Une histoire de Parker 51

Discussions et échanges sur le thème des plumes et des stylos anciens.
Répondre
Avatar du membre
francois_uk
Asa Gao
Asa Gao
Messages : 85
Enregistré le : 08 févr. 2011 22:19

Une histoire de Parker 51

Message par francois_uk » 14 mars 2019 20:13

Voilà ma petite collection de Parker 51 Vacumatic (plus le Special Edition de 2002).

Image

Tout commence avec les modèles 7 et 8, une parure du dernier trimestre 1946 en marron Cordovan avec capuchon Heritage (agrafe et enjoliveur en or 14 carats) qui appartint à mon grand-père, que je n'ai malheureusement pas connu puisqu'il est décédé alors que ma mère était encore adolescente. Il la reçut en cadeau de la part de soldats américains lorsque ces derniers quittèrent le camp d'Orly où ils étaient basés en 1947. Ayant grandi en Australie, mon grand-père parlait anglais couramment. À la fin de la guerre, lorsqu'il revint du maquis pour s'installer comme revendeur/réparateur radio, après des années en tant que troisième homme à bord, basé à ce qui n'était pas encore l'aéroport d'Orly, il rendait souvent service aux soldats américains qui y étaient stationnés. Si ces derniers lui ont offert le modèle Heritage en remerciement de ses services à leur départ, c'est qu'ils devaient sans doute le tenir en une certaine estime. Bref, mon grand-père se sert de la parure jusqu'à sa mort prématurée en 57, puis les stylos sont rangés et ne voient alors plus le jour, jusqu'à ce que ma mère me les donne en souvenir il y a une dizaine d'années. En très bon état, il n'a fallu qu'une simple révision et un changement de diaphragme pour les remettre en service. Ceci explique donc mon intérêt pour les Parker 51 à remplissage Vacumatic.

Je me suis alors mis à suivre un peu ce modèle particulier et j'ai acheté la bible de David Shepherd pour en savoir un peu plus à la sortie du bouquin. Depuis, je garde un œil sur les modèles intéressants de la série Vacumatic. Comme le dit Lamartine, "un seul être vous manque et tout est dépeuplé". C'est ma foi vrai. Comme vous pouvez le voir, il me manque encore un modèle vert Nassau en modèle à deux bijoux (je ne parle même pas du rarissime modèle à un bijou). Il en existe un très beau modèle dans les archives de Monsieur Mora (de chez qui provient le modèle réédition 2002 acheté récemment), avec capuchon en or Empire State. J'en rêve, mais les prix des modèles Nassau sont devenus stratosphériques. Terminé le temps des petites chines d'il y a vingt ans où on pouvait encore trouver une parure Nassau pour 100 euros! Je finirai bien par en trouver un à un prix raisonnable.

À l'exception du gris Dove de 47, tous mes 51 sont des modèles "double bijoux". J'en ai acheté et revendu de diverses années, essayant de récupérer avant tout des modèles première année de 41. Lorsque je trouve un 41 dans une couleur particulière, je revends celui de la même couleur d'une année ultérieure. Ceux qui figurent aux places 1, 2, 3 et 4 (noir India, bleu Cedar, gris Dove et marron Cordovan) sont des premières années avec les bijoux en alu, une inscription sur le capuchon aveugle, et un capuchon sans inscription ou avec une inscription sur la partie supérieure, près du cerclage de l'agrafe, donc corrects. Ils ont également tous une tige de pompe en alu (même s'il existe des modèles avec tige en plastique) et une absence de marquage de l'année sur la plume. Le beige Buckskin et le moutarde Yellowstone sont tous deux des 45; puis figure la parure 46 citée plus haut. Le gris de 47 n'est pas un double bijoux, mais il a une valeur sentimentale car reçu en cadeau. Il a été remis à neuf il y a peu et je m'en sers assez souvent. Malheureusement, son corps en lucite est taché.

Voilà donc un rapide tour d'horizon des mes 51, un stylo qui a une place à part dans ma collection.
Modifié en dernier par francois_uk le 14 mars 2019 20:57, modifié 1 fois.
J'ai fini par surnommer mon chat "Brexit". Il me réveille en miaulant à la mort parce qu'il veut sortir et dès que je lui ouvre la porte il reste planté au milieu, indécis, et me jette un regard noir quand je le fous dehors.

Avatar du membre
Caribou
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 1928
Enregistré le : 07 août 2016 13:06
Localisation : Brabant wallon (Belgique)

Re: Une histoire de Parker 51

Message par Caribou » 14 mars 2019 20:41

Belle panoplie d'instruments chargés d'histoire, François ! ;)
Merci pour ce partage… qui ne devrait pas manquer d'intéresser notamment Toltotoll ou Christof ! :siffler:
Modifié en dernier par Caribou le 16 mars 2019 13:34, modifié 1 fois.
Cari.
"La tradition, c'est nourrir les flammes, pas vénérer les cendres" (Gustav MAHLER).

Avatar du membre
darazs
Ex Animateur SDD
Ex Animateur        SDD
Messages : 3378
Enregistré le : 27 nov. 2015 07:18
Localisation : L’autre pays du fromage

Re: Une histoire de Parker 51

Message par darazs » 15 mars 2019 05:56

Merci pour ce partage chargé d'histoire personnelle :msp_love :

Et en plus c'est une très bon stylo, le 51 :)
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur œil jaune. Ils méditent

Avatar: Autoportrait...

Avatar du membre
Hobiecat
Modérateur I.B.
Modérateur I.B.
Messages : 12184
Enregistré le : 18 mai 2011 10:23
Localisation : Le Havre (F) & Antwerpen (B)

Re: Une histoire de Parker 51

Message par Hobiecat » 15 mars 2019 07:04

Belle série de Parker 51, dont certains avec une histoire !

Merci pour cette présentation détaillée de tes modèles, le 51 est effectivement un modèle très intéressant. :thumbsup:
Dans la vie, il faut savoir être souple !
Image
Orange = modération, Noir = sans modération.
En cas de désaccord avec la modération, veuillez avoir l'obligeance de contacter Leibniz ou PDZ.

Avatar du membre
silverado
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Messages : 5448
Enregistré le : 05 févr. 2010 18:41
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Une histoire de Parker 51

Message par silverado » 15 mars 2019 07:33

C'est une belle histoire François. Elle me ferait presqu'aimer les "51" (pas le Pastis non plus, d'ailleurs).
Je crois que ce post va retenir l'attention de notre ami Russian dream

J'adore ton chat (so british...)
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard

Tumulus
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 915
Enregistré le : 01 juil. 2009 19:18
Localisation : Saint-Sauveur-de-Puynormand (33)

Re: Une histoire de Parker 51

Message par Tumulus » 15 mars 2019 18:03

francois_uk a écrit :
14 mars 2019 20:13
V Comme vous pouvez le voir, il me manque encore un modèle vert Nassau en modèle à deux bijoux Je finirai bien par en trouver un à un prix raisonnable.
Bonjour, ce ne sera pas sur ebay en tous les cas... :oops:
https://www.ebay.com/itm/RARE-NASSAU-GR ... SwxS9cie4x

manohan
Baystate Blue
Baystate Blue
Messages : 3083
Enregistré le : 27 nov. 2011 17:31

Re: Une histoire de Parker 51

Message par manohan » 15 mars 2019 22:23

C'est une très jolie histoire que celle de la parure de votre grand père, François. Merci de nous l'avoir racontée et de nous avoir fait cette revue détaillée de vos modèles. Je vous souhaite de trouver ceux qui vous manquent.

Avatar du membre
francois_uk
Asa Gao
Asa Gao
Messages : 85
Enregistré le : 08 févr. 2011 22:19

Re: Une histoire de Parker 51

Message par francois_uk » 15 mars 2019 22:32

Merci à tous.

En matière de stylos, eBay est parfois un repaire de brigands qui osent des prix qui font honte. Je ne pense pas non plus que le Nassau, s'il arrive un jour, viendra de là.
J'ai fini par surnommer mon chat "Brexit". Il me réveille en miaulant à la mort parce qu'il veut sortir et dès que je lui ouvre la porte il reste planté au milieu, indécis, et me jette un regard noir quand je le fous dehors.

Avatar du membre
petitdauphinzele
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13111
Enregistré le : 04 août 2010 09:01
Localisation : Liège (Belgique)

Re: Une histoire de Parker 51

Message par petitdauphinzele » 16 mars 2019 12:44

Magnifique collection ! :msp_love :
Keep calm & upgrade the forum
Orange = modération
En cas de désaccord contacter Leibniz

toltotoll
Prussian blue
Prussian blue
Messages : 916
Enregistré le : 29 mars 2013 08:46

Re: Une histoire de Parker 51

Message par toltotoll » 16 mars 2019 14:39

C'est superbe, en effet !
Mini-collection par le nombre, maxi-collection pour l'exigence et la beauté des modèles.
Je vous souhaite de trouver la couleur manquante.
Quant à l'histoire de votre grand-père, c'est exactement ce qui me fait collectionner les stylos vintage : ils ont une histoire derrière eux ; écrire avec un stylo vieux de 75 ans offre une certaine perspective.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités