Page 1 sur 1

Moleskine : ma petite experience

Posté : 06 juil. 2018 09:16
par Nickko
Lorsque j'ai débuté sur le forum, je n'avais pas encore entendu parler des carnets Moleskine ici. Tout ce que j'en savais c'est leur coût assez élevé du papier selon moi (à l'époque) et qu'ils étaient présenter avec une certaine aura de luxe.

Grosse déception, j'ai ensuite vu que c'était normal, ce papier est ainsi. Ça bave, ça fuse, ça traverse...
Image

Quelques pages vues au verso :
Image

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 06 juil. 2018 10:34
par jddegap
Ce conseille ce pdf très instructif :
lien
Il s'agit d'un texte de Séverine Barthes qui revient sur la confusion entretenue entre les carnets d'autrefois et la distribution italienne actuelle, d'ailleurs en cours de rachat.

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 06 juil. 2018 11:06
par Fdelbano
Jérôme DELFOSSE a écrit :Ce conseille ce pdf très instructif :
lien
Il s'agit d'un texte de Séverine Barthes qui revient sur la confusion entretenue entre les carnets d'autrefois et la distribution italienne actuelle, d'ailleurs en cours de rachat.
Fort instructif, en effet.

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 06 juil. 2018 11:08
par Hobiecat
Merci Nickko pour cette nouvelle confirmation que le papier Moleskine est pas terrible et Jérôme pour ce texte qui redémontre ce dont on avait parlé plusieurs fois : la marque Moleskine est "pipeau". :mrgreen:

Maintenant, ça reste des petits carnets design et abordables qu'on trouve partout, donc on peut toujours les utiliser avec des plumes très fines. ;)

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 06 juil. 2018 12:07
par Nickko
Hobiecat a écrit :Merci Nickko pour cette nouvelle confirmation que le papier Moleskine est pas terrible et Jérôme pour ce texte qui redémontre ce dont on avait parlé plusieurs fois : la marque Moleskine est "pipeau".
C'était exactement ça, je n'avais pas la prétention de vous l'apprendre.
Hobiecat a écrit :Maintenant, ça reste des petits carnets design et abordables qu'on trouve partout, donc on peut toujours les utiliser avec des plumes très fines.
Je n'ai pas de photo des feuilles au recto, mais je n'ai utilisé que des plumes entre UEF et EF (peut-être mais rarement une F) pour avoir le résultat que vous voyez.

Pour l'aspect abordable, je dirais que Clairefontaine et Oxford font des carnets abordables mais là, c'est une question de budget, ce qui est abordable pour l'un ne l'est peut-être pas pour l'autre.


Dans un prochain article, je vous montrerai ce que ça donne avec le papier Leuchttrum. J'avais posté une photo ou deux mais je prépare un article plus long.

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 07 juil. 2018 07:44
par allen
Chouette pour le PDF. J'adore l'idée qu'une entreprise italienne qui à basé son storytelling sur une histoire française soit racheté par un fond français

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 07 juil. 2018 09:56
par Nickko
Ils ne viennent pas juste d'être t'acheter par les belges D'iteren ?

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 08 juil. 2018 23:45
par lastmohican
Je pensais comme toi avant, j'ai vite déchanté :mdr: :mdr: :mdr:
J'aime quand même la douceur et la couleur du papier, mais c'est tout, aucune chance que j'en rachète un.

Image

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 11:33
par Taranis
En résumé, de bons carnets ... pour du bille ou du critérium :diable:

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 12:12
par BillHoony
De qui est le poème ?

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 12:16
par Cyrille81
Même avec un roller on a le même genre de résultat :)

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 15:38
par ArnaudM
En attendant quel travail de recherche dans le pdf. Merci de le faire partager : tout est là !
Après quelques infructueuses tentatives pour écrire sur ces carnets Moleskine avec une plume, je les termine... au stylo-bille :roll:
Cela dit, je ne suis pas totalement satisfait des Leuchttrum 1917 non plus où sans traverser l'encre apparaît tout de même par transparence... Finalement seuls les Rhodia m'ont jusqu'à présent donnés entière satisfaction.

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 16:48
par lastmohican
BillHoony a écrit :De qui est le poème ?
C'est une chanson composée et écrite par Jeremy Soule et chantée par Asja :
Je l'aime beaucoup je trouve qu'elle donne de l'espoir !

[video][/video]
ArnaudM a écrit :En attendant quel travail de recherche dans le pdf. Merci de le faire partager : tout est là !
Après quelques infructueuses tentatives pour écrire sur ces carnets Moleskine avec une plume, je les termine... au stylo-bille :roll:
Cela dit, je ne suis pas totalement satisfait des Leuchttrum 1917 non plus où sans traverser l'encre apparaît tout de même par transparence... Finalement seuls les Rhodia m'ont jusqu'à présent donnés entière satisfaction.
Tu devrais essayer un carnet Leitz, leur papier est aussi couleur ivoire (un peu plus clair cela dit) mais les pages sont plus épaisses, 100g, et on ne voit pas à travers.
Image

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 20:49
par grindsel
Sympa la video Lastmohican !
Je ne sais pas trouver un lien avec le thème du forum mais il y en a un c'est sûr ...l'écriture ? ... j'en ai une autre à proposer qui ne me touche particulièrement ...

(mode HS off)

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 21:13
par Invictus
Et bien moi je n'ai pas de soucis avec les carnets Moleskine.
Je les torture avec des plumes UEF japonaises jusqu'au 2.3 Rotring.
Toutes les encres possibles: Iroshizuku, Sailor, Diamine, Noodler's, Private Réserve,
Montblanc, Kyo no oto, Edelstein, Graf von Faber Castell, Akkerman....
Cela ne traverse qu'avec les plumes fort généreuses et en bonne largeur.
Alors qu'en déduire ? L'écriture ? La pression exercée sur la plume ?
Je le pense, car d'autres carnets encensés ici ne me satisfont pas.
Alors chacun doit trouver le carnet qui lui convient

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 09 juil. 2018 21:44
par Nickko
En effet, le papier Leitz est l'un des meilleurs que j'ai trouvé, pas meilleur que Clairefontaine ou Oxford, mais pas plus mauvais.
Le prix est lui aussi très raisonnable.

Pour les soucis avec Moleskine, j'ai lu sur le forum que la qualité allait et venait au fil du temps. Tu en achètes souvent ?

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 24 sept. 2018 10:50
par BillHoony
Je me demande si c'est la même chose avec des stylos rollers...
Pardon, oui... je viens de dire un gros mot. :lol:

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 24 sept. 2018 12:07
par Nickko
Avec les rollers (encres gel ou liquide) ce n'es guère mieux mais avec les stylos billes ça ne pose aucun problème.

Re: Moleskine : ma petite experience

Posté : 24 sept. 2018 12:36
par Mrs Hobie
Je ne sais pas si la qualité des carnets est la même que celle des agendas.
En utilisation "familiale" (noter les RdV chez le docteur, réunions, trucs particuliers à faire ...) j'utilise l'agenda-carnet semainier (agenda sur une page à gauche, carnet ligné à droite) avec un Platinum vintage plume assez fine, et je n'ai aucun souci.
De toute façon, je n'ai pas trouvé cette répartition agenda/carnet ailleurs, alors ...