www.stylo-plume.org

Nous sommes actuellement le 18 Nov 2017 14:34

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 02 Juin 2015 07:43 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue

Inscription : 27 Nov 2011 17:31
Message(s) : 2999
Le principal inconvénient d’un stylo plume est de nécessiter un remplissage à l’aide d’un flacon d’encre et d’exposer l’utilisateur à des manœuvres risquées. Au début des années 50, l’industrie du stylo-plume est confrontée à la concurrence du stylo bille apparu depuis 1945, qui ne nécessite aucun remplissage et dont les recharges confèrent une longue autonomie. Sheaffer répondit par le développement d’un système de remplissage innovant et spectaculaire, le snorkel (1952), qui permet par l’intermédiaire d’un tube de remplir le stylo sans tremper la plume dans l’encre. Waterman créa la cartouche jetable, CF pour cartridge filler (1953).


Le stylo qui se remplit tout seul

La réponse de Parker fut le Parker 61, le stylo qui se remplit tout seul, mis sur le marché en 1956 et produit jusqu’en 1983. C’est un modèle à plume capotée comme les Parker 21, Super 21, 41 et 51 (ne manquez pas de lire l’excellente revue de toltololl Parker 21 contre Parker 51). Mentionnons le Parker 71qui a été le prototype du Parker 61 mais ne fut jamais produit.

Le principe de ce système de remplissage révolutionnaire était de tirer parti du phénomène de capillarité et de la tension de surface pour aspirer l’encre et la retenir à l’intérieur du réservoir. Il consistait en une feuille de polyéthylène perforée enroulée autour d’un long conduit, le tout contenu dans un tube métallique. Le conduit faisait toute la longueur du tube, dont la partie extérieure était revêtue de téflon afin de faciliter l’écoulement de l’encre et le nettoyage. Le tube était percé de trois trous à l’extrémité postérieure. Il suffisait de le plonger dans l’encre et de l’y laisser immergé pour que l’encre remonte par capillarité. Malheureusement, ce système était déroutant pour les utilisateurs qui se sont mis à négliger l’entretien de leurs stylos. Les retours au SAV pour obstruction du conduit furent nombreux et amenèrent Parker à abandonner le système capillaire pour un remplissage par cartouche/convertisseur en 1969.


À quoi sert la flèche ?

Le principal reproche fait au Parker 51 était que la plume capotée ne permettait pas de bien voir si la plume était correctement positionnée lors de l’écriture. Le designer Don Doman a imaginé de placer une flèche sur la section juste au-dessus de la plume, indiquant ainsi son orientation. Cette flèche était moulée dans le plastique et non collée, pour limiter les risques de décollement.

Un capuchon original

Parker avait conçu pour ce modèle un Rainbow cap, au motif composé de couches alternées de deux métaux. On peut en voir de beaux exemples sur http://www.richardspens.com/?prof=61 et sur http://parkerpens.net/parker61.html. Le Rainbow cap finit par être abandonné en raison de l’instabilité des métaux.


Les dimensions du stylo :
Longueur fermé : 13,4 cm
Longueur ouvert : 12,3 cm
Diamètre du corps : 11,2 mm
Diamètre de la section : 9,4 mm


Je vous présente ici deux exemplaires : un Custom Insignia, gris au capuchon plaqué or, qui a vécu et dont la flèche a disparu.
La ligne du Parker 61 est élégante, très similaire à celle du 51, mais un peu plus fine.
L'extrémité du corps et le capuchon sont ornés d'un cabochon gris perle en forme de cône .


Image

Image

Image

Image

Image

Image



Un Insignia (corps et capuchon plaqués or 1/10 12 K), probablement jamais encré.
Le corps de l’Insignia est gravé de filets fins en groupes de 5. Il présente un emplacement sans filets destiné à la gravure d’un nom ou d’initiales.

Image

Image

Image


Le capuchon est plaqué or 1/10 12K, gravé de filets fins en groupes de 5. Il porte le chiffre 61 gravé en deux endroits diamétralement opposés : une fois surmonté du logo Parker (une flèche traversant un ovale) et de l’autre côté, surmonté d’un logo en forme de blason portant l’indication 1/10 12 K G F.
La fermeture du capuchon est d’une très grande douceur.

Image Image


La plume

La plume était une plume tubulaire 14 K semblable à celle du Parker 51, avec un conduit en lucite. L’envers de la plume ne laisse visible qu’une toute petite partie du conduit (à la manière du Super 21), complètement aplatie.
Image

Image

La plume, dont on ne voit que peu l’aspect tubulaire, est maintenue entre le capot de la section et cette partie plate.

Image


Un air de famille

Il est intéressant de mettre en parallèle les vues à l’endroit et à l’envers, des plumes du 61 et des 21, Super 21 et 51 (un grand merci à toltololl pour ses photos).

Parker 61 et de gauche à droite : Parker 51, Super 21 et 21 (Photo : toltololl)
Image Image



Parker 61 et de gauche à droite : le Super 21, le 21 et le 51 (Photo : toltololl).
Image Image


Les deux stylos portent des traces d’oxydation que j’essaie de vous montrer ici. Quelqu’un sait-il comment les faire disparaître ou au moins les atténuer ?

Image


Et pour finir, un petit test d’écriture avec une plume trempée.

Image


Sources :
http://www.richardspens.com/?prof=61
http://parkerpens.net/parker61.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 09:03 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue

Inscription : 19 Juin 2009 12:34
Message(s) : 1533
Oui c'est un stylo intéressant en effet.

Cependant comme tu l'as écrit, son système de remplissage pourtant innovant a été la cause de son rapide abandon. Il ne se nettoyait pas bien et sans un entretien trés régulier devenait définitivement inutilisable. A tel point d'ailleurs qu'on trouve actuellement des 61 modifiés avec un converter.

Merci pour ton intéressante revue! :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 10:33 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue

Inscription : 29 Mars 2013 08:46
Message(s) : 591
Merci pour cette revue extrêmement complète. Ma question rejoint le commentaire de loositen : comment le système de remplissage par capillarité vieillit-il ? Je suis tombé plusieurs fois sur des Parker 61 sur des marchés aux puces ou des brocantes, et à chaque fois je me suis abstenu d'acheter, de peur que le système d'alimentation ne soit HS.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 10:35 
Hors-ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Août 2010 09:01
Message(s) : 12434
Localisation : Liège (Belgique)
Manohan, vous me brulez de peu, je venais de sortir un 61 mais la version cartouche. ;)

Vu que la capillarité n'a pas rencontré le succès. :angel:

Ce stylo-plume est franchement agréable, toute fois je lui préfère le format du 51, un rien plus grand.

_________________
Keep calm & upgrade the forum
Orange = modération
En cas de désaccord contacter Leibniz


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 11:36 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Juil 2012 20:35
Message(s) : 2203
Localisation : vaucluse
Merci, Manohan, pour cette revue si intéressante et documentée.
C'est un modèle intéressant. Dommage que ce systéme, si innovant, ne soit pas des plus aisés à utiliser.

Pour l’oxydation: Mirror rouge.
Un premier passage pour enlever le plus gros. Repasser le Mirror par tout, laisser reposer une dizaine de minutes. Polir. Refaire pareillement 1 ou 2 fois, si nécessaire. Ne pas hésiter à insister, doucement, avec un coton tige sur les taches récalcitrantes.

_________________
"Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité" - Simone de Beauvoir

Avatar: Ruptura - Remedios Varo


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 11:48 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue

Inscription : 27 Nov 2011 17:31
Message(s) : 2999
à Loositen, toltololl, PDZ, merci pour vos commentaires.

à PDZ : Désolée de t'avoir grillé la politesse. Justement, ce serait intéressant que tu nous présentes ton exemplaire à cartouches, il y a si peu de revues de ce modèle sur le forum. Voici celles que j'ai trouvées :
Parker 61 Consort (à converter) par Grandmia
Parker 61 Stratus par Grandmia
Parker 61 à deux points par Alain146

toltololl a écrit :
Merci pour cette revue extrêmement complète. Ma question rejoint le commentaire de loositen : comment le système de remplissage par capillarité vieillit-il ? Je suis tombé plusieurs fois sur des Parker 61 sur des marchés aux puces ou des brocantes, et à chaque fois je me suis abstenu d'acheter, de peur que le système d'alimentation ne soit HS.

J'avoue que je ne sais pas répondre à cette question ! J'ai trouvé ces deux stylos dans les affaires de mon père, mais je ne les ai jamais utilisés car je ne savais pas comment les nettoyer. Il faut les laisser tremper longuement dans l'eau pour diluer l'encre, mais comment évacuer l'eau résiduelle ? Souffler dans le tube, aspirer l'eau avec une seringue ou l'évacuer à l'aide d'une poire comme c'est suggéré dans les discussions ci-dessous :
http://www.stylo-plume.org/viewtopic.php?f=9&t=3982
61

On peut aussi envelopper le bloc plume dans du papier absorbant, le tenir dans le creux de la main et secouer.

J'ai lu qu'à l'époque Parker avait fourni aux utilisateurs des centrifugeuses !

Ou encore la méthode Grandmia How to clean a Parker 61 capillary filler qui nécessite de démonter le stylo.

zéphyrine a écrit :

Pour l’oxydation: Mirror rouge.
Un premier passage pour enlever le plus gros. Repasser le Mirror par tout, laisser reposer une dizaine de minutes. Polir. Refaire pareillement 1 ou 2 fois, si nécessaire. Ne pas hésiter à insister, doucement, avec un coton tige sur les taches récalcitrantes.

à zéphyrine : merci pour ta réponse sur l'oxydation, mais j'avais la notion que le Mirror ne devait pas être utilisé sur du plaqué, au risque de faire partir le placage ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 12:17 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Juil 2012 20:35
Message(s) : 2203
Localisation : vaucluse
C'est pourtant comme ça, Manohan, que je suis venue à bout du capuchon de mon Waterman CF qui était bien plus oxydé que ton 61 ;)
Mais, cela n'engage que moi.

_________________
"Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité" - Simone de Beauvoir

Avatar: Ruptura - Remedios Varo


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 12:28 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue

Inscription : 27 Nov 2011 17:31
Message(s) : 2999
zéphyrine a écrit :
C'est pourtant comme ça, Manohan, que je suis venue à bout du capuchon de mon Waterman CF qui était bien plus oxydé que ton 61 ;)
Mais, cela n'engage que moi.

D'accord, merci alors !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 15:46 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Juil 2012 20:35
Message(s) : 2203
Localisation : vaucluse
Il se peut, cependant, que l'agrafe soit plus sensible car la couche de placage doit être moindre.

C'est pour ça qu'il vaut mieux faire un essai sur une tut petite zone.

Sinon, il y a aussi Starwax pour bronze et cuivres.

_________________
"Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité" - Simone de Beauvoir

Avatar: Ruptura - Remedios Varo


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 19:28 
Hors-ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Août 2010 09:01
Message(s) : 12434
Localisation : Liège (Belgique)
Je vais préparer un petit essai pour compléter ce fil ! :thumbsup:

Je l'ai encré ce weekend après l'avoir sorti d'une hibernation prolongée, et je me disais aussi que nous n'en parlions presque jamais de ce très beau Parker ... coïncidence.

_________________
Keep calm & upgrade the forum
Orange = modération
En cas de désaccord contacter Leibniz


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 19:56 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2012 18:59
Message(s) : 1803
Localisation : 31
Merci beaucoup pour cette revue très intéressante, toujours très bien illustrée et parfaitement écrite.

Effectivement ce système se voulait révolutionnaire. C'est en fait un stylo avec un très grand conduit et pas de réservoir. Les feuilles à l'intérieur reprennent exactement le même principe que les ailettes que l'on peut trouver sur les conduits. Ce qui m’impressionne de la part des ingénieurs de chez Parker et le compromis à trouver avec la quantité de feuille. Trop de feuille et plus de place pour l'encre, pas assez de feuille et le stylo se transforme en fontaine. Peine bien entendu pour l'utilisateur qui doit s'offrir un nettoyage. :mrgreen:
Ce principe est repris depuis longtemps et persiste encore puisque l'on trouve ce système sur les feutres. La seule différence notable étant la plume qui remplace la pointe.

Les feuilles de polyéthylène, ne devrait pas être trop attaquées par le temps et par l'encre restée dans le stylo. Un bain très prolongé dans l'eau tiède pour dissoudre les résidus d'encre (le bain à ultrasons devrait aider également) Le problème reste de faire sortir l'encre ou l'eau diluée plutôt. Plusieurs solutions sont envisageables. Soit effectivement, on souffle pour faire sortir l'encre. Cela peut être fastidieux. Soit on utilise effectivement le principe de la centrifugation. J'avais déjà vu sur FPN, un système à base d'essoreuse à salade dans laquelle un tube en plastique (pour moi, ce sont des falcon 15mL) est fixé par l'intermédiaire de lien ne plastique. Au fond du tube, soit il est ouvert (et le stylo bien maintenu) ce qui fait que l'encre repeint la centrifugeuse, soit on utilise du papier absorbant/cellulose pour éviter que l'encre extraite soit ré-aspirée par le stylo. Après quelques tours de manivelle, l'encre devrait être extraite du stylo et on recommence. On peut utiliser un bain d'eau ammoniaquée (le polyéthylène ne craint rien).

:cartonrouge: Attention, tout ceci reste de la théorie pour moi car je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer un tel stylo. :cartonrouge:

Il me semble également avoir lu que l'on pouvait changer la matière absorbante à l'intérieur en utilisant l'intérieur de feutres à l'eau qui une fois parfaitement rincés assurent le même principe.

_________________
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 22:00 
En ligne
ex. animateur SDD
ex. animateur       SDD
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2013 23:22
Message(s) : 9153
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Bonne idée . Ressortons un peu nos 61 . C'est un très joli stylo qui n'a rien a envier aux 51. Il me semble en avoir plusieurs avec différent système . Je les remets en route et on en reparle . Merci manohan , super bien .

_________________
Image
http://www.vanderauwera.org


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juin 2015 22:53 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Jan 2014 21:34
Message(s) : 823
mopsletroll a écrit :
Ce qui m’impressionne de la part des ingénieurs de chez Parker et le compromis à trouver avec la quantité de feuille. Trop de feuille et plus de place pour l'encre, pas assez de feuille et le stylo se transforme en fontaine. Peine bien entendu pour l'utilisateur qui doit s'offrir un nettoyage. :mrgreen:


Les feuilles en polyéthylène sont percées avec deux types de trous différents, une sorte qui laisse juste passer l'encre et l'autre qui ne sont pas complétement percé, le morceau de polyéthylène servant à ce que les feuilles ne se collent pas entre elles. Tel que produit la feuille se resserre de plus en plus en se rapprochant du conduit pour utiliser toute l'encre contenu dans la cellule. Vu le nombre de brevets déposé par Parker pour le 61 (une dizaine) la solution n'a pas été facile à trouver...


mopsletroll a écrit :
Les feuilles de polyéthylène, ne devrait pas être trop attaquées par le temps et par l'encre restée dans le stylo. Un bain très prolongé dans l'eau tiède pour dissoudre les résidus d'encre (le bain à ultrasons devrait aider également) Le problème reste de faire sortir l'encre ou l'eau diluée plutôt. Plusieurs solutions sont envisageables. Soit effectivement, on souffle pour faire sortir l'encre. Cela peut être fastidieux. Soit on utilise effectivement le principe de la centrifugation. J'avais déjà vu sur FPN, un système à base d'essoreuse à salade dans laquelle un tube en plastique (pour moi, ce sont des falcon 15mL) est fixé par l'intermédiaire de lien ne plastique. Au fond du tube, soit il est ouvert (et le stylo bien maintenu) ce qui fait que l'encre repeint la centrifugeuse, soit on utilise du papier absorbant/cellulose pour éviter que l'encre extraite soit ré-aspirée par le stylo. Après quelques tours de manivelle, l'encre devrait être extraite du stylo et on recommence. On peut utiliser un bain d'eau ammoniaquée (le polyéthylène ne craint rien).

:cartonrouge: Attention, tout ceci reste de la théorie pour moi car je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer un tel stylo. :cartonrouge:

Il me semble également avoir lu que l'on pouvait changer la matière absorbante à l'intérieur en utilisant l'intérieur de feutres à l'eau qui une fois parfaitement rincés assurent le même principe.


Un 61 se rince exactement comme un stylo normal à cartouche, une poire fixé sur la cartouche capillaire pour envoyer de l'eau dans le système. J'en ai une qui s'adapte directement dessus. Les ultrasons ne sont pas conseillé car ils font sauter les flèches de la section. un simple rinçage suffit pour relancer un stylo, si la cellule est vraiment encrassé il faut la démonter pour nettoyer directement l’intérieur. Le démontage des 61 est pas si simple que les "51" car le plastique des 61 est cassant et ne réagit pas bien à la chaleur: un tout petit peu trop froid et le capot casse, un tout petit peu trop chaud et il se contracte rendant impossible l'extraction de l'ensemble collecteur/cellule capillaire. J'avais documenté la restauration d'un des miens, faudra que je mette ça en forme un jour...

Comme le dit Alain le jeu en vaut la chandelle, les 61 valent largement les "51" niveau plume. Ceux que j'ai ne m'ont jamais causé de soucis une fois restaurés.

_________________
blog: http://stylosplumegg917.wordpress.com/
restauration/réparation de stylo-plumes: Le Styl'hopital


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2015 05:51 
Hors-ligne
Shin-ryoku
Shin-ryoku
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Fév 2010 18:41
Message(s) : 3814
Localisation : Perpignan
Très belle revue, intelligente - et intelligible - bien documentée et bien illustrée. Les commentaires (contrairement au mien) apportent un plus certain à tous les niveaux.
Je confesse ne pas aimer les Parker à plume capotée (probablement pour des raisons esthétiques au début), mais je me suis régalé de lire cette revue :thumbsup:
Merci Manohan !

_________________
"bienheureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Michel Audiard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2015 11:51 
Hors-ligne
Ex Animateur SDD
Ex Animateur SDD
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2013 07:32
Message(s) : 6621
Localisation : Savoie
Merci Manohan pour cette revue très complète. ;)
Je n'ai jamais eu l'occasion d'en rencontrer et reste finalement peu fan de ces Parker capotés.
Mais peut être que des essais me feraient changer d'avis.

_________________
Plum73 des Alpes.
http://inksnibs.jimdo.com
Twitter: @Plum735
Les désirés: Pelikan 100 lizard, 110, 111 et 112, Toledo, 800, 1000 - MB Solitaire, Heritage 1912, 149 et 146 - Oldwin - Namiki Yukari Royale - Namiki Yukari Chinkin - Nakaya Cigar - Waterman's 54 et pleins d'autres.
ImageImageImage
"L'essentiel est sans cesse menacé par l'Insignifiant" - R. Char


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2015 12:26 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue

Inscription : 27 Nov 2011 17:31
Message(s) : 2999
à mops, GG, Alain, silverado et Plum, merci pour vos commentaires et vos compléments d'information.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2015 14:04 
Hors-ligne
Prussian blue
Prussian blue
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Jan 2014 21:34
Message(s) : 823
Reste plus qu'a les remettre en route car si j'ai bien compris ils sont "dans leur jus"? Un des miens avait le même problème de perte de flèche sur la section, j'ai effacé l'emplacement ou la flèche était inséré et limite je le préfère comme ça... C'est pas fidèle à l'original mais les autres solutions pour refaire la flèche sont franche moche et font vraiment bricolage...

J'aurais une question: quelle est la différence entre un "Custom" et un "Custom Insignia"? Le "Custom" et le "Insignia" ont le même capuchon doublé or 12K 1/10 (même référence dans les listing de pièces de Parker), seul le corps diffère. Le site ParkerPen indique bien un "Custom Insignia" avec le "Custom" et le "Insignia" dans la gamme de 1966 UK mais sans descriptif des différences entre les modèles...

_________________
blog: http://stylosplumegg917.wordpress.com/
restauration/réparation de stylo-plumes: Le Styl'hopital


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juin 2015 10:37 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue

Inscription : 23 Juin 2013 22:00
Message(s) : 1718
Merci Manohan pour le partage et cette très belle revue, fort bien documentée, de ce joli stylo. :D



Sinon, pleinement d'accord avec GG, et du coup un peu moins avec Laurent ( ne m'en veux pas stp ! )! :) sur les précautions à prendre d'une manière générale avec les trempages longue durée ou les bains à ultrasons et en première intention n'essayer que les moyens les plus simples et les moins agressifs, rinçage interne sans trempage.

Par contre la centrifugeuse, ça donne envie d'essayer ! :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2015 21:50 
En ligne
ex. animateur SDD
ex. animateur       SDD
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2013 23:22
Message(s) : 9153
Localisation : Suisse Yverdon-les-Bains
Centrifugeuse...? Ca me fait penser que le petit de Christine a été conçu dans une centrifugeuse il y 25 ans. Moi je trouve qu'il a toujours pas fini de tourner... bon vous ne le lui répétez pas, ça va pas la faire rire ...
On parlait de quoi déjà ? Ah oui des 61 . J'ai absolument pas eu le temps cette semaine . C'est les examens de fin de diplôme et c'est a peu près la seule période ou je travaille vraiment pour de vrai... mais là ça touche à sa fin . Mardi avec Plum je testerai des 61 . Dont mon 61 à deux points et non à flèche, unique au monde. Enfin en tout cas moi j'en ai qu'un...

_________________
Image
http://www.vanderauwera.org


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2015 11:48 
Hors-ligne
Baystate Blue
Baystate Blue

Inscription : 27 Nov 2011 17:31
Message(s) : 2999
Tu as déjà parlé de ce stylo Alain : Parker 61 à deux points


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL