Page 2 sur 2

Re: Une revue de l’encre SAILOR JENTLE INK MIRUAI

Posté : 02 déc. 2018 00:19
par Mirifix78
J'aime beaucoup cette encre grise à tendance verte, qui paraît plus sombre sur l'image qu'elle ne l'est avec mes stylos.

Re: Une revue de l’encre SAILOR JENTLE INK MIRUAI

Posté : 02 déc. 2018 02:32
par jddegap
Merci DrScholl, darazs, Mrs Hobie et Mirifix78 de continuer à faire vivre cette revue. :)

senzen nous a souvent présenté sa démarche, où le stylo-plume tient le rôle de variable dans la recherche d’un rendu spécifique pour une encre donnée …
Pour ma part, c'est quelque chose qui me parle ...

Cette Sailor Miruai est dense ; Une plume large associée à un débit mesuré s’y accordera mieux.
Image
Pourtant, j’écris actuellement avec un Kanwrite Heritage à la plume kugel B au débit généreux, avec son conduit en ébonite, et le résultat obtenu, observé sous une bonne lumière, me comble avec ses variations qui me plaisent tant:
Image

Elle peut paraître gris sombre, son côté vert ressort placé à côté d’un bleu, ici, Sailor Yonaga dont je parlerai prochainement :
Image

Re: Une revue de l’encre SAILOR JENTLE INK MIRUAI

Posté : 02 déc. 2018 10:07
par grindsel
C'est toujours très intéressant de lire tes commentaires et voir tes photos, Jérôme. Merci...
Je ne connais cette encre que via la correspondance reçue et elle est effecivement d'un vert foncé rompu.
J'aime beaucoup les Sailor gentle ink à la fois pour leurs qualités, leur innocuité vis à vis des stylos et pour le joli flacon bien pratique.

Re: Une revue de l’encre SAILOR JENTLE INK MIRUAI

Posté : 02 déc. 2018 17:14
par darazs
Dommage - mais je suis content que la de Atramentis te plaisse :thumbsup:

Pour ma part, j’aime bien Miruai :inspiration:

Re: Une revue de l’encre SAILOR JENTLE INK MIRUAI

Posté : 10 janv. 2019 22:01
par jddegap
Bonsoir,
Un petit Up ; Je vais placer ce post au pied du premier … :|

A l’usage, il me faut revenir sur le côté pratique de l’encrier interne des flacons Sailor Jentle Ink de 50 millilitres : :cartonrouge: ils ne sont pas adaptés au remplissage des stylos à piston munis d’une très longue plume, tel les Montblanc 149 et Pelikan M1000.
Initialement, je n’avais pas détecté ce désagrément, car j’utilisais Miruai avec un Kanwrite Heritage à la plume de 21 mm qui se trouve bien de ce système, lequel, se remplissant par retournement, permet d’aller jusqu’au bout du flacon tout en protégeant la plume du contact agressif du verre au profit d’un plastique nettement plus tendre.

L’encrier interne sorti du flacon et nettoyé :
Image

Mais avec le M1000, j’ai constaté qu’il manquait plus de 5 mm de profondeur pour immerger correctement la longue plume de 27 mm.
Et c’est sans appel : un phénomène d’échange d’air interdit de remplir de plus de 20 % du réservoir si la plume du Pelikan est insuffisamment immergée.
Au vu du design de ce joli flacon tout plat, retirer l’encrier intérieur ne suffit pas, même quand le niveau de l’encre est encore haut car la profondeur demeure insuffisante pour y plonger correctement la plume.
Je contournerai ce problème avec l’une de ces deux solutions :
viewtopic.php?f=22&t=16678&p=261060#p261060
viewtopic.php?f=3&t=15144&hilit=erka
… mais je tenais à amener ce bémol pour qui lira cette revue à l’avenir. :vieux:

Image

Re: Une revue de l’encre SAILOR JENTLE INK MIRUAI

Posté : 12 janv. 2019 17:58
par Caribou
jddegap a écrit :
10 janv. 2019 22:01
[...] Je contournerai ce problème avec l’une de ces deux solutions [...]
Pour valoriser les fonds de flacon, on se souviendra que l'ensemble plume/conduit du M1000 se dévisse en un tournemain. Il suffit alors d'une seringue et le tour est joué ! :cowbow: