mesures approximatives, ne voyant pas bien quoi en faire !

Cela pose une petite question : dans un monde obsédé par la conservation où le pH neutre relève souvent presque de la pensée magique, pourquoi certains fabricants que j'imagine connaissant bien leur ouvrage mettent-ils en vente des encres acides ?

J


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 11:08 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Je vois des réponses de deux ordres :

1° Plutôt que d'une "obsession du pH neutre" je parlerais d'une prise de conscience des dégâts de l'acidité, née en particulier dans les bibliothèques qui se sont rendu compte qu'une partie de leurs collections partait en poussière. Le problème culmine avec les papiers - mal - fabriqués à partir de paille et de bois au dix-neuvième siècle quand la demande pour ces matières premières explose. Ce n'est donc pas une monomanie mais un problème patrimonial. Et le collectionneur et chercheur que je suis aussi sais cruellement que ce n'est pas une vue de l'esprit ! Par ailleurs, le chimiste Codex a souligné que les encres ferro galliques, si elles possèdent des propriétés de durabilité exceptionnelles, détruisent malheureusement le papier qui les supporte : autre problème de conservation de manuscrits précieux qui se dégradent sans retour si l'on n'y prend garde. Tout le monde n'écrit pas en permanence pour l'éternité mais il nous arrive - du moins je l'espère pour chacun - de coucher par écrit une prose à laquelle nous tenons.

2° D'un point de vue beaucoup plus trivial et terre à terre, si l'on tient à ses outils d'écriture, il est préférable de ne pas les soumettre à des traitements violents ! Rien n'interdit de remplir un stylo avec une encre des notaires fabriquée à partir de bois de campêche ; et rien n'interdit ensuite d'envoyer le stylo en réparation parce que tous les conduits sont terriblement bouchés. Même avec des outils à ultra-sons, on n'arrive pas à tout nettoyer. Et toutes les pièces métalliques attaquées par l'acide ne sont pas passivables. Je sais que nombre de collectionneurs de stylos se contentent de les aligner dans un vitrine. Je fais partie de ceux, nombreux aussi, qui utilisent tous leurs beaux objets et cela m'attristerait de les perdre pour une erreur de manipulation.

J'en reviens à ce que j'écrivais : il est préférable, comme en toute chose, d'être conscient de ce que l'on fait sauf à se moquer des conséquences. Dans cette perspective, la mesure du pH des encres ne représente en aucune façon un interdit mais une mise en garde. Je pense que c'est déjà beaucoup !

Quant aux fabricants qui vendent des produits inadaptés, c'est un problème aussi vieux que l'humanité et ressortit aux pulsions les plus basiques des individus : que celui qui n'a JAMAIS triché, même microscopiquement, pour acheter, séduire, vendre - ou se vendre - jette la première pierre...

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 11:41 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
Travaillant dans un domaine où les problèmes de conservation des papiers et des oeuvres sont cruciaux, de plus amateur de livres, de photographies et de gravures, je souscris évidemment. La remarque clin d'oeil et hors-sujet visait plutôt le réflexe de conservation qui dépasse parfois aujourd'hui les limites du raisonnable. Mais puisqu'on sait faire maintenant et que la réflexion sur la conservation s'est répandue, autant utiliser de bons produits : donc je ne me sers pas d'encres très acides. La remarque portait surtout sur la mise sur le marché par des marques connues de produits de qualité médiocre, leurs chimistes connaissant leurs produits.

J


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 12:37 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 24 Oct 2008 14:48
Message(s) : 7
Bonjour Jpeg et François,

Pour répondre à la question de Jpeg sur le fait que certaine marques fabrique des encres acides alors qu'elles devraient en connaître les conséquences. Je pense que ces encres ont été formulées il y a de nombreuses années, et que leur formule n'a pas été modifiée. J'ai récupérée par Mr DONJEVIN, le cahier des formules des encres J. GARDOT. Ces encres très réputées contenaient de l'acide acétique qui jouait les rôles de fixateur de la couleur, de mouillant pour le papier et servait aussi à donner du brillant à l'encre. L'inconvénient de l'acide acétique c'est qu'il descend le pH au alentour de 3 - 4. Pour les encres dites galliques, ils mettaient en plus du sulfate de fer (déjà très acide) de l'acide sulfurique, ce qui signifie que le pH devait se trouver entre 1 et 2,5. Dans ces deux cas l'acidité est à mon avis trop importante pour les stylo-plumes et même pour les papiers.
Pour info, l'usine de fabrication de l'encre GARDOT créée en 1869 se situait à DIJON, employait en 1900, 100 ouvriers et produisait 600 litres d'encres par jour.

cordialement

_________________
Didier BOINNARD
Ingénieur chimiste
db@artisanpastellier.com
http://www.artisanpastellier.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 12:44 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 24 Oct 2008 14:48
Message(s) : 7
Bonjour Jpeg et François,

Petit complément, bien entendu après de nombreuses années, celui qui a fait la formule n'étant plus là, il arrive que l'on continue à fabriquer sans se rappeler dans quel esprit il avait fait sa formulation. Et l'on traine des produits qui auraient peut être du être modifiés pour s'adapter aux nouveaux besoins et contraintes du marché et des clients.

Cordialement

_________________
Didier BOINNARD
Ingénieur chimiste
db@artisanpastellier.com
http://www.artisanpastellier.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 12:57 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
En complément des intéressants messages de François et Didier, j'ai ressorti le pH mètre pour mesurer quelques encres courantes que j'ai sous la main, si ça peut servir. Attention, les chiffres sont plutôt à prendre comme des indications, le protocole étant, hmmm, approximatif, certaines bouteilles étant ouvertes depuis longtemps, etc...

Aurora noire : 5,90
Herbin bleu nuit : 5,90
Montblanc Racing Green : 7,17
Diamine Umber : 4,98
Sailor bleu-noir (basique comme on pouvait s'y attendre): 9,16
Sailor brun-rouge : 8,17
PR Copper burst : 4,05
Noodler's Zhivago : 7,49
Noodler's Ottoman rose : 7,51
Waterman bleu noir (surpris, j'ai remesuré) : 2,98
Waterman Havana : 5,66

Jimmy


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 17:15 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Merci Jpeg. Je vais moi aussi poursuivre mes mesures.

Je suis effectivement surpris par le pH de l'encre Waterman bleu-noir. Les encres Noodler, qui sont du reste souvent très chargées et peuvent donc poser d'autres problèmes, semblent toutes afficher un pH excellent, conclusion qui se retrouve sur certains tests américains récents.

J'ai été surpris de la valeur que j'ai trouvée, à trois reprises, pour l'encre Aurora bleu. La couleur noire semble plus neutre. Si Jpeg a du bleu, j'aimerais bien qu'il fasse lui aussi la mesure afin de valider ou non la mienne.

A bientôt

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 15 Jan 2009 20:23 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
Non, je n'ai pas d'Aurora bleue, je veux l'essayer depuis longtemps. Vu la réputation de l'Aurora, le pH mesuré par François m'avait surpris aussi. Si j'en achète, je demande en échange des contre-mesures sur la Waterman :-)

Je ne sais pas comment se conduisent à la longue les PR et Noodler's, si beaucoup affichent leur méfiance, il semble au final y avoir peu de problèmes. Je n'ai jamais eu le moindre souci avec les quelques Noodler's et PR que j'utilise, il m'est arrivé de d'oublier plusieurs mois des stylos sans grande valeur remplis de Noodler's, pas le moindre problème au redémarrage. J'avoue quand même que je ne m'en sers pas dans les stylos anciens ou dans certains stylos auxquels je tiens.

Jimmy


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 16 Jan 2009 15:05 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2008 15:23
Message(s) : 596
Bonjour François et Jimmy,

Je vais faire un test grâce au Phmètre de Didier pour les encres Aurora et je vous donnerai les résultats que nous avons obtenus.

A bientôt pour la diffusion de ce petit test.

_________________
Loïc Rainouard
lr@styloplume.net
http://www.styloplume.net


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 19 Jan 2009 11:39 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Bonjour, j'ai procédé à de nombreuses mesures ce week-end mais afin de ne pas être trop assomant, je me propose de regrouper les valeurs par marque et par message. J'entame avec Waterman qui m'a plutôt déçu. Ce sont des bouteilles récentes :

noir 3,3
bleu 3,5
bleu des mers du sur 3,1
bleu-noir 3,4
rouge 6,9
havane 6,1
vers 3,1

Ce n'est pas formidable... Question à Jpeg : une encre bleue effaçable est-elle nécessairement plutôt acide ?

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 19 Jan 2009 13:17 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
François,

Concernant les bleus effaçables, je ne sais pas, ce serait certainement une question pour Didier.

Du coup, j'ai mesuré et remesuré la Waterman bleu effaçable (AKA Florida blue) : 2,92
ainsi que deux ou trois autres vite fait :

- La Pelikan bleu-noir : 2,19
- La Pelikan noire : 4,39
- PR Burgundy mist : 6,21

Avec les réserves habituelles : protocole hasardeux, étalonnage de l'instrument, température, etc... A prendre comme des tendances pluôt que des vérités scientifiques.

Jimmy


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 19 Jan 2009 13:27 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Jimmy,

Tout à fait d'accord en ce qui concerne la fiabilité des mesures. J'ai du reste renoncé au deuxième chiffre après la virgule... D'une bouteille à l'autre, les valeurs fluctuent ; il faut régulièrement étalonner la sonde ; le pH d'une bouteille ouverte semble différent de celui d'une bouteille neuve, etc. Chimiquement, ce n'est pas étonnant mais cela doit effectivement nous rendre modestes quant à la pertinence de ces chiffres.

Avec l'encre Aurora noire, j'ai obtenu 4,4. Je suis déçu car je tenais les encres bleue et noire Aurora en haute estime : grande fluidité, couleurs intenses. Disons qu'elles ne semblent pas inoffensives.

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 19 Jan 2009 14:24 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
C'est là la limite de nos pauves mesures d'amateurs inexperts mais pleins de bonne volonté :-)

Nos mesures de pH ne sont qu'un début de réflexion, nous ne savons pas trop quoi en faire, et le pH n'est certainement pas tout. J'ai tendance à faire confiance à ceux qui voient passer depuis des années de nombreux stylos entre leurs mains, qui les réparent, qui en voient des vieux, des moins vieux, des récents, des qui en ont vu des vertes et des pas mûres. A Richard Binder par exemple, même si comme d'autres il doit avoir des habitudes et des certitudes qu'il faudrait peut-être remettre en cause parfois. Quand Richard dit qu'il considère les encres Waterman comme faisant partie des plus "safe" pour les stylos, de celles qui abîment le moins les stylos, j'ai tendance à l'écouter (sur son site, "Reference info" puis "Inks: The Good, the Bad, and the Ugly", sans compter ses nombreux propos argumentés sur les forums spécialisés), c'est un homme sensé qui sait de quoi il parle. Quand Rick Propas à qui je prends de délicieux vieux Pelikan dit "Avec de la Noodler's et de la PR, tintin la garantie, mais OK pour les Waterman ou les Diamine", je veux croire qu'il sait de quoi il parle.

Alors, qu'est-ce qu'on fait ? Je ne sais pas ce que vous en pensez. Ca m'ennuierait d'avoir à jeter ma Waterman bleu-noir !

Jimmy

PS : je croyais avoir posté ça il y a quelques minutes, mais j'ai dû faire une fausse manoeuvre. Désolé s'il y a un doublon quelque part.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 19 Jan 2009 18:03 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
Il y en a quelques-unes également chez Glenn Marcus :

http://www.marcuslink.com/pens/ink/ink-and-ph-levels.htm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 20 Jan 2009 10:09 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Après Waterman hier, décevant, voici les encres de chez Sheaffer :

Black 7,2
Violet 6,7
Blue-black 5,9
Blue 4,0
Turquoise 7,7
Green 7,0
Red 8,4
Brown 6,8

Un presque sans faute et puis... patatras, un bleu tout de même un peu acide, valeur que j'ai vérifiée dans deux échantillons. Nous reparlerons de Sheaffer dans un autre chapître de ce site : ce sont de surcroît des encres de très belle tenue.

En contrepoint à cette belle homogénéité, voici la marque qui propose les valeurs les plus dispersées que je connaisse : Platinum.

Black 9,8
Blue-black 1,6
Red 8,7

Pas mal n'est-ce pas ? Le Blue-black est l'encre la plus acide que j'aie mesurée. Il existe aussi un bleu chez Platinum, que je n'ai jamais pu me procurer : s'il ressemble au bleu-noir...

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 21 Jan 2009 10:44 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Comme Jpeg l'a déjà mentionné, les encres japonaises semblent nettement plus basiques - à l'exception du bleu-noir Platinum cité hier ! Voici les pH que j'ai mesuré sur les encres Sailor :

Black 11,2
Grey 12,7
Blue black 11,0
Blue 12,2
Yellow orange 7,8
Red brown 9,8
Brown 10,8

Quant à Namiki, c'est encore plus net :

Black 9,3
Blue 9,0

J'ai une question pour Codaex : comment évolue une encre, en particulier quand le flacon est ouvert ? Y a-t-il des changements inéluctables ?

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 21 Jan 2009 11:59 
Hors-ligne
Bleu Mers du Sud
Bleu Mers du Sud

Inscription : 12 Jan 2009 11:48
Message(s) : 44
Eh non ! C'est juste pour moi - et aussi pour partager cette expérience avec d'autres, par exemple sur ce site, grâce à Loïc Rainouard. Généralement, quel que soit le sujet, j'aime bien faire les choses à fond... Au cours des années, j'ai donc accumulé les flacons d'encre, des amis m'ont rapporté des échantillons de leurs voyages, des marchands de stylos qui me connaissent m'ont confié quelques stocks qu'ils estimaient invendables, etc. C'est quand j'ai décidé de traiter tout cela systématiquement que je me suis rendu compte du nombre incroyalee d'encres que cela représentait ! J'ajoute que mes enfants, auxquels j'ai par mégarde communiqué le virus des beaux instruments d'écriture, raffolent de ce déluge de couleurs et des nuanciers que j'ai réalisés !

François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Acidité des encres
Message Publié : 21 Jan 2009 12:34 
Hors-ligne
Membre fondateur
Membre fondateur

Inscription : 23 Oct 2008 11:12
Message(s) : 2575
Et avoir un classement par couleur, c'est agréable et bien pratique. Je ne vais pas dire trente-six fois merci pour le travail, d'autant plus que je l'ai déjà dit, mais... merci :-)

J


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL